20 mai 2016

Nimrod à la Rencontre poétique chez Tiasci - Paalam, en mai 2016

C'est d'abord la voix de Nimrod qui nous retient et nous guide. Qui invoque, convoque l’enfance « entre l’inespérance / et la béatitude ». Un peu d’humour ici, discrètement, pour traverser le fleuve sur « un bac plus que probatoire ». Et l’homme, fait de contradictions comme le sont tous les hommes, présent devant nous, fraternel. Loin du Tchad, « des Tchadiens fantômes / Des Tchadiens vivants / Ici au Soudan au Mali / Bon Dieu c’étaient tous des Tchadiens / Pour qui on n’a jamais évoqué / Les Droits de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mai 2016

Épître Langue Louve, de Claude Ber

« Un besoin de lumière », sans doute parce qu’on « n’écrit pas dans le noir ». Ces deux extraits encadrent le texte de Claude Ber. Il faut donc croire que tout le livre est quête de lucidité. Une quête d’amour. Tout ensemble pensée et action, tout ensemble corps et esprit, tout ensemble l’intime et le monde. « L’esprit prononcé à fleur de peau ». Mais il n’est pas question de surface : ça creuse aussi. Tantôt pour exhumer l’oiseau mort, tantôt pour goûter « le fourré et l’herbe d’entrejambe ».... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mai 2016

Omar Youssef Souleimane était invité par la Compagnie Résonances, à Paris

Omar Youssef Souleimane a quitté la Syrie il y a environ quatre ans, menacé de mort dans son pays. Journaliste et poète, il a participé aux manifestations pacifistes, à la révolution. Il avait publié des recueils de poèmes en Syrie et, depuis qu’il vit en France, deux recueils ont paru, notamment La mort ne séduit pas les ivrognes, en édition bilingue. Au cours de cette soirée, tantôt il a dit ses textes en arabe et en français, tantôt Seyhmus Dagtekin a lu en français les textes qu’Omar Youssef a lus en arabe. Traduits par Lionel... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2016

Le printemps de Charles

Et c'est le printemps pour Charles le petit dragon. Il en fait un (et même plusieurs) poème(s). J'en ai extrait quatre rimes qui vont deux par deux. À vous d'en composer un poème. étamines / narinesdragon / canon Exemple : Dans les irritantes étaminesS'il plonge goulûment ses narinesLe souffle du petit dragonSera plus terrible qu'un canon C'est à vous main tenant. Mettez vos pas dans ceux de Charles. Et publiez vos quatrains dans les commentaires ci-dessous. Merci. (Ci-dessus, Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin dédicacent... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:56 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mai 2016

Charles, apprenti dragon, d'Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin

Il doit sans doute son nom à sa date de naissance, le 9 avril 1821, la même que celle de Charles Baudelaire. Et c’est aussi certainement à cause de lui qu’il a des ailes aussi grandes, de celles qui empêchent le poète de marcher. Car Charles, le petit dragon, est un poète, il vit dans les couleurs, il écrit sans relâche et, dès qu’il sait voler (avec l’aide d’un volcan pour son premier départ), il part à la découverte des étoiles et de l’amitié. Dans ses aventures, il n’oublie jamais ses parents à qui il écrit très régulièrement et... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 avril 2016

Anthologie de poésie haïtienne contemporaine - avril 2016

James Noël propose une anthologie de poésie haïtienne contemporaine, « un brassage de tempéraments passionnants qui rassemble quatre générations ouvertes et poreuses aux grands flux de l’histoire, de l’amour, du pays, du jeu, de la colère, du monde, du sexe, de l’exil, de la mer, de la joie »… C'est notre rendez-vous mensuel, accompagné de documents extraits du n°3 de la revue Intranqu'illités (Maître d'oeuvre : James Noël - Direction artistique : Pascale Monnin, Barbara Cardone) on ne quitte pas ce pays on ne le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 avril 2016

Antoine Mouton à la Rencontre poétique chez Tiasci - Paalam en avril 2016

Il accueille les gens qui arrivent, disant son nom, serrant les mains… La main d’Antoine Mouton, qui accueillait quelques instants auparavant, accompagne ses mots, de gestes ronds, ou incisifs, de mouvements de vagues ou de nuages. Ce sont d’abord des nuages, en effet, photographiés pendant un  voyage en train, et ces mots simples, textes très brefs, évoquant celui-ci, celui-là, celui « qui / s’en va ». Puis sa lecture va nous emporter dans des textes inédits, assez longs, nous permettant d’en apprécier la période, la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 avril 2016

L'été de la rainette, de Corinne Hoex

Chaque texte commence avec le conditionnel : « Ce serait ». Comme se raconte une histoire au passé. Comme les enfants jouent en s'inventant des aventures : "On dirait que...". Comme si rien n’était sûr, la broderie, le point de croix, la sieste sous la table en osier. Comme l’enfance oubliée, perdue peut-être, retrouvée comme l’éternité. Un jardin, la visite dominicale, les sensations enfouies. Comme un album de photos, mais des photos pas prises, une image après l’autre, et les pages à tourner.  Sept ans. Un été... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2016

Debout dans les cordages, par Marc Nammour, Serge Teyssot-Gay et Cyril Bilbeaud

« Un homme qui crie n’est pas un ours qui danse ». Marc Nammour répète cette phrase dans un mégaphone. Sa voix multipliée. Sa voix multiplie celle d’Aimé Césaire.  « Comme il y a des hommes-hyènes et des hommes-panthères, je serais un homme-juif un homme-cafre un homme-hindou-de-Calcutta un homme-de-Harlem-qui-ne-vote-pas l'homme-famine, l'homme-insulte, l'homme-torture on pouvait à n'importe quel moment le saisir le rouer de coups, le tuer - parfaitement le tuer - sans avoir de compte à rendre à personne sans... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 avril 2016

C'est le matin que l'on grandit, poèmes de Cédric Bernard

C’est sur le SILO, blog de Lucien Suel (suivre le lien dans la colonne de droite), que j’ai lu les premiers textes de Cédric Bernard, repris de son recueil C’est le matin que l’on grandit. Et j’ai commandé l’ouvrage à l’auteur (lesmotsdesmarees@gmail.com). C’est une feuille de papier Vergé 210 gr - format 21x29,7 - trois pliures - huit pages, imprimée et assemblée par l‘auteur, qui arrive par la poste quelques jours plus tard. Il ne reste qu’à lire. Un matin après l’autre, rencontrer lui, puis elle, et même le chien. Commencer, se... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :