23 novembre 2017

Gauguin (Lettre à Jacques Brel), de Barbara

Il pleut sur l'île d'Hiva-OaLe vent, sur les longs arbres vertsJette des sables d'ocre mouillésIl pleut sur un ciel de corailComme une pluie venue du NordQui délave les ocres rougesEt les bleus-violets de GauguinIl pleutLes Marquises sont devenues grisesLe Zéphyr est un vent du NordCe matin-làSur l'île qui sommeille encore Il a dû s'étonner, GauguinQuand ses femmes aux yeux de veloursOnt pleuré des larmes de pluieQui venaient de la mer du NordIl a dû s'étonner, GauguinEt toi, comme un grand danseur fatiguéAvec ton regard de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 novembre 2017

Strokar, au Centre Wallonie Bruxelles, à Paris

Un photographe, Fred Atax, 40 street artistes. Les oeuvres exposées sont des photos de Fred Atax sur lesquelles sont intervenus des artistes de rue. Strokar est le nom d'une association créée par Fred Atax et Alexandra Lambert à Bruxelles oeuvrant autour du street art.  Jef Aerosol Nosbe  Denis Meyers - Max Tetar Premier plan : Jean-Luc Moerman  Pierre Ziegler - Jo di Bona et Sun7 OSE BZT L'exposition est visible jusqu'au 19 novembre 2017.
Posté par onarretetout à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 novembre 2017

Une ville sur un mur

Au cours de l'été 2017, un mur à Alfortville a reçu ces images montrant des bâtiments ou des signes évoquant tel ouvrage, tel immeuble, tel élément représentant un peu de la ville. Mais dans cet ensemble, on peut voir d'autres villes, d'autres vies. Je vous propose aujourd'hui de choisir trois de ces images et de les relier par une petite histoire.  Exemple : Sortant du travail, je traverse le pont pour aller jusqu'à la gare où du prochain train descendra l'homme qui écrit sur les murs les noms des villes qui commencent avec... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 novembre 2017

Agathon dans l'exposition Still Life

C’est pour voir des oeuvres d’Agathon que je suis venu à la galerie 15 Saint Benoît, dans le cadre de Still Life, exposition présentée hier. Et je n’ai pas été déçu. Des couleurs vives, des formes répétées, points, petits arcs de cercles, traits réguliers, triangles ou branches d’étoiles, représentant dans des formats assez grands des squelettes debout, bras plus ou moins écartés. Toutes ces couleurs et ces motifs répétés donnent une sensation de circulation : ce n’est pas la mort que représente Agathon. Les textes qui entourent le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 octobre 2017

Still life, exposition collective proposée par Vanessa Virag

Still life est traduit, en français, par Nature morte. D’une langue à l’autre, vie et mort se croisent, l’adjectif et le nom forment un chiasme. Qu’en est-il quand il s’agit de peinture ?  Ici, on ne pouvait pas voir les corbeilles de fruits, les bouquets disposés sur des tables, montrant l’intérieur d’une habitation. C’étaient des visages, parfois traversés de mots, des corps, squelette dans un geste d’ouverture ou femme nue prenant appui sur le sol, parfois même inscrite au bord de la rivière sous forme de rochers arrondis... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 octobre 2017

Barzarts 2017

Neuf artistes exposent dans des bars du 11e arrondissement parisien et à la MJC Mercoeur. Des poètes viendront y lire leurs textes cette semaine. Quelques oeuvres photographiées à la MJC Mercoeur à l'occasion du vernissage général.     Les artistes et les lieux :Martine Ménard-Rozé - La posadaCatherine Jullien - Le DumatDanielle Loisel - L'ArmagnacAntonio Nodar - Le mi.k.doSuzana Marchado - Le Rouge limeLolochka - Le métroKarine Manzoni - Le foxPatrick Lipski - Le pan coupéCorine Congliu - Chez Melac
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 octobre 2017

Emma Peiambari expose à Alfortville (94)

Les couleurs et les formes dessinent sur la toile des visages, des paysages, façon pour Emma d’être présente au monde. C’est ici un quartier, tracé comme des lettres d’un alphabet ; c’est là un portrait semblant sortir d’un livre ouvert ; ce sont aussi des immeubles, debout comme des femmes ; c’est ailleurs les quatre saisons posées à la croisée d’une fenêtre ; c’est la nuit, c’est le jour. C’est la terre semée de signes d’écriture.       L'exposition des tableaux d'Emma Peiambari a lieu à la Fabrik du 9 au... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 octobre 2017

Petites histoires d'impressionnisme en 50 chefs-d'oeuvre, d'Alain Korkos

Le regard d’Alain Korkos nous fait découvrir des aspects de tableaux qu’on a peut-être trop vus (ou trop reproduits) en y mettant ici un sens précis de l’observation (tiens, il manque des pieds à cette table) et là une interprétation argumentée (la repasseuse qui bâille de Degas est-elle la Gervaise de Zola ?). Que les raboteurs de Caillebotte soient le même modèle peint trois fois, qu’une petite fille dans un tableau de Renoir ne soit en réalité qu’une poupée, que Cézanne se représente jouant aux cartes avec son père, tout cela,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 septembre 2017

David Hockney, au Centre Pompidou

De David Hockney, je ne connaissais pas grand chose et, a priori, je ne voyais pas ce qui pouvait m’intéresser, moi qui ne fréquente pas les piscines. L’occasion d’une visite au Centre Pompidou m’a permis de découvrir, à travers une présentation chronologique, toute l’étendue de son art. Passées les années d’apprentissage, l’humour de l’artiste m’a touché. Puis c’est son travail sur une sorte de perspective inversée, puis les montages de photos polaroïd, puis ceux de toiles carrées et ceux de vidéos carrées. Et l’utilisation des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 août 2017

Louise Collet expose à Étampes (91)

L’idée d’aller à Étampes (91) est venue de l’annonce d’une exposition de Louise Collet. Du 17 juin au 30 septembre. Certes, nous étions informés que l’Espace Déclic, organisateur de l’exposition, était fermé jusqu’au 22 août. Restaient à voir les oeuvres reproduites en extérieur devant l’Hôtel de Ville, le Conservatoire et dans la cour de la Médiathèque. Mais nous avions choisi d’y aller un jeudi, jour de fermeture de la Médiathèque. Il faisait beau cependant et la promenade dans cette ville de la Beauce était agréable. C’était... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,