27 février 2017

POÉTIQUE : REMARQUES, de Jacques Roubaud - février 2017

« Ce volume rassemble un demi-siècle de réflexions dans une forme particulière de prose que j’appelle remarques. », écrit Jacques Roubaud. Il ajoute qu’il se compose de 15 sections de 317 remarques chacune. 317 étant un nombre premier, comme l’est aussi 2017, ce sera notre rendez-vous mensuel : vous trouverez, chaque mois, quelques-unes des remarques de Jacques Roubaud dans ce blog, précédées du numéro qu’elles ont dans le livre. 344. La poésie ne dit pas le vrai, et ne dit pas le beau, le bon, le juste, etc. puisqu’elle... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 février 2017

Didier Malherbe, aux Rencontres poétiques chez Tiasci - Paalam, en février 2017

Didier Malherbe est venu comme il est : avec ses anches et ses toupies. Pour commencer, il nous joue d’un instrument thaïlandais, le khên, un orgue à bouche, fait de bambous reliés dans une pièce en bois et dont la particularité est d’être à anches libres. Le son entendu est proche de l’accordéon. Nous découvrons cette musique qui a commencé il y a peut-être vingt siècles et que Didier rend présente par son seul souffle, qu’il expire ou qu’il inspire.  Cette présentation dit beaucoup de notre invité : son intérêt pour les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 février 2017

Refonder, de Fred Griot

Un journal. Fred Griot. Une rencontre. Au café afghan, chez Karole. Pour présenter un livre, édité par « Le Dernier Télégramme » : près de 1000 pages suivant le fil de 25 années. Nous sommes quelques-uns, c’est encore le mois de janvier, le froid, la grippe. Et je suis arrivé le premier, occasion de faire connaissance avec l’auteur, avec l’homme. Une première publication avait eu lieu chez publie.net sous le même titre. Mais, cette fois c’est une course d’endurance. Ou bien la chance de pouvoir lire un peu ici et un peu... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 janvier 2017

trop de monde, de Pierre Mabille

La lecture des Courtes pièces de Noëlle Renaude m’a conduit à celle de trop de monde, de Pierre Mabille, un livre que j’ai acheté il y a six ou sept ans et qui attendait ce moment dans une pile. Comment il en est sorti, je ne saurais le dire, mais on ne lit certains livres que lorsqu’ils sont prêts à l’être.  La forme, d’abord, de ce livre, ce qui m’avait attiré quand je l’ai acheté, c’est une liste de personnages, alignée sur la partie droite de la page de droite du livre ouvert. Liste qui commence par « l’homme à bloc -... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 janvier 2017

La poésie persane à la Rencontre poétique chez Tiasci - Paalam en janvier 2017

Farahnaz Djafari-Leblais, accompagnée de Mahmoud Razzaghi et de Yvan Navaï au santour, nous a présenté la poésie persane depuis Zoroastre jusqu’à nos jours. Les siècles avaient des noms de poètes : Rudaki, fondateur de la littérature persane classique (écrivant dans l’alphabet perso-arabe), Onsori, Farrokhi, poètes de cour, Ferdowsî, auteur d’une épopée de 60000 vers, « Le Livre des Rois », Nezami de Gandjeh, autre poète épique.  Molana, connu aussi sous le nom de Rumi, poète soufi, traversera trois quarts de siècle... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2017

POÉTIQUE : REMARQUES, de Jacques Roubaud - janvier 2017

« Ce volume rassemble un demi-siècle de réflexions dans une forme particulière de prose que j’appelle remarques. », écrit Jacques Roubaud. Il ajoute qu’il se compose de 15 sections de 317 remarques chacune. 317 étant un nombre premier, comme l’est aussi 2017, ce sera notre rendez-vous mensuel : vous trouverez, chaque mois, quelques-unes des remarques de Jacques Roubaud dans ce blog, précédées du numéro qu’elles ont dans le livre. 30. Votre langage porte votre mémoire. La mémoire naît avec lui (avant, réminiscences... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 janvier 2017

Sonnet, musette...

Pétrarque a inventé le sonnet, dit Paterson dans le film de Jim Jarmusch. Ça tombe bien, je viens de lire plus de 160 sonnets de Didier Malherbe. Ce n’est pas Laure que celui-ci célèbre, ni même le laurier, mais un roseau, une anche. Je vous propose les rimes d’un de ces sonnets. À vous d’en compléter chaque vers, en respectant la ponctuation. Vous êtes libre en ce qui concerne le nombre de pieds, alexandrin, octosyllabe, décasyllabe ou ce que vous voudrez, d’autant qu’on y chante une capricieuse : ………. humeur ………. maussades, ……….... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 janvier 2017

Paterson, film de Jim Jarmusch

Une vie réglée comme des horaires de bus dont le conducteur (Adam Driver - le réalisateur a-t-il choisi cet acteur pour son nom ?), ne laissant presque rien paraître sur son visage, écoute les conversations, regarde les gens, les murs de briques, les arches, les chutes d’eau… Et écrit dans un carnet secret. Il ne dit pas de lui qu’il est poète : c’est sa femme (Golshifteh Farahani) qui le lui répète chaque jour, lui demandant de promettre d’envoyer ses poèmes secrets à un éditeur. La poésie qu’il veut bien lire ou dire est... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 janvier 2017

L'anche des métamorphoses, de Didier Malherbe

Des sonnets, une forme qui résiste au temps, comme l’anche de ces instruments à vent que fréquente et pratique Didier Malherbe. C’est à cause de son nom, sans doute. Fait d’une herbe, « simple brin d’herbe qui pousse / Dans le pré » et qui donne, « entre tes pouces », une note à « la brève longévité ». Et, comme sa musique depuis tant d’années déjà, ses rimes nous surprennent. Il y en a même de latines. Mais ce qui saisit mon oreille, c’est le rythme de ses vers. Jamais le même, bien que souvent... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 décembre 2016

Poème court à terminer

Dans la collection d’Agnès b., il y a des écrits de Robert Filliou, trois feuilles de papier kraft d’une série intitulée « Longs poèmes courts à terminer chez soi ». J’ai choisi de vous présenter l’une de ces feuilles qu’il vous faudra continuer. Parfois (c’est le titre du poème) alterne des propositions contradictoires : Parfois je me vois grand parfois petit je me voisParfois je me vois richeparfois pauvre je me voisParfois je me vois généralparfois simple soldat je me voisParfois je me vois dans la glaceparfois dans... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,