10 avril 2019

Rumeurs et légendes au Musée d'art moderne de la ville de Paris

Il ne s'agit pas ici de montrer toutes les oeuvres exposées dans ce nouvel accrochage des collections du Musée (accès gratuit), mais d'en montrer quelques-unes, choisies, évidemment, de façon tout-à-fait arbitraire. De la première partie de l'exposition, j'ai retenu une sculpture d'Étienne-Martin, un tableau d'Eugène Leroy (ci-contre) et un autre de Jacques Monory. De la seconde partie, outre les tortues de Hans Schabus, j'ai gardé une sculpture de Katinka Bock.
Posté par onarretetout à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 avril 2019

Thomas Houseago, Almost human (presque humain)

Deux sculpteurs prénommés Thomas exposés en même temps à Paris : Thomas Schütte à la Monnaie de Paris et Thomas Houseago au Musée d'art moderne de la ville de Paris. Après vous avoir présenté le premier, je suis allé voir l'autre. Ils ont en commun de mettre en scène leurs oeuvres dans des bâtiments dont ils utilisent les espaces, les intégrant à notre perception. L'un et l'autre se tournent vers la Seine, Thomas Schütte vers la rive gauche, Thomas Houseago vers la rive droite.   L'exposition au Musée d'art moderne... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 avril 2019

Hammershøi au Musée Jacquemart André (suite)

Après les paysages, les intérieurs qui peuvent paraître austères, nous voici dans l'intime, dans la sensualité, le désir. La nuque offerte, le relâchement des épaules, et même la nudité. Mais pas de visage, pas de regard, pas de lèvres. Une certaine distance, toujours.
Posté par onarretetout à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2019

Hammershøi au Musée Jacquemart André (suite)

Il y avait beaucoup de monde quand nous avons fait cette visite. Le silence et l'attente qui me semblent dominer dans les toiles du peintre danois en étaient quelque peu troublés. On aurait voulu être seul dans ces paysages où les nuages semblent passer lentement. Seul dans ces pièces dont les portes ouvrent sur des espaces mystérieux. Certain.e.s semblaient y parvenir. Mon regard flottait sur les plaines, tentait de percer le secret derrière les portes.
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mars 2019

Hammershøi au Musée Jacquemart André

Le Musée Jacquemart André, à Paris, accueille une exposition d'oeuvres de Vilhelm Hammershøi, peintre danois (1864-1916). On pourrait penser que le bâtiment, s'il n'était pas si chargé de dorures et d'oeuvres diverses, s'était mis lui aussi à imiter le peintre.
Posté par onarretetout à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mars 2019

Bleu fauve, de Zéno Bianu

Il y a plus d’un mois, Zéno Bianu était à la Maison de la Poésie, à Paris, parmi d’autres poètes, à l’occasion de la publication par son éditeur, Le Castor astral, d’une anthologie consacrée à la beauté (thème du Printemps des Poètes 2019). Il y a lu un texte à propos d’Yves Klein. Texte « in-fini » publié dans cette version en avril 2018, Bleu fauve. La forme de ces écrits est variée : souvent centrés dans la page mais aussi parfois éclatés par petits blocs pour faire entendre des musiques différentes. Certains textes... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 mars 2019

Loin des images et du bruit, Galerie Univer à Paris

Un lieu où l'on a envie d'entrer, de s'arrêter, d'aller jusqu'au fond de l'espace. Quelques animaux, un chien peint, un coq en métal, une baleine suspendue. Une toile immense représentant l'arc du Pont Mirabeau. Mais, avant d'arriver là, on traverse plusieurs pièces.   Accueilli par des toiles de Philippe Fontaine où semble naître la lumière ou l'écriture, puis quelques pas parmi les géographies de Stéphanie Ferrat que j'avais plaisir à retrouver et dont je sais qu'elles ont une face cachée, intrigué par les impressions de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 janvier 2019

Deux tableaux au Bon Marché

Plusieurs tableaux sont accrochés aux murs du Bon Marché. Deux d'entre eux ont, cette fois, arrêté mon regard. L'un est de Marie-Claude Bugeaud, s'intitule Marie-Madeleine et je lui trouve une résonance particulière avec Simone, la Valkyrie de Joana Vasconcelos. L'autre, qui est en face, est de Philippe Cognée dont je viens de voir deux oeuvres dans l'exposition Persona Grata, au MacVal et au Musée national de l'histoire de l'immigration.
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 janvier 2019

Persona Grata, au Musée national de l'Histoire de l'Immigration - suite et fin

L’exposition au Musée de l’histoire de l’immigration se termine en principe aujourd’hui. Les dernières oeuvres que je vous présente évoquent le fait d’habiter. La question du logement est sans doute la plus importante pour qui a tout perdu. Les images présentées dans cette salle sont celles d’immeubles réalisés dans les années 1960-70 (ci-contre, toile de Philippe Cognée). En nombre d’habitants, ces immeubles étaient souvent aussi peuplés que des villes. C’était cependant un progrès qui permettait d’accueillir des gens, parfois... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 janvier 2019

Persona Grata, au Musée national de l'Histoire de l'Immigration - suite

Derrière la porte, qu’y a-t-il ? Une pièce interdite d’accès comme dans certains contes ? Un espace de liberté que semble dessiner le contour lumineux de son chambranle ? L’issue impossible ou l’accès possible vers un ailleurs ? Voilà ce qu’évoque cette toile de Judith Reigl. Une fois qu’on a contourné cette toile, on trouve de l’autre côté un personnage de taille humaine, d’aspect humain, mais sans visage, sans rien qui le distingue. C’est peut-être un homme (la toile s’intitule L’égyptien) mais ce n’est encore qu’une... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,