02 août 2016

Précy-le-Moult, en Bourgogne

    Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 août 2016

Cycles lunaires, une oeuvre de Mademoiselle Maurice à la Porte d'Italie, à Paris

Nous avons pris le tramway à la station Avenue de France, un secteur en pleine démonstration architecturale à proximité du boulevard périphérique, et nous sommes descendus à la station Porte d’Italie. Après quelques pas vers l’Avenue d’Italie, nous avons vu cette façade colorée sur fond noir, une création de Mademoiselle Maurice sur un immeuble voué à la destruction dans un quartier en pleine transformation, rue Paul Bourget. 150000 origamis ont été réalisés et installés sur une façade peinte en noir : le titre de cette oeuvre,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 juillet 2016

L'effet aquatique, film de Sólveig Anspach

C’est le regard de Samir (Samir Guesmi), tout de suite, qui nous entraîne, et me fait rire. Mais il ne sait pas où va le mener cette première scène dans un café de Montreuil, lui, le grutier de Queen of Montreuil qui invite Anna (Didda Jonsdottir) au-dessus des toits de la banlieue. Cette fois, il va vouloir conquérir Agathe (Florence Loiret-Caille), maître-nageuse de la piscine communale, Agathe de Maurice Thorez. Ça donne des dialogues savoureux, assez décalés comme les aime Sólveig Anspach. Montreuil, où des Islandais veulent... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juillet 2016

Il n'y a plus

Hier, sur ce blog, je présentais le spectacle de Ktha Compagnie, Il n’y a plus. Revenons-y pour allonger la liste de ce qu’il n’y a plus. Cela pourra être quelque chose qui manque provisoirement (le lait, le sucre, le beurre). Cela pourra être quelque chose qui mérite une Révolution (« il n’y a plus de pain », pouvait-on dire en 1782, selon Jean-Jacques Rousseau). Cela pourra être quelque chose qui a définitivement disparu (il n’y a plus de dinosaures, par exemple). Ou encore un comportement (« il n’y a plus de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juillet 2016

Il n'y a plus (de ville), par Ktha Compagnie

Au début du XXe siècle, Guillaume Apollinaire intitulait un de ses poèmes Il y a. On dit qu’il rompait alors avec la poésie qui l’avait précédé, bien qu’on trouve du « il y a » chez Rimbaud, par exemple. Apollinaire décrivait la guerre, évoquait l’amour, par énumération de constats.  Au début de ce XXIe siècle, Ktha Compagnie fait entendre Il n’y a plus. Et c’est tout le siècle précédent qui semble avoir disparu. Au début, c’est anecdotique : « Il n’y a plus de lait… Il n’y a plus de sucre… Il n’y a plus de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 juillet 2016

Symphonie fantastique en ouverture de Paris Quartier d'Été 2016

Parc de la Butte du Chapeau Rouge, le 14 juillet, Paris Quartier d’Été entamait son festival. Selon les organisateurs, plus de mille personnes étaient venues en cette fin d’après-midi écouter une Symphonie fantastique de Berlioz reprise et reprisée par Arthur Lavandier. Un orchestre de chambre, Le Balcon, est sur la scène, cordes, vents, percussions. Peu à peu, mouvement après mouvement, tout va se déchaîner. On ne reconnaîtra pas toujours les notes de Berlioz mais on le retrouvera toujours. La banlieue de l’autre côté du... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juillet 2016

Soirée d'hommage à Yves Bonnefoy

C’était le 12 juillet, à La Guillotine, à Montreuil (93). Charles Gonzalès avait organisé une soirée d’hommage à Yves Bonnefoy, décédé récemment. Les bancs étaient tous occupés, des chaises ont été ajoutées. Trois femmes (Sophie Bourel, Elodie Chanut, Monique Dorsel) et un homme (Charles Gonzalès) ont lu des textes du poète. Deux musiciens (Luis Gustavo Carvalho au piano et Franck Sforza au saxophone) ont ponctué ces lectures.  L’enfance, la maison natale, les chemins parcourus, la barque du nautonier, voilà des mots que nous... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 juillet 2016

Nicolas Grenier à la Rencontre poétique chez Tiasci - Paalam en juillet 2016

De la science à la poésie, il n’y a pas beaucoup de pas, et ceux qu’y place Nicolas Grenier sont des pas japonais. Avec précision. C’est avec des haïkus, comptés en rapport avec les éléments qu’ils décrivent, sans majuscules pour ouvrir les vers, que le poète nous mène de Kourou vers la comète 67P. Nous suivons à la fois le trajet, on pourrait dire pas à pas, et les objets qui le parcourent. Mot après mot, entre l’infiniment petit et l’infiniment grand, c’est la place de l’homme dans l’univers qu’explorent Rosetta, Philae, par le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juillet 2016

Osons faire humanité ensemble !

Cette envie a été exprimée par les jeunes, ambassadeurs des MJC de France et de structures d’autres pays, à Strasbourg, en octobre 2015, à l’occasion de la Convention organisée par la Confédération des MJC de France. Un slogan de plus, diront certains. Mais pas celles et ceux qui ont élaboré ce projet et l’ont porté et le portent encore à travers les cahots de la vie que nous connaissons aujourd’hui, et ses violences et les attentats de ces dernières années. C’est un défi. C’est peut-être d’abord cette question de la démocratie... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 juillet 2016

Anthologie de poésie haïtienne contemporaine - juillet 2016

James Noël propose une anthologie de poésie haïtienne contemporaine, « un brassage de tempéraments passionnants qui rassemble quatre générations ouvertes et poreuses aux grands flux de l’histoire, de l’amour, du pays, du jeu, de la colère, du monde, du sexe, de l’exil, de la mer, de la joie »… C'est notre rendez-vous mensuel, accompagné de documents extraits du n°3 de la revue Intranqu'illités (Maître d'oeuvre : James Noël - Direction artistique : Pascale Monnin, Barbara Cardone) On m’a appris à errer pour... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,