31k6hsSCQNL

Il y a toujours du monde dans les Courtes pièces de Noëlle Renaude, des vies pas faciles, des engueulades parfois, des gens qui se cherchent, des familles entières, en remontant la généalogie, faite de hasards, de rencontres, peine d’espoirs, « saleté de famille ». Et dans chacune, des individus, tous différents, même si certains ont des chiens, d’autres des aventures criminelles, tous différents. Et ils ont des noms, nombreux les noms, pas ceux inventés par Novarina en quête de nouvelle Genèse, non, ceux d’aujourd’hui et d’hier, des gens qui sont nés, ont vécu, sont morts. Peut-être ton grand-père, ta grand-mère ou plutôt une tante, un vieil oncle. Et il y a ceux qui travaillent aujourd’hui dans des cubes posés à la sortie des villes, où il paraît que le rendement est meilleur. À la sortie des villes, où l'on a planté un pauvre prunus qui ne demandait pas ça, et qui s’étiole entre « Chiasse de poule » et « Cul de singe ».

Ce volume contient : Petits rôles - Blanche Aurore Céleste - Lunes - Les cendres et les lampions - Le prunus