fullsizeoutput_3b3a

Quizàs, par la Compagnie Amare

Ça commence par la diffusion sonore d’interviews, témoignages de vies amoureuses, d’élans, de ruptures… Une sorte d’ange vêtu de noir va et vient dans le public en semant ici et là des pétales de fleurs… Et puis une danseuse raconte son histoire d’amour, et de rupture. Les deux danseuses vont alors jouer ces élans, un peu comme si elles traduisaient en mouvements les Fragments d'un discours amoureux de Roland Barthes (dont le nom est cité). Il y a des longueurs, des clichés, mais aussi des moments d’une belle intensité. L’aveu du quarantenaire diffusé à la fin, truisme sans grand intérêt, est heureusement estompé par la course des deux danseuses jusqu’à l’épuisement.