13 novembre 2016

Tamèrantong! et Intermèdes Robinson à la Maison des Métallos, à Paris

Pour présenter Tamèrantong! je recopie un texte de la Maison des Métallos (Paris) : « En 1988, la compagnie Tamèrantong! est créée par une comédienne, Christine Pellicane, qui réunit autour d’elle des équipes artistiques et techniques issues du spectacle, du rock alternatif, des arts martiaux, des Beaux-Arts… La compagnie se donne pour mission de monter des spectacles dans les quartiers populaires. En 1992, encouragée par les habitants et soutenue par le tissu associatif des quartiers, Tamèrantong! se constitue en... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 novembre 2016

À bicyclette, à Athènes

La deuxième des Dérivées, poèmes arithmogrammatiques de Lucien Suel (suivre le lien dans la colonne de droite), nous donne l’occasion de développer le procédé utilisé par Julien Prévieux dans une série de dessins intitulés À la recherche du miracle économique : « Dans cette série de dessins, les grands textes de la pensée économique moderne (Karl Marx, Adam Smith, David Ricardo…) sont utilisés comme des supports de prédiction. La méthode de décryptage employée est connue sous le nom de « code de la Bible », un code appliqué par... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:23 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 novembre 2016

L'Ultime Humiliation, de Rhéa Galanaki

Athènes, berceau de la démocratie, de notre culture, qu’est-elle devenue aujourd’hui pour ces deux vieilles femmes, l’une ancienne professeure de Lettres, l’autre ancienne professeure d’Arts plastiques, et qui ont un peu perdu la tête ? L’une attend un signe de son père, disparu un jour de manifestation contre la junte des colonels, l’autre s’inquiète de l’engagement de son fils, Oreste, dans le contexte de la « crise grecque ». Comprenant que la prochaine décision du gouvernement (c’est avant l’élection de Tsipras) risque... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 novembre 2016

Le dépeupleur, de Samuel Beckett

« Séjour où des corps vont chercher chacun son dépeupleur. Assez vaste pour permettre de chercher en vain. Assez restreint pour que toute fuite soit vaine ». L’entrée de Serge Merlin suit de près l’entrée des spectateurs. Ce séjour est donc notre séjour et il sera question de nous-mêmes, venus ici pour, chacun, chercher son dépeupleur. Attendons-nous donc à mourir puisqu’il n’est pas d’autre issue. Et ce comédien qui vient après nous, fermant la porte, se joue de nous. Il décrit avec précision ce lieu, un cylindre... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 novembre 2016

La fille inconnue, film de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Il y a plus d’un siècle, un masque mortuaire représentait une jeune femme, souriante, morte noyée dans la Seine. Des poètes, des romanciers, des peintres, des photographes ont travaillé son mystère : qui était-elle ? comment était-elle morte ? quel nom inscrire sur sa tombe (si elle en avait une) ? On l’a désignée comme l’Inconnue de la Seine. La Fille inconnue des frères Dardenne est, en quelque sorte, l’Inconnue de la Meuse. C’est, en effet sur la rive de la Meuse qu’on découvre le corps. Des images de vidéo-surveillance montrent... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2016

Rencontre avec Guy Goffette

Le Centre Wallonie Bruxelles, à Paris, accueillait Guy Goffette il y a quelques jours (© photo C. Hélie Gallimard). Accompagné de l’accordéoniste Didier Buisson et de trois Par-coeuristes, il nous a conduits dans la vie, avec des textes dont il dit lui-même qu’ils ne sont pas très joyeux, et pourtant, s’il se dit pessimiste, il s’avoue aussi heureux. Parce que, tant que le désir de vivre dépasse les accidents de l’existence, tant que la couleur d’une corbeille de fruits sur la table illumine la pièce, tant que les jambes des femmes... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 novembre 2016

Èspozisyon, à la MPAA Broussais, à Paris

Sur la façade de la MPAA, une autre Marianne que celle des Arts de la ruecar Marianne a plusieurs visages.  
Posté par onarretetout à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2016

Rue Libre 2016, c'était le 29 octobre à Paris

Les mots de Marianne : « Je suis née il y a trois mois. J’ai été fabriquée à Eurre, dans la Gare à Coulisses, à Saint-Ouen-L’Aumône, chez Nil Obstrat, à Poitiers, dans la Compagnie de l’Homme debout, et à Aubervilliers, à la Villa Mais d’Ici. Je suis Marianne, qui affirme « L’Art est public », je jette un pavé dans la mare. J’ai parcouru les rues libres de Paris, Sète, Baule, Rennes, Lyon, La Rochelle, Luxey, depuis mon départ de Bessines. Vous pouvez me retrouver si vous avez à nouveau besoin de moi. » C'était Rue Libre, une... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2016

FIAC 2016, soyons curieux

Vincent Mauger   Julien Tibéri Cliquer sur les photos pour les agrandir. Aujourd'hui, je vous invite à écrire une phrase dans laquelle les lettres F, I, A, C seront les initiales de certains mots et se présenteront dans cet ordre. Votre phrase aura un lien avec l'une des photos ci-dessus. Par exemple : Que regarde le jeune homme dont la tête est tournée vers la droite, dans la première photo ? Dans la première photo, le jeune homme se dit que c'est un Foutu temps pour être Ici alors qu'il serait mieux dans cet Avion qui... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 novembre 2016

L'Odyssée, film de Jérôme Salle

Dans le générique de fin, une phrase dit que ce film n’aborde que ce que tout le monde sait de Cousteau. Alors, oui, chacun y trouve ce qu’il sait ou ce qu’il a entendu dire. Il n’y a donc pas de véritable surprise. Mais c’est aussi sans doute ce qui me laisse une impression de froideur, de distance. Les acteurs sont pourtant bien dans leur rôle, depuis les personnages principaux jusqu’aux membres de l’équipage (Audrey Tautou particulièrement). Mais peut-être me semblent-ils réciter leurs personnages plus que les incarner. Je me... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :