26 décembre 2013

Infernal barbecue, par la Compagnie les affranchis

C’est l’enfer. Tous les protagonistes sont morts dès le lever de rideau et c’est un fantôme qui propose de nous raconter comment. La Compagnie Les Affranchis joue une pièce écrite par un des leurs. Tous les ingrédients du vaudeville sont là : mari et femme, amants et maîtresses, avec un soupçon d’homosexualité et, pour autres références contemporaines, un projet de voyage vers Mars, un coach malveillant, Claude François et Joe Dassin. Cette brève présentation devrait ajouter qu’on y rit de bon cœur, et que, connaissant l’issue,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 décembre 2013

Les molécules désaccordées, par la Compagnie Petite Nature

Lui, il a choisi de partir à la découverte du monde, sa guitare en bandoulière, tentant d’écrire une chanson, sa chanson, alors qu’il ne sait, pour l’instant, que chanter les chansons des autres, rencontrés dans ses voyages autour de la planète. Elle, elle vit là, dans une maison aux murs faits de bocaux contenant des poudres de couleurs différentes, et parle une langue parfaitement incompréhensible, dont on va entendre parfois un mot connu, le mot « molécule », par exemple. On va s’y accrocher et laisser passer les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 décembre 2013

ROUGE, par la Compagnie Une Autre Carmen

Rouge, c’est une couleur, c’est une source de chaleur, c’est une note de musique chantée, c'est le fil, c’est le carmin, c’est la Carmen, l’amour, l’amour qui n’a jamais jamais connu de loi. Une femme dessine une femme et l’habille de rouge, et une autre personne et l’habille de vert. Et le rouge et le vert ne font pas le même son. Dans le sac il y a des notes comme des poupées de chiffon, rouges, et une verte. Et la voix qui s’élève au-dessus du fil tendu quand on joue avec les notes vient d’ici, de soi-même. Et les lettres, une à... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 novembre 2013

Fleur bleue, par l'Amin Théâtre, mise en scène de Christophe Laluque

Elle parle doucement puis sa voix prend un peu plus d’ampleur à mesure qu’elle évoque le lointain, le marin… L’espace est immense ; en fond de scène un écran blanc reçoit des couleurs fluides, bleues, blanches, vagues et écume… Et le jardin est annoncé. On se perd dans les mots, on se dit peu importe, des colonnes permettent de jouer apparition, disparition : la jeune fille, le jardinier. Les lumières transforment les couleurs. Le bleu s’assombrit, puis devient vert, redevient bleu. Parmi toutes les fleurs nommées, une... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2013

Cœurs de chiffons, par la Compagnie des Globe-Trottoirs

Où vont nos souvenirs lorsque nous rejetons notre mémoire ? Cette vieille femme, réduite à une vie de misère, de chiffonniers, qu’elle partage avec son petit-fils, d’où vient-elle ? Qu’a-t-elle vécu qu’elle ne veut plus évoquer ? Oh, bien sûr, il y a quelque part une boîte, une vieille boîte pleine d’objets hétéroclites qui éveille en elle des soupirs et des « hélas ». Mais la vie est passée : aujourd’hui elle n’a pour seule ressource que les objets trouvés au fond des poches de vêtements récupérés dans... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2013

Le ravissement d’Adèle, de Rémi De Vos, mise en scène de Céline Roux

Une adolescente a disparu et le village est en émoi. Très vite, on s’en doute, chacun et chacune accusent le voisin et la voisine. Au secret des maisons, les couples se déchirent, enfants et parents s’invectivent. Rien ne résiste : le commerce, l’école, la famille. Rémi De Vos jette du rire sur le feu qui couve. Les portraits sont caricaturés : le boucher que la chair excite, la bouchère insatisfaite, l’institutrice hystérique, le père remarié dominé par sa femme et, surtout, par sa sœur, un inspecteur trop sensible, une... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 octobre 2013

Les mots d'amour, par les ateliers Flamenco de la MJC Centre social de Chilly-Mazarin (91)

Une biographie de Piaf ? Encore une ? Celle-ci modifie notre regard. C’est à travers le flamenco que nous allons retrouver cette femme, morte à 47 ans après une vie de malheurs et de bonheurs, une vie bien remplie, de passions et de combats. Quand elle arrive sur scène, Sophie Le Corre est Edith Piaf : un peu voûtée, vêtue d’une robe noire, et regardant autour d’elle, la troupe de danseuses de flamenco qu’elle traverse avec modestie et bienveillance, jusqu’à cet angle de la scène, à cour, où peu à peu viendront les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 octobre 2013

Fête de la Saint Michel 2013, à Morangis (91) -3-

A Morangis, ce samedi de septembre, il y avait aussi des maquilleuses, le manège à ballon de l'Atelier de la Voûte, Raoul Lambert dans sa caravane, le spectacle de la Compagnie Chicken Street, Poilu ! et la fanfare La Belle Image.    
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 octobre 2013

Le Soldat ventre-creux, de Hanock Levin, mis en scène par Véronique Widock

C’est un peu l’histoire du soldat de Ramuz et Stravinsky, celui qui revient de guerre, la guerre qui divise, qui sépare, qui rend méconnaissables les hommes qu’elle broie. C’est aussi l’histoire de Sosie dont le messager des dieux prend l’apparence pour tromper la fidélité d’une femme amoureuse. Mais ici les Sosie se multiplient. Les hommes que prend la guerre ne se ressemblent pas et pourtant ils sont les mêmes : blessés dans leur corps et dans leur propre estime. Personne ne les voit, ne les entend comme ils sont, comme ils... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 octobre 2013

Rire en 2013, octobre

Chaque mois de cette année 2013, je vous propose une citation à propos du rire et de l'humour. Mon pianiste est irrésistible ! Vous avez remarqué qu'il ne riait jamais !... Il ne peut pas ! C'est physiologique... Vous savez que, physiologiquement, le rire résulte de la contraction des muscles du visage, ce qui provoque une modification du faciès, accompagnée de sons très caractéristiques tels que : "Ha ! Ha ! Ha ! Ha !" ou encore: "Hi ! Hi ! Hi ! Hi !" C'est irrésistible ! Le rire est caractérisé en outre par une... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,