31 janvier 2015

Casser la noix

  Un samedi, sur France Inter, Denis Cheissoux parlait avec Jean-Marie Pelt dans son jardin. L'émission avait été enregistrée en septembre et ils constatent que le noyer est en avance. Jean-Marie Pelt dit alors qu'on sort toujours de son jardin avec un petit sac et que ce sera, cette fois, avec un sac de noix. Denis Cheissoux regrette que les auditeurs ne puissent profiter de ces noix, et Jean-Marie Pelt ajoute : S'ils ne peuvent profiter de mes noix, ils ont au moins ma voix.  Et voilà le jeu de ce samedi : trouver des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:58 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

24 janvier 2015

Figure-toi

A l'occasion de la rencontre des Jeudis de l'Oulipo de janvier, j'ai acheté un exemplaire du numéro 192 de la Bibliothèque oulipienne : Millésimes II, de Michelle Grangaud. J'y reviendrai peut-être plus tard dans ce blog. Pour ce samedi, j'ai retenu que plusieurs de ses textes commencent par "Figure-toi..." Je vous propose donc de composer des phrases qui commenceront par ces mots. La phrase continuera par quelques mots (maximum six) dont trois commenceront respectivement par V, Q, et J, et se présenteront dans cet ordre.  ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
17 janvier 2015

Oblique

J'étais, jeudi 15 janvier, à la BNF à Paris (photo ci-contre), pour une rencontre des Jeudis de l'Oulipo. Rentrant chez moi, je suis allé voir ce qu'on peut lire, sur le site de l’Oulipo (suivre le lien dans la colonne de droite), à la rubrique Oblique.  Définitions obliques : on définit un mot en le mettant en relation avec d’autres, avec lesquels il a des éléments communs. Exemples Vol : devient léger et changeant en prenant de l’âge (parce que vol + age = volage) Vol : avec un peu de candeur, on... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
10 janvier 2015

Bo--e A--ée

Sur le site d'Yves Pagès (suivre le lien dans la colonne de droite), j'ai trouvé cette image. Un jeu du pendu. Et je me suis dit qu'il y avait sans doute de quoi être pendu, avec ces lettres manquantes. On pense bien sûr à Bonne Année, mais il y a d'autres possibilités. Par exemple Bombe Armée, ou encore Bogue Ailée... Et il y a d'infinies possibilités dès qu'on dépasse les deux lettres manquantes. Essayez : Trouvez un premier mot commençant par Bo- et finissant par -e (quel que soit le nombre de lettres entre Bo- et -e) ; et... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:56 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
03 janvier 2015

Semaine 1 - Janvier en acrostiche

A partir d’un nom ou d’un mot donné, l’acrostiche est un poème qui compte autant de vers que ce mot compte de lettres, et dont le premier vers commence par la première lettre du mot, le deuxième par la deuxième, et ainsi de suite. Ainsi est défini par Marcel Bénabou l'acrostiche sur le site de l'OULIPO (suivre le lien dans la colonne de droite). Faites-en donc avec le mot JANVIER. Jouez, si vous voulez,Avec les mots, les traits.N'oubliez pas de mettreVotre première lettre,Il suffira de suivreEnsuite comme en livre.Rimez,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:51 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
27 décembre 2014

Des mots du corps

Avec les mots du corps, ont été formées au fil des ans, des siècles et des millénaires, et sans doute d’aussi loin que les êtres humains ont inventé le langage, des expressions dont il a déjà été fait état dans ce blog, au hasard d’un livre ou d’une exposition, par exemple. Aujourd’hui, je vous propose de jouer avec ces expressions. Choisissez, parmi toutes celles que vous avez en mémoire, ou que vous trouverez dans un dictionnaire, voire sur internet, une ou plusieurs expressions contenant au moins un mot du corps. Puis vous... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

20 décembre 2014

Trois fois neuf possibilités

Cette semaine, nous allons nous offrir de multiples possibilités. D'abord proposer trois noms (noms communs ou noms propres) pour possibilités de sujet. Choisir soit trois noms au singulier soit trois noms au pluriel. Puis trois verbes transitifs (Les verbes transitifs possèdent un complément d'objet sur lequel s'effectue l'action désignée par le verbe). Les verbes seront accordés avec les sujets, donc soit au singulier, soit au pluriel. Et enfin trois compléments d'objet (au singulier ou au pluriel, comme vous voudrez). Les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
13 décembre 2014

La langue de bois

Franck Lepage, ministre de la culture d'un ALTER gouvernement, travaille à combattre la langue de bois. Pour ce faire, il utilise plusieurs procédés dont celui que vous pouvez observer en cliquant sur la couverture qui accompagne cet article. Il y mélange seize mots qui sont servis et resservis dans les discours politiques et dans les entreprises, mots qui font ce qu'il nomme "des effets de sens". Voici ces mots : Partenariat - Contrat - Mondialisation - Lien social - Développement - Acteurs - Local - Démocratie - Diagnostic... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
06 décembre 2014

Des ailes

Henri Michaux a donné à un de ses recueils le titre suivant : La vie dans les plis. Qu'est-ce qui se serait passé s'il avait choisi pour titre : La vie dans les pis ? Avec ou sans "l", ça change beaucoup. Avec ou sans aile aussi... "Aie", dit l'oiseau blessé à l'aile.Avec une roue, la brouette roule.Il est resté bouche bée devant une belle.Il n'y a plus de bulle dans la coupe bue. Ces quatre exemples vous donnent une idée de ce que je vous propose aujourd'hui : cherchez une paire de mots dont l'un soit construit comme l'autre,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:13 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
29 novembre 2014

La blanche Aminte, poème de Victor Hugo

Sitôt qu'Aminte fut venueNue,Devant le dey qui lui semblaitLaid,Plus blanche qu'un bloc de CarrareRare,Elle défit ses cheveux blonds,Longs. Vous aurez remarqué que, dans ce poème, Victor Hugo, un peu pervers, répète dans les vers pairs la dernière syllabe des vers impairs. Il écrit ainsi douze quatrains légers. Vous n'aurez pas de mal à faire comme lui, composer deux quatrains sur le modèle ci-dessus, quatrains que vous posterez dans les commentaires ci-dessous. Merci. 
Posté par onarretetout à 07:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,