04 décembre 2014

Lu dans l'anthologie Voix vives de Méditerranée en Méditerranée

En silence Les chevaux dispersaient leur crinièreDans un troupeau s'élançant tel une flècheParmi les champs de trèfles et les culturesIls se dispersaient comme le vent Les hirondelles comptaient les joursAu pied des murs, des moineaux, des étourneaux,Dans la cour, sans façon, s'étendait le chatNotre ciel étair sillonné d'échassiers Ils emportaient avec eux notre nostalgieAu pays des rêves, très loin...Maman, le teint pâle, chantaitTous les chants mélancoliques, en silence. Texte de Yusuf Alper (Turquie), traduit du turc par... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 décembre 2014

Lu dans l'anthologie Voix vives de Méditerranée en Méditerranée

J'ai tout ça   J'ai une maison de pierre sur laquelle je lance le verre des rêves * J'ai une petite tombe à laquelle je rends visite chaque matinJe range son mobilier pour qu'elle me soit accueillante * J'ai un livre perdu dans l'enfanceJe l'ai retrouvé derrière ma porteSes feuilles sont fanées mais la parole est restée jeune * J'ai un oiseau intimidé par le ciel Chaque fois qu'il se réveille dans une cage   Texte de Karim Radhi (Bahreïn), traduit de l'arabe par Saleh Diab
Posté par onarretetout à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 décembre 2014

Vive la liberté ! anthologie de Poés'idéal éditée par Bruno Doucey

Lorsqu’on parlait il y a peu des poètes engagés, seuls venaient en exemple les poètes de la Résistance, tant cette période a compté pour les Français. Il a déjà été question, dans ce blog, de l’engagement des poètes, en particulier avec la revue Zone sensible. Bruno Doucey vient d’éditer deux anthologies, à destination des adolescents et des jeunes, explorant ce thème : Guerre à la guerre et Vive la liberté ! C’est la seconde que j’ai lue. Bien que ce soit une anthologie, on y trouve bien la patte de l’éditeur. Un poème par... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 novembre 2014

La blanche Aminte, poème de Victor Hugo

Sitôt qu'Aminte fut venueNue,Devant le dey qui lui semblaitLaid,Plus blanche qu'un bloc de CarrareRare,Elle défit ses cheveux blonds,Longs. Vous aurez remarqué que, dans ce poème, Victor Hugo, un peu pervers, répète dans les vers pairs la dernière syllabe des vers impairs. Il écrit ainsi douze quatrains légers. Vous n'aurez pas de mal à faire comme lui, composer deux quatrains sur le modèle ci-dessus, quatrains que vous posterez dans les commentaires ci-dessous. Merci. 
Posté par onarretetout à 07:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 novembre 2014

Consume Rouge, post-poèmes de combat, de Sylvain Courtoux

Après Strangulation Blues et Still Nox, j’ai lu le livre de Sylvain Courtoux, Consume Rouge, sous-titré Post-poèmes de combat. Est-ce un art poétique ? Il y a de ça. Le sampling comme technique d’écriture. Et peut-être pas seulement comme technique. On a déjà vu des citations ici et là, y compris dans les livres de Sylvain Courtoux (et celui-ci commence avec des citations). Mais ici l’affirmation d’utiliser les phrases récoltées sans nécessairement leur adjoindre le nom de l’auteur va plus loin. Nous sommes faits de notre... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 novembre 2014

C’EST MAINTENANT QU’IL FAUT REPRENDRE VIE

Phrase lue dans le livre de Sylvain Courtoux, paru en 2014, Consume Rouge.  Cette phrase est chantée dans ma mémoire par Lola Lafon en 2011, dans une chanson intitulée Anna Livia : Il est huit heures zéro sept, c’est maintenant qu’il faut reprendre vie. Chanson faisant référence au livre de Yannick Haenel, publié en 2007, Cercle : «C'est maintenant qu'il faut reprendre vie». J'ai répété cette phrase toute la journée en longeant la Seine : «C'est maintenant qu'il faut reprendre vie». Il y avait une lumière nouvelle dans les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 novembre 2014

Lettre à Yvon Le Men, « en fin de droits »

Yvon Le Men, radié du régime des intermittents du spectacle, et contraint de rembourser des années d’indemnités, écrit un long poème que Bruno Doucey publie en juin 2014, accompagné de dessins de Pef. Au cours d’un atelier d’écriture, j’ai proposé aux participants de réagir à ce texte. Voici ce que j’ai écrit, en guise de lettre à Yvon Le Men. Monsieur, Comment votre livre-lettre est arrivé entre mes mains, je n’en sais rien. C’était un jour de grève, je ne suis pas allé travailler. Je suis facteur. Aujourd’hui, je ne sais même... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 novembre 2014

Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée, anthologie

Depuis cinq ans, à Sète, se déroule un Festival de poésie, et depuis cinq ans les Editions Bruno Doucey publient une anthologie qui porte le même beau titre que le Festival : Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée. Et elles et ils sont nombreuses et nombreux les poètes réunis ici, et « réunis » n’est pas un mot que j’écris au hasard : nous savons, parce que les informations nous le disent et le redisent, que les Méditerranées des pays latins, d’Afrique du Nord, des Balkans, d’Orient, sont lieux d’affrontements, de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 novembre 2014

Arvind Appadourai, une rencontre poétique chez Tiasci Paalam en novembre 2014

Dans un lieu rénové, désormais dédié à la musique et à la poésie, Arvind Appadourai nous a proposé un voyage : « une mélodie, un rythme, un timbre, une mémoire et un évènement ». La mélodie est portée par la voix d’Audrey Prem Kumar et la guitare de Mattias Appadurai (parfois au piano), et une basse continue. Elle est présente tout au long du poème. Elle est la présence même. Les mots d’Arvind ont la douceur et la puissance des fleuves et nous emportent. Nous ne savons pas où ils vont mais nous acceptons d’aller avec eux,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2014

Grammaire de l'amante, de Valérie Linder

Le premier livre a été publié en 2005. Elle sépare encore la désinence de la racine du verbe aim-er, elle cherche son complément, fouille le passé, essaye quelques futurs. C’est la quête de l’autre, c’est une attente, c’est la venue, le désir, le plaisir, la conjugaison. Dans le second, publié en 2014, le couple existe, « l’horizon s’éclaircit », il y a les vêtements, la soie pour soi, le « s » qui apparaît avec le tu, et les « sommes » pour nous. Et recopier « cent fois oui ». Le dessin de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,