18 juillet 2012

Les Zaccros d'ma rue, à Nevers - 2012 (1)

Les Zaccros d'ma rue, l'occasion de passer un week-end à Nevers, d'y voir des spectacles, de visiter une fois encore la cathédrale et d'en admirer les vitraux, de flâner dans les ruelles, de regarder le ciel, de regarder la nuit, de prendre l'air (et un coup de soleil).            
Posté par onarretetout à 07:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 décembre 2009

2009, annuages

Les yeux levés. Le spectacle sans cesse se renouvelle. Je n'ai pas assez de mes yeux pour voir tout le ciel.
Posté par onarretetout à 07:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
26 août 2009

Randonnée en Pays de Valois (Oise)

          Deux jours en août          Deux fois six heures           de marche solitaire           au pays de Gérard de Nerval           "ce pays isolé du mouvement des routes et des villes" (Sylvie). de la gare RER de Survilliers-Fosses à la gare TER de Crépy-en-Valois
Posté par onarretetout à 05:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 juillet 2009

Un tour du monde en quelques jours

Ces derniers jours, grâce à ce blog que vous visitez aujourd’hui, vous avez eu la possibilité de faire le tour du monde : avec Jacques-François Piquet et ses villes dans le monde le 28 juin, Lucien Suel au Nord de la France le 29, Bob Dylan sur la route le 30, Denis Cuniot et son piano klezmer le 2 juillet, Muriel Barbery et le Japon le 3, Fernando Pessoa et ses nuages portugais le 5, un rond-point à Evry le 6 (allez donc voir aussi le rond-point d’Eglantine Colon, publié le 2 juillet, dans la rubrique « centrer », en suivant le lien... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
05 juillet 2009

Nuages, Fernando Pessoa

Nuages... J'ai conscience du ciel aujourd'hui, car il y a des jours où je ne le regarde pas, mais le sens plutôt – vivant comme je le fais à la ville, et non dans la nature qui l'inclut. Nuages... Ils sont aujourd'hui la réalité principale, et me préoccupent comme si le ciel se voilant était l'un des grands dangers qui menacent mon destin. Nuages... Ils viennent du large vers le château Saint-Georges, de l'Occident vers l'Orient, dans un désordre tumultueux et nu, teinté parfois de blanc, en s'effilochant pour je ne sais quelle... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mars 2009

Le jour d'offrir un poème

PARTI PRIS DE VEILLER Cet arbre, qui puise dans la rigueur de l’hiver même la force nécessaire à pousser des bourgeons, à construire les saisons l’une de l’autre, cet arbre, dis-tu, a de la tendresse pour le passage ébloui du papillon devant la seule fenêtre éclairée qui s’ouvre au huitième étage. Et, même si le vent, aujourd’hui, affole les boussoles, tu connais assez bien la nuit pour ne pas croire sur parole les lampadaires. Tu la connais assez pour te méfier des appels de klaxons dans la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 février 2009

Maguy Marin

Turba dérange. C'est la pièce de Maguy Marin présentée au Théâtre de la Ville (Paris). Est-ce de la danse? Sans doute les spectateurs sortant, par exemple, d'une projection de Benjamin Button répondront non, ce n'est pas cette danse classique, codifiée, rassurante, qu'on voit dans le film. Mais ceux qui attendent un mouvement des corps, pas forcément harmonieux, mais qu'il y ait des élans, des portés, ceux-là aussi diront non. Le plateau est trop encombré pour que les danseurs fassent autre chose que s'y frayer un chemin pour... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 février 2009

Les merveilleux nuages

Christophe Tarkos écrit : Les nappes me perdent Les nappes me perdent car elles tourbillonnent Les nappes bougent Il y a ce fait que ce n'est pas fixe, que c'est en train de bouger, que c'est en pleine évolution maintenant, que des nappes disparaissent pendant que d'autres nappes blanches, grises, sans forces et sans couleurs montent en ce moment, qui les voit monter ? montent sans que personne ne les voie monter, sont bientôt en haut en train de se tordre, de s'assouplir, de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 février 2009

Christophe Tarkos

Christophe Tarkos (1963-2004). Deux dates entre parenthèses, ça donne l’impression que c’est fini, limité, coincé entre deux, et pourtant, la vie (même si on ne l’a qu’en plus de la mort, comme l’écrit Attila Jozsef – voir dans ce blog, le 21 janvier) ne s’arrête pas. C’est la vie posthume. Publication pour Christophe Tarkos d’Ecrits Poétiques (éditeur P.O.L.). J’avoue que ma première lecture de cet auteur (c'était en 2000) m’a stupéfait. Je suis d’abord resté sur la marge, sur la rive de ce fleuve, de ces... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 10:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,