21 novembre 2009

Vider les vers

La semaine dernière, quelques-uns ont rempli (non sans mal) des vers, cette semaine, nous allons les vider. Vous aurez peut-être plus de plaisir à vider les vers qu'à les remplir ! Prenons un texte de Stéphane Mallarmé. .   BRISE MARINE .   La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livres. Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres D'être parmi l'écume inconnue et les cieux! Rien, ni les vieux jardins reflétés par les yeux Ne retiendra ce coeur qui dans la mer se trempe O nuits! ni la clarté déserte... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:20 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 novembre 2009

Remplir des vers

Je vous dirai plus tard (dans le septième commentaire attaché à ce message) de qui est le poème, composé de quatre tercets, et dont voici les rimes : .... fixement …. obstinément …. livide …. audacieux …. yeux …. avide …. deuil …. œil …. noire …. bonheur …. malheur …. gloire l'oeuvre peinte reproduite sur cette page  est de Ra'anan Lévy et s'intitule "Bleu" - Je vous invite à compléter ces vers pour écrire votre poème, en... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:21 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 novembre 2009

Rencontre avec Jean-Pierre Siméon

De quoi avons-nous besoin ? Quel est notre manque ? Nous ne manquons pas d’informations, nous ne manquons pas de spectaculaire, nous ne manquons pas de discours, nous ne manquons pas de sollicitations. Nous manquons de l’essentiel. Et l’essentiel est dans la langue du poème. Jean-Pierre Siméon était à la Médiathèque d’Alfortville (94) le 4 novembre. Pendant plus d’une heure il y a fait vibrer sa passion de la poésie qui est à tous par la parole et à chacun par la lecture. Il a accompagné ses propos de quelques... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
01 novembre 2009

Des ans, des ânes, des Annette, et Jacques Jouet

Il publie beaucoup, Jacques Jouet. Je l’ai connu quand nous étions proches de nos vingt ans et que nous vivions dans l’Essonne. Mon souvenir le plus lointain est cette soirée poésie dans une MJC au cours de laquelle il a affirmé que le dictionnaire est un outil et qu’à ce titre il faut l’utiliser. Cette phrase a changé mon rapport avec le dictionnaire et avec les mots. Depuis, Jacques est entré à l’OuLiPo (en 1983) et travaille à faire vivre la langue, qu’il s’agisse de poésie, de roman, de nouvelle, de théâtre, de jeux (pas... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 octobre 2009

Le bel automne, d'Herbert Pagani

Viens mon amour les forêts se rallumentPrenons la route on a le temps de faire un tourJe veux tremper ma voix dans l’encrier des brumesJuste avant la tombée du jourViens voir l’automne le bel automne Regarde bien les arbres nous font signeChacun t’appelle et te salue à sa manièreIls vont jouer le grand final leur chant du cygneAvant le long sommeil d’hiverViens voir l’automne le bel automne La forêt passe du violet violentAu mauve ancien jusqu’au tabac havaneLes peupliers ont la crinière en flammesLes marronniers sont des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 octobre 2009

Kurt Schwitters

Je signalai récemment qu’un texte de Ian Monk, dans l’Anthologie de l’OuLiPo, était dédié à Lucien Suel. Je dois à l’exactitude de la citation de préciser que la dédicace est ainsi formulée : Pour Lucien Suel et in memoriam Kurt Schwitters. Ce dernier était cité dans le livre de Gérard Genette dont il était question hier dans ce blog. Lucien Suel écrit, dans un livre co-signé avec Hélène Leflaive et publié par Le Dernier Télégramme, Nous ne sommes pas morts, un texte qui commence ainsi : « Je ne sais pas en quelle année Kurt... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 octobre 2009

Un nouveau lien

Dans la colonne de droite, je vous propose depuis le début de ce blog des liens permanents. C'est pour vous inviter à visiter des blogs ou des sites ou qui me sont proches ou qui me plaisent. Le 5 avril, je vous avais présenté La tête étincelle (ici nommée Un blog sur le chemin). Celle qui fait vivre ce blog vient de signaler à ses lecteurs un autre blog, d'un auteur qui signe Céanothe ses photos et ses courts poèmes. A votre tour entrez dans ses jardins. Les fêtes approchent,Trois petites graines... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 octobre 2009

Le premier jeudi de l'OuLiPo de la Saison 2009-2010

Une soirée avec l’OuLiPo (Ouvroir de Littérature Potentielle, lien dans la colonne de droite), jeudi 15 octobre, dans le grand auditorium de la BNF. Une soirée avec l’Anthologie de l’OuLiPo, anthologie signifiant «choix de fleurs» au sens propre, la soirée s’intitulait Mille Fleurs. Fallait-il y voir une surenchère sur les Cent Fleurs du Président Mao ? Cela a commencé par un texte de François Le Lionnais. Il s’agissait, ce soir-là, de rendre hommage à des auteurs ou des textes peu connus. Ainsi, sauf erreur de ma part, aucun... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 octobre 2009

Presqu'elles, de Guy Goffette

Guy Goffette aime les femmes et la poésie. Il s’en excuse auprès de Bonnard : Pardonnez-moi, Pierre, mais Marthe fut à moi tout de suite. Comme un champ de blé mûr quand l’orage menace, et je me suis jeté dedans, roulé, vautré, pareil à un jeune chien. (…) Pardonnez-moi, Pierre, pardonnez-moi : Marie ou Marthe, Marthe ou Marie, de quelque nom qu’on la nomme, c’est son nom, c’est elle. C’est elle, Pierre, que vous m’avez donnée comme un champ de blé sous l’orage, et elle fut à moi tout de suite, par bonheur, et toujours nue. Mais... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 octobre 2009

A l'heure où je t'écris

Fabrice Melquiot, dans un recueil de poèmes (Graceful - éditions de l’Arche), a publié un texte intitulé « John Wilson », dont voici un extrait : (…) A l’heure où je t’écris Madrid enterre deux cents corps, trente-cinq étrangers, treize nationalités Sur Gran Via, un Chinois note une accélération cardiaque Un marchand de souvenirs de Chueca se plaint d’aigreurs d’estomac Je n’ai pas une carie A l’heure où je t’écris Hall d’arrivée de l’aéroport de Francfort, John Wilson charrie cette pancarte : « Wanted John Wilson »... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:15 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,