15 avril 2017

17 lettres

A C D E F G H I L M N O P R S T U Avec ces 17 lettres, on peut écrire les noms des onze candidats à la Présidence de la République française, en cette année 2017. Mais, avec ces 17 lettres, on peut aussi écrire des mots et des mots, en faire des phrases et des phrases. D’ailleurs, les discours que vous pouvez suivre sur vos télévisions ou vos réseaux sociaux en sont pleins. Je vous invite à écrire quelques phrases ne contenant que ces lettres. Les oulipiens désignent cet exercice sous le titre de « beau présent ». Il ne... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

08 avril 2017

Hypocoristique

J’ai lu, dans le livre de Thomas Clerc, Intérieur, qu’il qualifie un de ses manteaux de « bon ». Il écrit : « — Pourquoi dites-vous « mon bon manteau »? —Parce que je suis affectueux à l’excès ». Sa formule doit être dite hypocoristique. Selon le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales, est hypocoristique un terme qui exprime une intention caressante, affectueuse, notamment dans le langage des enfants ou ses imitations. Redoublement hypocoristique ; usage, valeur hypocoristique d'un mot.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2017

Un poisson dans l'eau

 Le calendrier a échappé à ma vigilance. « L’autre » et « abcl » ont donc, à juste titre, réclamé le jeu du samedi sur ce blog. Je suis la recommandation de « l’autre » et vous remercie de mettre sur ce blog de l’eau pour le poisson d’avril. Vous ferez d’abord une liste de mots se terminant par « -eau » et vous ferez des phrases qui en contiendront au moins trois. Exemple : Près du chapiteau, un étourneau jouait à saute-ruisseau. C’est à vous main tenant, postez vos eaux dans les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 09:13 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mars 2017

Le temps qui passe...

Il y a une semaine, Alfortville (94) fêtait les 10 ans de son Pôle culturel. À cette occasion, j’ai animé l’atelier d’écriture de l’association des Amis de la Librairie L’Établi dans la Médiathèque. Pour cela, pendant quelques jours avant le 18 mars, près de 200 verbes ont été collectés. Les participants à l’atelier étaient invités à composer un texte évoquant le temps qui passe en alternant les adverbes : avant - maintenant. C’est la même invitation que je vous adresse. Vous écrirez au moins deux phrases, l’une commençant par... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:08 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mars 2017

Dans ma cuisine...

Ayant commencé il y a quelques jours la lecture d’un livre de Thomas Clerc, Intérieur, livre où il décrit, pièce après pièce, son appartement, je sors, en cette fin de semaine, de sa cuisine, à la page 167. Plusieurs jours me seront encore nécessaires pour faire le tour complet des trois pièces qu’il me reste à visiter. C’est peu au regard des trois années que l’auteur a passées à écrire ce livre présentant extraordinairement l’ordinaire. J’y reviendrai donc. Aujourd’hui, nous allons visiter votre cuisine. Ou plutôt, vous allez... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mars 2017

Passerelle du commandant

Sous le titre « Passerelle du commandant », Benjamin Péret a écrit un poème dont tous les vers sont construits sous la forme suivante : « Il faut…… pour…… ». C’est à partir de cette structure que je vous propose le jeu suivant : vos phrases commenceront par « il faut », suivra un verbe à l’infinitif (un verbe transitif) dont le complément d’objet sera un nom commun (pas de consigne de genre et de nombre), puis viendra « pour » suivi d’un verbe à l’infinitif (un verbe transitif) dont le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 mars 2017

Définitions S+7

Dans son livre POÉTIQUE. REMARQUES, Jacques Roubaud, au numéro 444 propose de faire des définitions en S+7. C’est en février 1961 que Jean Lescure propose cette fameuse contrainte oulipienne : La méthode S+7 consiste à remplacer chaque substantif (S) d’un texte préexistant par le septième substantif trouvé après lui dans un dictionnaire (S+7) donné. En appliquant cette méthode pour trouver des définitions, Jacques Roubaud établit une liste dont voici quelques exemples : académicien : ver parasite du porc écrivain : herse... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 février 2017

Migracceptation

La galerie Melkart expose dans l’Espace Christiane Peugeot, à Paris, jusqu’au 26 février des oeuvres regroupées sous le titre Migrartion (ci-contre oeuvre de Manolis Romantzis). Au coeur de cette exposition, des évènements ont été organisés, intitulés Migraction. La manifestation est présentée en ces termes : Exposition collective parsemée d’évènements tout le long de sa durée afin de mettre le doigt de l’art sur le phénomène répétitif et probablement aussi ancien que l’humanité — qui de nos jours se trouve en pleine exaltation... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:32 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 février 2017

Un soutien utopique

La semaine dernière, dans ce blog, vous étiez invités à jouer avec les consonnes voisées. Il est juste aujourd'hui de nous intéresser aux consonnes non voisées : [p – t – f – s – k]. Vous vous rendrez compte, sans doute, que les voyelles étant voisées, elles produisent un effet sur ces consonnes. Mais, qu'à cela ne tienne (je me souviens de cette orthographe, dans une exposition de Valérie Mréjen : "Casse la neutiène"), vous formerez des mots ne contenant que ces consonnes : pour [p - t - f] sont utilisées les lettres p, t... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
04 février 2017

Vibrez au voisement

Le voisement, selon Wikipédia, est une propriété de certains sons de la parole. Un son est dit voisé si sa production s’accompagne d'une vibration des cordes vocales, et non voisé dans l'autre cas. On utilise aussi couramment les termes de sonore et sourd pour désigner cette opposition. Tout locuteur peut facilement faire l’expérience de ce phénomène en plaçant sa main sur sa gorge (au niveau de la pomme d’Adam pour les hommes) puis en prononçant successivement « ssssss » (non voisé) et « zzzzzz » (voisé). On... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:51 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,