18 août 2016

Chalon dans la rue 2016 (5)

Caffe Sola, par Les Zanimos Seule, elle est bien seule quand elle arrive en Lorraine, ne connaissant pas la langue qu’on y parle et venue sans son mari et leur enfant, retenus à la frontière pour des questions de papiers… Elle est Italienne et le gardien de l’immeuble où elle vient loger va peu à peu faire sa connaissance, grâce à la musique d’abord, puis parce qu’ils ont en commun une mémoire ouvrière encore vive. En attendant que le mari et l’enfant la rejoignent, nous allons voir défiler chez elle ses souvenirs, la grand-mère,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 août 2016

L'art est dans le pré, à Précy-le-Moult (89)- 5

Pendant que la viande pousse dans les supermarchés, par le Collectif À vrai dire «...On sait que les oranges qu'on achète ne sont pas de saison, on sait qu'on peut trouver de la viande de cheval dans les plats préparés, on sait que pendant la cueillette des bananes Chiquita, ils arrosent leurs bananiers de pesticide pendant que les gens sont en train de les cueillir, on sait que Monsanto veut interdire les potagers privés pour pouvoir tout contrôler, on sait que Coca-Cola va épuiser les sources d'eau potable en Inde, on sait que... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 août 2016

L'art est dans le pré, à Précy-le-Moult (89)- 3

Barbara, où rêvent mes saisons, Conception et interprétation : Apolline Roy - Mise en scène : Sophie Pincemaille - Masques : Etienne Champion - Scénographie: Paul Mouflette Nous sommes prêts à recevoir ces musiques, ces chansons et cette voix. Mais elle a raison, Ondine : c’est en nous, elles sont dans nos têtes, elles nous appartiennent, ensemble, et il suffit d’être à l’écoute pour qu’elles nous reviennent. « Il me revient en mémoire »… Quelques notes, « une petite cantate », et nous voilà en... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 août 2016

L'art est dans le pré, à Précy-le-Moult (89)- 2

A&O présentent & Ils sont trois, une femme, un homme, un enfant. C’est leur histoire qui se raconte sur scène, c’est notre histoire et c’est pour ça qu’elle nous fait rire, qu’elle nous émeut et que, sans un mot, nous la comprenons. Les mots, pourtant, ils les connaissent, et les lettres qui les composent et les signes qui les relient. A et O ne sont pas le début et la fin comme dans l’alphabet grec l’alpha et l’oméga. Et l’esperluette au milieu d’eux, c’est, comme ils le disent eux-mêmes, l’enfant de la balle, celui qu’on... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juillet 2016

Il n'y a plus (de ville), par Ktha Compagnie

Au début du XXe siècle, Guillaume Apollinaire intitulait un de ses poèmes Il y a. On dit qu’il rompait alors avec la poésie qui l’avait précédé, bien qu’on trouve du « il y a » chez Rimbaud, par exemple. Apollinaire décrivait la guerre, évoquait l’amour, par énumération de constats.  Au début de ce XXIe siècle, Ktha Compagnie fait entendre Il n’y a plus. Et c’est tout le siècle précédent qui semble avoir disparu. Au début, c’est anecdotique : « Il n’y a plus de lait… Il n’y a plus de sucre… Il n’y a plus de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 juillet 2016

Soirée d'hommage à Yves Bonnefoy

C’était le 12 juillet, à La Guillotine, à Montreuil (93). Charles Gonzalès avait organisé une soirée d’hommage à Yves Bonnefoy, décédé récemment. Les bancs étaient tous occupés, des chaises ont été ajoutées. Trois femmes (Sophie Bourel, Elodie Chanut, Monique Dorsel) et un homme (Charles Gonzalès) ont lu des textes du poète. Deux musiciens (Luis Gustavo Carvalho au piano et Franck Sforza au saxophone) ont ponctué ces lectures.  L’enfance, la maison natale, les chemins parcourus, la barque du nautonier, voilà des mots que nous... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 juillet 2016

Osons faire humanité ensemble !

Cette envie a été exprimée par les jeunes, ambassadeurs des MJC de France et de structures d’autres pays, à Strasbourg, en octobre 2015, à l’occasion de la Convention organisée par la Confédération des MJC de France. Un slogan de plus, diront certains. Mais pas celles et ceux qui ont élaboré ce projet et l’ont porté et le portent encore à travers les cahots de la vie que nous connaissons aujourd’hui, et ses violences et les attentats de ces dernières années. C’est un défi. C’est peut-être d’abord cette question de la démocratie... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 juillet 2016

Les Zaccros d'ma rue 2016, à Nevers (58) - 5

La lumière de nos rêves, par Qualité Street C’est à une drôle d’aventure que nous invite ce « bienêtrologue », qui reprend les affirmations entendues ici et là d’un retour à la vie après une courte mort : on sort de son corps, on voit sa vie défiler, on s’engage dans un tunnel et on voit la lumière. Mais cette expérience ne fait qu’un instant du spectacle. Gildas Puget raconte trois personnages qui n’étaient sans doute pas faits pour se rencontrer. C’est cette rencontre improbable qu’il incarne, tantôt alcoolique... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juillet 2016

Les Zaccros d'ma rue 2016, à Nevers (58) - 3

M. et Mme Poiseau, par la Compagnie L'arbre à vaches On pouvait craindre la caricature, l’excès, le spectacle où le spectateur n’aurait qu’à rire de ces deux petits vieux exhibés avec leurs cheveux gris et leurs courbatures. Et on se laisse prendre doucement avec ce cachou sur la langue, et la surprise qui arrive. Oh, une surprise comme on en fait pour les anniversaires, surprise attendue, qu’on guette du coin de l’oeil, mais encore expression de l’amour au sein d’un couple qu’apparemment aucune surprise ne surprend plus, mais qui... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juillet 2016

Les Zaccros d'ma rue 2016, à Nevers (58) - 2

La diversité du Théâtre de Rue est dans ce Festival. Jacqueline et Marcel, c'est l'Art osé. Et c'est ici L'Ours de Tchekhov sous le climat glacial de la Russie et sous le magnolia de la Place Coquille. De l'impro mais pas que. Et Tchekhov dont le propos machiste tenu par le personnage qu'interprète Marcel fait gronder le public. Et rire chacun et chacune. Le Théâtre Group, compagnie jurassienne, s'empare de la question sécuritaire dans un vrai-faux forum où tous les chiffres sont vrais et les commentaires assez proches de ce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,