25 janvier 2014

à la bourre

alabourre, tel est le pseudonyme utilisé par un participant aux jeux d’écriture du samedi sur ce blog. On sait ce que ça veut dire : être en retard. Mais je me suis amusé à en chercher l’étymologie. Certains disent que cela vient d’un jeu de cartes (la bourre), mais peut-être cela tient-il son origine d’un mot wallon (burir)… J’aurais pu dire aussi qu’il s’agissait du dernier moment où on remplissait de bourre les fauteuils avant de fixer le tissu. J’ai donc abandonné ma recherche sur Internet qui ne saura pas dire la vérité. ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

18 janvier 2014

Sor-ci-ères

Jadis, si je me souviens bien, ma vie était un festin où s'ouvraient tous les cœurs, où tous les vins coulaient.  Un soir, j'ai assis la Beauté sur mes genoux. − Et je l'ai trouvée amère. − Et je l'ai injuriée. Je me suis armé contre la justice. Je me suis enfui. Ô sorcières, ô misère, ô haine, c'est à vous que mon trésor a été confié ! Je parvins à faire s'évanouir dans mon esprit toute l'espérance humaine. Sur toute joie pour l'étrangler j'ai fait le bond sourd de la bête féroce. J'ai appelé les bourreaux... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
12 janvier 2014

Lettres à Mauricette

J'ai partagé dans ce blog mes lectures de deux romans de Lucien Suel, La patience de Mauricette, et Blanche étincelle. Récemment, j'ai trouvé sur Internet deux lettres adressées à Mauricette, l'une écrite par Christine Jeanney, l'autre par Lucien Suel. Je vous invite à les lire en cliquant sur les noms des deux épistoliers. Elles m'ont ému au point que j'ai eu envie, à mon tour, d'écrire ces quelques mots : Mauricette quelque part, Mauricette quelqu’un, Mauricette qui prend son temps et l’assied sur ses genoux et ne l’insulte pas... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2014

Mug à déchiffrer

On a trouvé, au cours de fouilles archéologiques, des disques d’argile, des amphores, et autres ustensiles comportant des signes qu’on a cherché à interpréter. Un peu comme un rébus. Denis Donikian s’y est employé en décryptant le disque de Phaistos dans son ouvrage Chemin de Crète (image ci-contre). Je vous propose d’en faire autant en traduisant les images portées sur ce mug. Pour en faire le tour, j’en ai fait plusieurs photos, mais vous pouvez à loisir ne choisir que trois dessins, ou une ligne ou une colonne, ou une face.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
09 janvier 2014

Cinq ans que j'écris chaque jour pour ce blog

Aujourd’hui, 9 janvier 2014, cela fait 5 ans que je tiens ce blog quotidien (et Canalblog vient de fêter son dixième anniversaire). Vous êtes, en moyenne, tout au long de l’année écoulée, 90 visiteurs chaque jour (10 de plus que l’année précédente). Comme je l’écrivais l’année dernière, certains fidèles de ce blog le suivent sur Paperblog ou par d’autres moyens qui n’apparaissent pas dans ces statistiques. J’en conclus qu’il y a plus de 150 visites quotidiennes, qui viennent du monde entier. La moitié des articles publiés jusqu’à... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 janvier 2014

Doublons !

Lettres doublées dedans tout substantif, ainsi jouons. Effet assuré. Cette semaine, il faudra que, dans chaque mot utilisé il y ait au moins une lettre doublée (pas triplée, ni quadruplée). C’est un peu plus compliqué que la semaine dernière mais nous avons franchi le cap d’une année… Comme les fois précédentes, il est bon de faire d’abord une liste de mots correspondant à la consigne et puis d’écrire une phrase, ou deux ou plus. Si, malgré toute votre bonne volonté, vous ne parvenez pas à ce que tous les mots de votre texte... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:08 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

29 décembre 2013

Cent quarante signes, d'Alain Veinstein

Il n’est pas le premier, mais a tenu d’avril à février, en a fait un livre, y cherchant le récit naissant, notant rêves, trajets, souvenirs. Au début il s’interroge sur la forme, la contrainte inhabituelle, puis se prend au jeu, s’y prend le je, et nous avec. Le marché de Malakoff s’anime, rencontres, légumes, fromages, viande, œillades imaginées, et Sophie Calle. Transports en commun, le 191, la station Gaîté quotidiennement, la radio où il est l’intervieweur, du jour au lendemain. On y voit comment la fiction vient avec la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 décembre 2013

Ne doublez pas !

De Noël au Nouvel an, il sera bon de jouer avec des mots formés de signes qui ne se doublent pas. Cette première phrase en est l'illustration : pas deux fois la même lettre dans un mot. Ce n'est pas difficile (3 i, 2 f !), c'est facile (chaque lettre est unique). Bien sûr, les lettres peuvent se trouver plusieurs fois dans votre texte mais dans des mots différents. Exemple : Un oiseau chante dans le bois dormant. Il va couper le repos de la jolie qui pionce là et croit que son prince viendra.
Posté par onarretetout à 07:29 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2013

Paronomase

Voilà une figure de style fort usitée et qu’elle soit fort tue ou citée prouve bien son utilité. Le rap à souhait la décline, elle n’est donc pas sur le déclin bien qu’elle vienne de très loin, du grec ou du latin, le soir ou le matin devant une tarte Tatin, quand rien de rien ne m’atteint sauf peut-être la tintinnabulante sonnerie d’un portable posé sur la table. L’avez-vous compris ? La paronomase consiste à rapprocher des paronymes au sein d’un même énoncé. Et les paronymes ? me demanderez-vous. Ce sont deux... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
14 décembre 2013

Le joueur de flûte partira.

J’ai assisté récemment à la lecture du conte Le joueur de flûte de Hamelin, lecture organisée par l'Association des Amis de l'Etabli, à Alfortville (94). Me souvenant qu’il s’agit d’un conte d’origine allemande, où Hamelin est, en réalité, Hameln, j’ai d’abord pensé qu’on aurait pu traduire ce conte de la façon suivante : Le joueur de flûte à Melun. Ou encore, pour d’autres raisons : Le joueur de flûte est malin. Mais j’ai abandonné cette piste pour revenir au récit. Le joueur de flûte a bien emmené les rats jusqu’à la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:03 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,