30 novembre 2016

Soulèvements, exposition au Jeu de Paume, à Paris

Le ciel bleu, un sac rouge, si nous étions au Centre Pompidou, on jurerait que c’est une oeuvre de Magritte. Le sac qui s’envole (photo : Dennis Adams), comme un rideau qui s’ouvre sur l’exposition en cours au Jeu de Paume : Soulèvements. Des drapeaux qui flottent, qui saignent, se déchirent, brandis.  Des mains qui se dressent, qui appellent, qui jettent, qui osent, résistent. Le Panoramic Sea Happening – Sea Concerto, Osieki de Tadeusz Kantor (extrait d’une série d'Eustachy KOSSAKOWSKI) fait aussi penser à cette... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 mai 2016

Habiter le campement, à la Cité de l'architecture et du patrimoine, à Paris

Dans la Cité de l’architecture et du patrimoine, au Palais de Chaillot, à Paris, voici une exposition pas banale en ces temps d’occupation des places publiques, de camps de réfugiés, exilés, infortunés, de théâtre forain, voire de résidence temporaire dans un vaisseau spatial… L’exposition a, de loin, la forme d’un long couloir mais, quand on y entre, on se doit d’aller de droite à gauche, de s’arrêter ici, de revenir sur ses pas. Écoutant au hasard des casques suspendus ici et là des extraits du texte de Peter Handke, Par les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 décembre 2015

Les Fragments de l'amour, exposition collective au Centre d'Art Contemporain La Traverse d'Alfortville (94)

L'amour ne peut se passer de mots, l'exposition du Centre d'Art Contemporain La Traverse d'Alfortville n'y échappe pas. Et les mots sont parfois empruntés à d'autres: Mounir Fatmi répétant le Kissing Precise de Frederic Soddy, Anne-Lise Broyer révélant des fragments de l'histoire d'amour de Georges Bataille et de Laure (photos et écrits), Dorotée Smith lisant des lettres de Kafka, Léa Bismuth prolongeant La carte postale de Jacques Derrida, et j'ai présenté hier l'oeuvre d'Agnès Thurnauer... C'est bien parce que l'amour prend tous... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 octobre 2015

Couleur Quartier, aux Épinettes, à Evry (91)

Dans le quartier des Epinettes, à Evry, il y a la Place de la Commune. Sur la Place de la Commune, il y a une Maison de Quartier et une école, la Communale. C’est avec les habitants du quartier et l'équipe de la Maison de Quartier que Mathieu Verhaverbeke a construit le projet dont la réalisation est visible ces jours-ci, jusqu’au 2 novembre : Couleur Quartier. Des photos exposées aux balcons des immeubles et dans la Maison de Quartier, des films d’animation et, pour le vernissage de cette installation, la projection sur la façade... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2015

Frédéric Dumond à La Terrasse, espace d'art de Nanterre (92)

Frédéric Dumond s’est engagé dans une oeuvre infinie, et, pour cela, utilise des techniques diverses, démultipliant cette oeuvre, intitulée Glossolalie. C’est un poème. Mais ce poème veut embrasser toutes les langues parlées sur cette planète. L’écriture en est, presque par définition, toujours remise sur le métier. Des fragments s’agglutinent, « quelque chose / ancien / vieux / oublié », et nous emportent dans un texte unique, aux sonorités diverses (parce qu’un des supports permet d’entendre les différentes langues), aux... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juillet 2015

Les Zaccros d'ma rue 2015, à Nevers -58- (5)

On pouvait encore trouver des univers étranges, peuplés de personnages ou d’animaux qui vous restent en tête longtemps, dans les rues de Nevers. Sur une place, dans une caravane, c’est tout un monde, des planètes qui tournent, animées par les pas de leurs habitants, bipèdes aux jambes en formes d’aiguilles entraînant la rotation de sphères où marchent d’autres bipèdes dont nous suivons les tribulations, les efforts pour atteindre d’autres sphères. La musique est jouée en direct par un manipulateur d’objets divers, comme ceux qui... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juillet 2015

La rivière et les oiseaux

C'était à la fin du mois de juin, une promenade au bord de l'Yvette, dans le Parc de Fourcherolles, la zone marécageuse de l'Espace naturel sensible, et un peu plus loin, côté Palaiseau (91).   En cliquant sur la première image, vous atteindrez une courte vidéo, chants d'oiseaux inclus.
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 avril 2015

Tête haute, de Joël Jouanneau, par le Collectif MxM (3)

Joël Jouanneau travaille avec le Collectif MxM et Cyril Teste depuis plusieurs spectacles. Il faut donc que je m’arrête un peu à la forme que prend celui-ci. L’utilisation des nouvelles technologies, des outils de notre « ère numérique », est donc partie prenante de cette création. L’étang de chiffres où l’on risque de se noyer, c’est alors l’environnement des enfants d’aujourd’hui. Le travail remarquable de l’image ici donne quelques pistes pour une poésie qui ne serait pas faite que de mots, mais s’en nourrirait. Ainsi,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 novembre 2014

Au commencement, il y a

Le lent travail de Sarkis me plonge dans une sorte de contemplation. Il fait de l’aquarelle dans l’eau. « Au commencement, il y a : le cri », tel est le titre. Cela signifie qu’au commencement, il y a une oeuvre d’art (« Le cri », de Munch), et que c’est de là que part le travail de Sarkis : une tentative de transposer dans un bol d’eau une oeuvre de l’histoire de l’art. Retrouver son essence même, c’est-à-dire la couleur, la posant sur l’eau, plus ou moins profondément, la laisser échapper, comme pour mieux en... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 novembre 2014

Un moment d'éternité dans le passage du temps

A La Terrasse, espace d’art de Nanterre (92), je suis revenu pour la beauté des gestes.  A commencer par ceux de Damien Cabannes, disposant au sol ici et là des tortillons gardant la trace des mains qui les ont façonnés, assemblant des cubes comme Taysir Batniji assemble des pavés Napoléon, c’est-à-dire cherchant « le socle du monde ». Pourtant, sous les pavés, comme sous les cubes, ce n’est pas la plage, en ce lieu de Nanterre, c’est une autoroute souterraine. Le socle du monde risque donc bien d’être mouvant… Mais... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,