19 mai 2017

Firmin au Salon Révélations

Il y a quelques jours, je vous présentais le livre de Sam Savage, Firmin. Dans les allées du Salon Révélations, j'ai rencontré ses frères, ses cousins, au stand de Benoît Vieubled.
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 mai 2017

Salon Révélations 2017 (2)

Les oeuvres présentées hier sont transparentes. Celles que je présente aujourd'hui ne le sont pas ; la lumière s'y reflète ou s'y arrête. Armin Kolb Huang Yu Long Daum Ellen van der Woude Mylinh-Nguyen Carine Mertes Catherine Nicolas  Tcharé - Rosset Gaulejac Caroline Léger
Posté par onarretetout à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2017

Salon Révélations 2017 (1)

Le Salon Révélations présentait, pour la troisième fois, de très nombreuses oeuvres d'artisans d'art. Cette biennale est l'occasion de retrouver quelques créateurs, comme Pascal Oudet dont j'apprécie particulièrement l'art et la sensibilité, ou comme Anathomie dont j'avais vu des oeuvres chez Empreintes, ici "animées d'émotions". C'est aussi l'occasion de rencontres et de découvertes, prenant le temps de flâner dans les allées, de stand en stand, ou le long de ce banquet montrant des oeuvres de plusieurs pays. Le salon Révélations... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 mai 2017

Quatorze auteurs pour 14-18, par Philippe Forcioli

C’est avec simplicité que Philippe Forcioli nous présente quatorze auteurs pour évoquer la guerre de 14-18. Une simplicité qui veut seulement dire les choses, comme elles se passent, comme elles ont été vécues. Et ça commence avec les discours à l’Assemblée Nationale après l’assassinat de Jaurès. Par sa diction même, il tente de nous restituer, sans fioritures, l’état d’esprit qui régnait à cette époque. Un hommage à Jaurès, applaudi à l’Assemblée, et l’entrée dans la guerre, tout autant applaudi. Et puis la guerre, celle où l’on... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 mai 2017

Fenêtre ouverte / Ventana abierta, anthologie de poésie bilingue sous la direction de Maggy De Coster

Près de cinquante poètes sont réunis dans cette anthologie. Mais ils ne sont pas qu’un bouquet qu’on tiendrait dans une main. Ils sont une fenêtre ouverte. Telle est en effet la volonté de Maggy De Coster, qui les a choisis avec Alexandra Botto pour présenter à l’Université de Nuevo León du Mexique des poètes français et francophones vivants. L’originalité de cette édition est de proposer des poèmes écrits en français et traduits en espagnol. C’est cela qui résonnait à la Maison de l’Amérique latine, à Paris, dans une lecture... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2017

Aquarium Sea Life - Val d'Europe

Quelques images d'une visite début mai.         Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Posté par onarretetout à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 mai 2017

Itinéraires

Dans son livre, Chambres, Armelle Caron indique les lieux où elle a dormi, où elle a vécu, parfois peu de temps, parfois plus longtemps. Si on voulait, on pourrait relier sur un planisphère ces lieux, puisqu’elle a dormi au Gabon, en Chine, dans plusieurs villes de France. J’ai imaginé qu’on pourrait aussi tenter de faire la liste de villes par lesquelles on est passé. Je vous propose d’inventer le trajet que vous feriez pour atteindre une ville de votre choix. Pour cela, vous utiliserez les lettres de cette ville comme initiales... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
12 mai 2017

Chambres, d'Armelle Caron

J’avais lu le livre de Thomas Clerc, Intérieur, et j’en avais visité l’appartement. Aussi, je me suis laissé tenter par une autre aventure : celle des chambres où Armelle Caron a vécu, et dont elle se souvient, le livre en compte cinquante-six. Un petit livre où chaque chambre n’occupe qu’une double page : d’un côté un plan succinct — portes, fenêtres, emplacement du ou des lit(s) —, de l’autre une description en moins de dix lignes et quelques mots pour localiser la chambre. Et on se laisse gagner par l’idée de poursuivre... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 mai 2017

Firmin, de Sam Savage

C'est un peu par hasard qu’il naît dans une librairie de Boston, « sur la carcasse effeuillée du chef d’oeuvre le moins lu au monde ». Il est le treizième d’une portée et sa mère n’a que douze mamelles. Mais ce n’est pas seulement ce manque qui motive sa quête. Naître parmi les livres, y apprendre spontanément la lecture, voire l’écriture malgré des membres souvent inadaptés à cette activité, prendre goût aux séances de cinéma d’après minuit dans le quartier parce qu’il y trouve de quoi manger certes, mais aussi le désir... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 mai 2017

Inhumaines, de Philippe Claudel

Il y a quelques années, j’ai lu J’abandonne, un roman où, confronté à la mort de sa femme, un homme voulait tout lâcher, dans une société qui fonçait tout droit vers son propre néant, son obscénité. Il va cependant tenter de vivre parce qu’il le doit à sa fille, à présent que la mère de cette enfant est décédée.  Avec Inhumaines (pourquoi ce titre au féminin pluriel ? pour Histoires inhumaines ?), Philippe Claudel semble nous dire que nous y sommes, dans l’obscénité, que le comique du slip de Bigard (qui prétendait faire... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :