05 mars 2009

Un beau match

LOSC - OL (3 - 2). Vu à la télévision. Je ne suis supporteur d’aucune équipe. J’ai revécu un match au théâtre, c’était celui du mercredi 12 mai 1976, St Etienne – Bayern de Münich, une défaite célèbre, mise en scène par La Revue Eclair en 2005. Ma dernière visite dans un stade, c’était au Parc des Princes, en juillet 2006, dans le cadre du Festival Paris Quartier d’Eté, à l’occasion d’une performance de Massimo Furlan, incarnant (seul sur la pelouse) les déplacements de Michel Platini dans le match France-Allemagne de 1982… Ce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 février 2009

La Sevillana

La Sevillana n’est pas une danse, c’est un rosier. Un rosier qui a donné son nom à une demeure parisienne mystérieuse, où l’on ne peut entrer que par hasard ou étourderie, mais dont il est beaucoup plus difficile de sortir. Voilà le point de départ d’une pièce de théâtre fantastique et érotique d’Erika Bockem. Une année (quatre saisons) passent au cours de laquelle un jeune homme va rencontrer sa « princesse », être séduit, et traverser les états de l’amour dans un contexte étrange où la vie est comme en suspens. Quatre saisons, on... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 février 2009

Deux spectacles Jeune Public

Préambule et A fleur d’eau, deux spectacles dits pour le jeune public. Mais bien sûr, à partager avec les parents. Il serait tellement stupide de concevoir des spectacles pour chaque catégorie d’âge exclusivement, comme si l’on devait concevoir une vie sociale, culturelle, par tranches. Préambule accompagne l’endormissement. Proposé par Les arrosoirs (compagnie), il s’agit d’entrer dans des textes en entrant dans les images (projetées en direct sur un écran). Qualité de la diction, inventivité des créations plastiques,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 février 2009

Régine Detambel

Parler de Régine Detambel, en quelques livres, et encadrer cet article de quatre photos de nombrils. Elle qui sans cesse explore la peau dans les mots, l’expérience physique, que ce soit dans Petit éloge de la peau, un bijou, dans Solos, un livre pour la jeunesse comme on dit, dans L’Ecrivaillon, où elle expose le travail du texte, l’apprentissage concret, organique de l’écriture, dans  Graveurs d’enfance, où les objets s’inscrivent dans la main et la mémoire. Elle qui approche crûment mais sans excès l’éveil à la vie sexuelle,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 13:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2009

Slam woman show

Pour en parler, éviter de copier son style, mais savourer le plaisir de la citer : ne pas rater « l’arbre qui cache le furet » et tant pis tant mieux si elle avoue des difficultés de « pornonciation »… Lauréline Kuntz slame, c’est-à-dire qu’elle évolue dans une langue poétique ancrée dans son temps. Elle parle d’enfance dixlesic, du cercle des « toqués qui se sont émancipaimés », des bandes de loubards d’aujourd’hui et d’hier, « pour vous servir, M’sieurs dames », raconte un affrontement sur les Champs Elysées entre fifilles friquées... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 janvier 2009

Les Chants de Maldoror

Mathias Langhoff met en scène, au Théâtre des Abbesses, les Chants de Maldoror, de Lautréamont. Mais comment traiter cette œuvre foisonnante, protéiforme, emportée, bouillonnante ? Le metteur en scène ajoute la vidéo, une image projetée sur un tulle qui se surimprime au plateau, et apporte de la confusion là où il y avait de l’emportement. Déception pour moi, parce que le texte s’affadit à être situé seulement dans l’histoire ou la sociologie. On n’entend plus les colères contre Dieu, le spectateur est égaré. Encore deux mots :... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 janvier 2009

Un voyage d'hiver

Voilà les beaux moments de ma vie. Ces rencontres heureuses, imprévues, inattendues, tout à fait fortuites, dues au pur hasard et d’autant plus chères. (Histoire de ma vie – Jacques Casanova de Seingalt) photo Thomas Walgrave Il y a des créations que je vais voir comme on prend des nouvelles de ses amis. Les expositions de Sophie Calle peuvent sans doute donner cette impression. Pour moi, ce sont les spectacles de Catherine Diverrès ou ceux de la Revue Eclair (Corine Miret et Stéphane Olry). Un voyage d’hiver,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,