23 février 2017

Chamboultou, par le Théâtre des Amulettes

Au milieu du plateau, une tente bleue. La tente est un abri provisoire et déplaçable. Qui en a fait son logis ? Ça bouge, ça appuie, ça frotte, la paroi semble fragile, ce qui est dedans voudrait sortir : le moment est venu. Un pied, une main, des yeux, une bouche, oh ! C’est à moi, cette main ? C’est à moi, ce pied ? Et l’arrosoir, c’est à qui ? Des fleurs à la place des yeux ? Regarde : une tête coiffée d’une feuille de chou. C’est la fête ! Des couleurs en feu d’artifice. Tout le plateau en est rempli. La tête a un nez rouge et... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 février 2017

Cet enfant, de Joël Pommerat, par le Dumme Kuh Théâtre

À l’origine de cette pièce, il y a des rencontres, demandées par la CAF, en Normandie, autour de la parentalité. Il y a donc, avant les propos tenus sur une scène de théâtre, des réalités, des témoignages. Pourtant ce théâtre n’est pas le lieu d’un documentaire. Ce n’est pas non plus ce qu’on appelle du théâtre-forum. Il y a la scène et la salle, ici particulièrement séparées. Sur la scène, des chaises blanches alignées devant un fond noir, six : une par acteur, marquant une limite, qui sera plusieurs fois modifiée. Le premier... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 février 2017

4.48 Psychosis, de Sarah Kane, mise en scène Christian Benedetti, interprétation Hélène Viviès

Je sors sidéré de ce monologue. Je craignais d’y assister, je craignais la complaisance dans le morbide de celle qui l’avait écrit, de celui qui l’a mis en scène. Et rien de tout ça. J’entends des listes de verbes : à faire ? à oublier ? à tenter à nouveau ? J’entends des noms de médicaments : camisole chimique pour masquer la souffrance. J’entends le bras lacéré, et le pourquoi, et la réponse, ironique. J’entends parce qu’elle est debout devant nous, ne fléchissant jamais, criant parfois, rarement, debout essuyant nerveusement ou... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 février 2017

Le quatrième mur, d'après Sorj Chalandon, par la Compagnie Adesso e Sempre, mise en scène de Julien Bouffier

Le quatrième mur, dans la mise en scène de Julien Bouffier, est un écran. Une fois sortie de l’hôpital et chargée de la promesse faite à Sam de monter Antigone au Liban, la jeune femme, étudiante en histoire, en sera comme prisonnière. Elle ne le franchira pas, ce quatrième mur, elle parlera avec des gens dont l’image sera projetée sur cet écran. L’image projetée, comme un projet, pour lequel on se bat, qu’on voudrait voir se réaliser et qui reste projet. Parler avec les images d’un film, cela dit beaucoup de la difficulté de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 février 2017

Le dernier testament, d'après James Frey, mis en scène de Mélanie Laurent

On sort un peu troublé de ce spectacle ; des images en restent inscrites dans les têtes (photo : © Jean-Louis Fernandez) : la terre au sol où s’impriment les pas, les écrans qui reçoivent des lumières et des photos, comme celle d’une planète sur un voile de tulle au premier plan, la chorale qui se lève dans le public et chante, la nappe blanche (qui couvre la table d’opérations puis la table du repas) qui s’ensanglante, la chaise vide à la dernière et à la première scènes… Par moments, le texte entendu frôle Théorème, mais on... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 février 2017

En attendant le Petit Poucet, de Philippe Dorin, par Les Veilleurs compagnie théâtrale

Les mots, chez Philippe Dorin, sont les premiers éléments concrets du théâtre. Tout ce qui se dit sur une scène acquiert une réalité incontournable. Il en est ainsi quand, dans Le monde point à la ligne, il nous fait remonter à l’origine du monde en supprimant les lettres qui y auraient été ajoutées l’une après l’autre, pour aboutir à trois voyelles (o, u, a : oua) et en conclure qu’au début « le monde était un petit chien ».  Ici, on l’attendra le Petit Poucet, comme on attend Godot ailleurs. Ce sont deux... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 janvier 2017

Spiegel im Spiegel, d'Arvo Pärt

Sans doute, ce qui me touche dans cette pièce d’Arvo Pärt touche aussi beaucoup de monde : elle est, à ce qu’on m’en a dit et selon ce que j’ai pu lire ici ou là, présente dans de nombreux films et spectacles.  La première fois que je l’ai remarquée (je ne sais pas si je l’avais entendue auparavant), c’est à la fin du solo de Chantal Loïal, On t’appelle Vénus. Le piano et le violoncelle s’intègrent à la cérémonie funèbre, à la fois profonde et légère : que la terre te soit légère, semble dire la danseuse à la dépouille de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 janvier 2017

Courtes pièces, de Noëlle Renaude

Il y a toujours du monde dans les Courtes pièces de Noëlle Renaude, des vies pas faciles, des engueulades parfois, des gens qui se cherchent, des familles entières, en remontant la généalogie, faite de hasards, de rencontres, peine d’espoirs, « saleté de famille ». Et dans chacune, des individus, tous différents, même si certains ont des chiens, d’autres des aventures criminelles, tous différents. Et ils ont des noms, nombreux les noms, pas ceux inventés par Novarina en quête de nouvelle Genèse, non, ceux d’aujourd’hui et... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 janvier 2017

Un mouton dans mon pull, par le Théâtre "T"

Au début, le monde n’était qu’une sorte de grande couverture de laine blanche. Une ombre avait déposé ici et là des sacs de jute pleins de mystère. Et puis, elle s’est glissée sous la couverture. Un drôle de personnage en est alors sorti, surpris. Il a étendu sur le sol la grande couverture blanche, s’est essayé à y faire des pas, puis l’a pliée soigneusement. Ce fut le commencement du premier jour. Le premier sac de jute a donné des petites boules de laine que le drôle de personnage a accrochées à un rouet sorti de nulle part et... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 janvier 2017

Chocolat, la véritable histoire d'un homme sans nom, par Gérard Noiriel

Gérard Noiriel présentait, à la Médiathèque d’Alfortville, son livre, le deuxième, racontant la vie de Rafael, un homme sans nom parce que, esclave non émancipé, il n'existait pas pour la République. Son travail d'historien, de recherche de documents et de témoignages, a redonné vie à ce clown, connu sous le nom de Chocolat (un sobriquet), qui a inventé le duo de clowns avec Foottit, fut précurseur des Minstrels Shows, voire du hip-hop, et même le premier à intervenir dans les hôpitaux pour enfants, bien avant les associations comme... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,