09 février 2009

Un mois déjà

Il y a juste un mois, je commençais ce blog. Exercice quotidien, je me suis pris au jeu. D'autant que le blogueur dispose de statistiques qui l'encouragent à poursuivre. Près de 300 visiteurs ont été comptabilisés ici en un mois, dont 2 nouveaux chaque jour, en moyenne. Vous êtes venus de France, bien sûr, principalement région parisienne, lilloise, lyonnaise, toulousaine, mais aussi des Etats-Unis d'Amérique, de Suisse, d'Espagne, d'Allemagne, de Finlande, de Belgique, du Gabon, de Suède, du Canada, d'Algérie. Si j'en crois ceux qui... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

08 février 2009

Slam woman show

Pour en parler, éviter de copier son style, mais savourer le plaisir de la citer : ne pas rater « l’arbre qui cache le furet » et tant pis tant mieux si elle avoue des difficultés de « pornonciation »… Lauréline Kuntz slame, c’est-à-dire qu’elle évolue dans une langue poétique ancrée dans son temps. Elle parle d’enfance dixlesic, du cercle des « toqués qui se sont émancipaimés », des bandes de loubards d’aujourd’hui et d’hier, « pour vous servir, M’sieurs dames », raconte un affrontement sur les Champs Elysées entre fifilles friquées... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2009

Facile, ce samedi

Comme chaque samedi, voici un petit jeu. Il suffit d'alterner, dans les textes que vous déposerez dans les commentaires ci-dessous, une consonne, une voyelle, une consonne, une voyelle, etc. Vous pouvez, évidemment, commencer par une voyelle, suivie d'une consonne, suivie d'une voyelle, suivie d'une consonne, etc. Un exemple : ce matin, il a visité son ami.
Posté par onarretetout à 00:21 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
06 février 2009

Femmes dans les arts d'Afrique

Il y a d'abord les photographies d'Angèle Etoundi Essamba, grandes photos qui nous accueillent dans la première salle. Des visages, des ventres, des corps, des voiles. Images de femmes et images d'elle-même, Alters et ego. Magnifique portrait d'une Afrique d'aujourd'hui. Une oeuvre dont le fait même qu'elle soit signée dit la modernité, l'affirmation de son identité. Et nous entrons dans les autres salles, avec l'impression de découvrir un, des, monde(s). Des sculptures réalisées par des hommes dont on ne connaît pas le nom, des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 10:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2009

Les merveilleux nuages

Christophe Tarkos écrit : Les nappes me perdent Les nappes me perdent car elles tourbillonnent Les nappes bougent Il y a ce fait que ce n'est pas fixe, que c'est en train de bouger, que c'est en pleine évolution maintenant, que des nappes disparaissent pendant que d'autres nappes blanches, grises, sans forces et sans couleurs montent en ce moment, qui les voit monter ? montent sans que personne ne les voie monter, sont bientôt en haut en train de se tordre, de s'assouplir, de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 février 2009

Christophe Tarkos

Christophe Tarkos (1963-2004). Deux dates entre parenthèses, ça donne l’impression que c’est fini, limité, coincé entre deux, et pourtant, la vie (même si on ne l’a qu’en plus de la mort, comme l’écrit Attila Jozsef – voir dans ce blog, le 21 janvier) ne s’arrête pas. C’est la vie posthume. Publication pour Christophe Tarkos d’Ecrits Poétiques (éditeur P.O.L.). J’avoue que ma première lecture de cet auteur (c'était en 2000) m’a stupéfait. Je suis d’abord resté sur la marge, sur la rive de ce fleuve, de ces... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 10:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 février 2009

Mort d'un jardinier

Quelques signes avant-coureurs et un jour tu tombes. Mais ce n'est pas la fin. D'insolites objets sortent d'un trou d'obus, c'est un roman. C'est toute ton existence qui défile, la poésie, la peinture, le jardin, les oiseaux, les limaces, le bois coupé, le parachute d’une graine de pissenlit, l'amour. La musique s'amplifie, tu te rappelles quelques chansons, en français, en anglais, les amis viennent te voir, ils tiennent leur enfance par la main.  Les livres, les écrivains que tu as connus et ceux que tu as lus, ils sont ta... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 11:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2009

La retraite idéale

LE TRAVAIL NOUS RETRAITE. LA RETRAITE NOUS TRAVAILLE. Miss.Tic 460 Certains retraités, après toute une existence laborieuse, ingrate et routinière, se jettent à corps perdu dans l’étude et ne vivent plus que pour l’amour de l’art. Livres, concerts, théâtre, cinéma, musées, ils deviennent en quelques années de parfaits érudits avisés et omniscients, pourvus en somme de l’instruction que les pédagogues s’acharnent en vain à donner aux jeunes gens afin de les armer pour la vie, alors s’abîment dans le gâtisme, la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 février 2009

Eros mélancolique

Jacques Roubaud et Anne Garréta publient Eros mélancolique. Je me suis précipité dans cette histoire. Une machine à remonter le temps, le temps de l'écriture, l'écriture du temps, une visite de Paris, une enquête scientifique, des expériences photographiques, une quête amoureuse, des vacances, une formidable construction romanesque, des apparitions, des disparitions, un habile mécanisme chiffré, des immeubles, des portes, des fenêtres. Dévoré, comme on dit, ce livre, dévoré par ce livre, dont je n'ai sans doute pas repéré tous les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 12:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2009

Le jeu du baobab

C’est Jacques Roubaud qui a créé cette contrainte oulipienne. Le mot baobab donne son nom à cette contrainte. Ecrivons le : ba-o-ba-b Les premier et troisième morceaux de cette décomposition évoquent le mot “ bas” ; le second rappelle “ haut ” ; et le quatrième rien. On peut prononcer le mot à trois voix : l’une dit ba (sur un ton bas, par exemple) ; une autre o (sur un ton haut, si on veut) ; et la troisième dit b (sur un ton moyen, entre haut et bas, par exemple). Un “ baobab ” sur le mot baobab sera... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 14:42 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,