isens_thumb

Encore une belle exposition à la Maison des Arts d’Antony (92). Cette fois, ce sont des oeuvres d’art textile. Cinq artistes. Vous les découvrirez une à une dans ce blog, tant nous avons passé du temps devant chacune. Le document qui est remis aux visiteurs à l’entrée de l’exposition place ces oeuvres dans l’histoire, celle des techniques, celle des usages, celle des revendications.

Françoise Tellier-Loumagne utilise la technique du gainage, enroulant autour de supports rigides des fibres textiles, supports souvent positionnés sur des fonds colorés, des photos, démultipliant les effets de couleurs, voire de mouvements de ces sculptures. Car ce sont des sculptures aux titres évocateurs : Chorégraphies végétales et minérales. Cette artiste a préféré interdire les photos. On en trouve néanmoins quelques-unes sur son site internet, en suivant ce lien. J'avais déjà vu ses oeuvres au Salon Révélations il y a près d'un an.

Dans le parc Bourdeau, où se situe la Maison des Arts, quelques arbres ont été entourés de laines et de tricots. On appelle ça « tricot urbain » ou encore, pour faire international, « yarn bombing » ( de « yarn », pelote, et « bombing », bomber). Deux tricoteuses étaient installées sur un banc quand nous avons quitté le parc.

IMG_4314 IMG_4315