02 novembre 2016

Premier crayon, de Mathieu Bénézet

Première livraison est le titre d’une revue co-dirigée par Mathieu Bénézet et Philippe Lacoue-Labarthe, de 1975 à 1979. Premier crayon est le titre du dernier recueil composé par Mathieu Bénézet avant sa mort en juillet 2013 et publié chez Flammarion en février 2014. À quoi servent les dates ? Sinon à dire que ce recueil ouvre, par la main même de son auteur, une nouvelle temporalité.  je vais tomber / ne lâche pas ma main  La cicatrice au visage qui a souvent obsédé le poète, n’y revenons pas. De même, que la prière... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 octobre 2016

Tristan Félix à la Rencontre poétique chez Tiasci - Paalam en octobre 2016

Tout dire, c’est disséminer toutes les langues après les avoir ingurgitées puis proférées, voix changeante. Même cette voix étrange sortie d’une manche, où s’est logée une face de porcelaine ou de raku qui nous regarde silencieusement. Puis, titre après titre, Tristan Félix nous entraîne dans son univers, accompagnée d’un saxophoniste, Éric Quenot, qui partage aussi quelques-uns de ses mots lus. C’est notre monde, bien sûr, mais ce n’est plus tout-à-fait notre monde. Ovaine pourrait en témoigner, elle qui invente des langages et va... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 octobre 2016

Anthologie de poésie haïtienne contemporaine - octobre 2016

James Noël propose une anthologie de poésie haïtienne contemporaine, « un brassage de tempéraments passionnants qui rassemble quatre générations ouvertes et poreuses aux grands flux de l’histoire, de l’amour, du pays, du jeu, de la colère, du monde, du sexe, de l’exil, de la mer, de la joie »… C'est notre rendez-vous mensuel, accompagné de documents extraits du n°3 de la revue Intranqu'illités (Maître d'oeuvre : James Noël - Direction artistique : Pascale Monnin, Barbara Cardone) Les noyés du monde (extrait) ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 septembre 2016

« Ces nymphes, je les veux perpétuer... » - Hommage à Mallarmé à la Maison de la Poésie, à Paris

Comment dire Mallarmé ? Sinon en convoquant ce texte : L’après-midi d’un faune. Texte que le poète a travaillé toute sa vie, multipliant les publications, et, surtout, visant à en faire un texte de scène dans lequel on trouve les mots, la danse et la musique. Croisement des arts, donc, qui va mettre en jeu le corps. L’érotisme est toujours vivace chez Mallarmé, y compris pour dire que « la chair est triste ». La poésie n’est pas que la quête du Livre, elle est, comme dans cet après-midi du faune, quête de l’autre, de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 septembre 2016

La quoi, déjà ?

Après les Journées du Patrimoine, vient la Semaine de la Mémoire. Ce n’est pas une blague : je l’ai lu quelque part, je ne sais plus où. Ça me rappelle un texte d’Hervé Le Tellier : La qui flanche, lu dans son recueil Zindien, et dont voici quelques extraits : Au commencement, Dieu créa le ciel et la quoi, déjà?(...)Roland est preux et Olivier est quoi, déjà?Que sont mes amis devenus que j'avais de si près tenus et tant quoi, déjà?Mignonne, allons voir si la quoi, déjà?Mieux est de ris que de larmes écrire pour ce que rire est le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:33 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 septembre 2016

Anthologie de poésie haïtienne contemporaine - septembre 2016

James Noël propose une anthologie de poésie haïtienne contemporaine, « un brassage de tempéraments passionnants qui rassemble quatre générations ouvertes et poreuses aux grands flux de l’histoire, de l’amour, du pays, du jeu, de la colère, du monde, du sexe, de l’exil, de la mer, de la joie »… C'est notre rendez-vous mensuel, accompagné de documents extraits du n°3 de la revue Intranqu'illités (Maître d'oeuvre : James Noël - Direction artistique : Pascale Monnin, Barbara Cardone) Entrailles J’aime ces matins... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 septembre 2016

Le vieux chêne & le vieux baobab, de Daouda Keita

Pour présenter son premier recueil de poèmes, Daouda Keita a choisi le Bateau Daphné, amarré sur la Seine, au coeur de Paris, près de Notre-Dame. Originaire du Mali, il est aussi élu municipal à Bagnolet. C'est dire son souci pour l'action quotidienne qui se retrouve dans les textes qu'il a lus ce soir-là, accompagné par son éditrice, Florence Issac (L'Échappée Belle Édition), et Tom Diakité, d'abord à la guitare puis à la kora.   
Posté par onarretetout à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 septembre 2016

Chris Ames, à la Rencontre poétique chez Tiasci-Paalam, en septembre 2016

Jamais rassasié du monde, Chris Ames est allé en Iran, par la route. Il voulait découvrir le pays, il en est tombé amoureux. Des couleurs, des femmes, des gens qu’il y a rencontrés, lui, l’Américain venu de Paris, des plages sur lesquelles faire cuire et manger du poisson, des constructions, du nom d’Omar Khayyâm. Il en est revenu avec cette nécessité de lire ses poèmes écrits là-bas, en automne, quand les arbres perdent leur vert. Avec ce besoin urgent de partager qui l’anime, arrivé avec son sac à dos et sa tente, bourlingueur de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2016

« J'ai vu » - Jean-Paul Guedj, Marc Perrone, Marie-Odile Chantran

« Jean-Paul m’a dit : c’est toi qui commences. Et je vais commencer par une chanson, une chanson que vous allez chanter avec moi. C’est facile. Marie-Odile va vous aider : Accordéon boite à frissons tu mets la joie dans la maison… » C’est Marc Perrone qui nous raconte la cité des 4000, le lycée d’Aubervilliers, les vacances chez les tantes en Italie, là-bas, alors que lui, il est d’ici. Être d’ici ou de là-bas, être d’où l’on naît, être où l’on est, être l’étranger, le voisin. Et tout ça avec l’accordéon diatonique : tu... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 septembre 2016

Marc Nammour - Spectre Orchestra - Under the Radar

Akosh S. installe des sons envoûtants, bols et saxophones, envoûtants par leur forte présence. Ils ne nous font pas planer dans une sorte de rêve ou d’illusion mais nous ancrent  dans ce lieu, face au mur sur lequel, bientôt, Marc Nammour va écrire. Valentin Durup souligne avec sa guitare les élans du saxophone et permet à la voix de se placer. Il n’y a plus que ça : la musique et les mots, les mots qui annoncent tout de go : « La peur est plus mortelle que la mort ». Et de texte en texte, c’est de notre réalité... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,