23 avril 2021

EMEL - The Tunis Diaries

Depuis plusieurs jours, quotidiennement, j’écoute Emel Mathlouti. J’en étais resté aux premières chansons que j’avais entendues d’elle, il y a plus de huit ans. Sa voix a toujours cette amplitude que j’avais particulièrement appréciée. Aujourd’hui, en l’écoutant, j’ai l’impression de voir le soleil se lever et se répandre sur la ville. Et chaque jour je marche avec ses musiques dans la tête où se mêlent la mélancolie et l’espoir, l’attention à chaque chose et le sens de la liberté, et les chants des oiseaux, tout proches. Sa voix et... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 avril 2021

Connivences antillaises : Daniel Maximin ( poésie) et Alain Jean-Marie (piano)

En écrivant ces mots après avoir suivi la rencontre-récital-concert entre Alain Jean-Marie et Daniel Maximin, j’ai l’impression que mes mains jouent encore les musiques, que mes mots  poursuivent encore les poèmes et les textes. L’enfance et son expérience du feu (volcan), de la terre (séisme), de l’eau (raz-de-marée) et de l’air (cyclone). Le feu qui crépite, la terre qui danse, l’eau qui d’un côté porte le malheur, et de l’autre en protège. Et la musique, les musiques, le monde entier dans les airs venus d’Andalousie,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 avril 2021

Quelque part en France

L’invitation m’était parvenue il y a quelques jours et je l'avais acceptée : une lecture, dans un jardin privé, de textes de Claire Le Michel par un collectif travaillant sa création sous le titre « Quelque part en France ».  Public restreint, assis, masqué. Cela m’a fait penser à une représentation très particulière quelque part dans Moscou, il y a un peu plus de 30 ans, sous les combles d’un immeuble où nous étions à peine une dizaine de spectateurs, venus au temps de la perestroïka voir comment vivait alors le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 avril 2021

La voix du vent

J’ai imaginé un groupe d’hommes préhistoriques assis en cercle autour d’un grand feu, soufflant de temps en temps sur les braises en émettant un f prolongé. « Le mot " feu " commence par un f pour nous indiquer le moyen de l’attiser. » Je n’ai pu garder cette observation pour moi (…). Jean-Christophe l’a jugée intéressante. - Bien des mots associés au feu ont la même initiale, en français tout au moins, comme «flamme», «fumée», «four», «fièvre». (Vassilis Alexakis - Le premier mot) Quand j’ai entendu, ce vendredi matin, Michel... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:31 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 mars 2021

Les Indes galantes, Jean-Philippe Rameau, Leonardo Garcia Alarcón, Clément Cogitore et Bintou Dembélé

Bintou Dembélé est de ces artistes qui font bouger les lignes, comme on dit. Elle propose des décalages, des changements de point-de-vue et sa danse vient nous toucher profondément. C’est en banlieue parisienne qu’elle commence à danser, seule fille dans un groupe de hip hop, et elle décidera de créer sa compagnie. Elle dit que dans la MJC où elle allait, elle côtoyait des jeunes de toutes origines et qu’elle a trouvé anormal que ce ne soit pas pareil dans tous les lieux culturels. En particulier à l’Opéra de Paris. C’est pour ça... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2021

Là où nous dansions, de Judith Perrignon (éd. Rivages)

Vous entrez dans Détroit en compagnie d’un flic, Ira, qui est né là, qui a grandi là, qui a vu le Brewster Project, pourtant inauguré en grande pompe par Mrs Eleanor Roosevelt, s’écrouler avec l’industrie pour laquelle il avait été construit. Les rêves des premiers habitants se sont effondrés au fur et à mesure qu’on a détruit les immeubles, et qu’on a fait passer l’autoroute « là où nous dansions », pour aller plus vite dans les quartiers chics que les Blancs se sont aménagés, abandonnant les tours aux Noirs, descendants... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 mars 2021

La musique ou la mort, de Claude Hagège (éd. Odile Jacob)

Claude Hagège n’est pas musicien ni musicologue. C’est en « amant des concertos, des sonates, trios, quatuors, quintettes, etc. » qu’il écrit ce livre. L’entrée distingue son et bruit, bruit et musique, s’attarde sur le timbre, et peu à peu, vous avez l’impression que le rideau est ouvert et que la musique emplit la salle de spectacle où vous êtes assis. C’est sans doute un effet de la fermeture de salles de concerts. Soudain, nous n’avons plus la possibilité de nous réunir pour écouter la musique, les musiques. Écouter... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2021

Karimouche en concert sur Arte concerts volants

Un concert sur Arte concerts volants, enregistré aux Bouffes du Nord, mais sans public hélas. Karimouche vient de sortir un nouveau CD, Folies berbères. Le titre, d’abord, montre quelque chose de l’écriture de l’artiste (qui a travaillé avec Rwan, celui de Java) : une lettre est changée et notre oreille et notre regard sont sollicités. Si vous lisez ce blog, vous savez peut-être qu’une folie est aussi une maison sous les feuilles. Et plutôt que bergère, Karimouche se revendique princesse. Écoutez : J’suis pasTa beurette à chichaTa... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 février 2021

Plaisirs (non) coupables, de Chilly Gonzales (éd. Flammarion)

Qu’importe si Chilly Gonzales, dans ce petit livre (80 pages dans un format de poche), parle d’une chanteuse, d’une musicienne que je ne connais pas, Enya. J’ai écouté un de ses titres pendant la lecture de cet ouvrage, Only time, mais c’est ce qu’écrit le pianiste ici qui compte. Ses erreurs, son apprentissage, l’évolution de ses goûts. Ce professeur qui lui recommande d’écouter les silences où sa propre sensibilité trouvera à s’épanouir. Ces classements où ce sont une dizaine de titres qui sont promus aux meilleures places parce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 février 2021

Nous, et le désir

Le Printemps des poètes décline le désir sous de multiples formes. Dans les anthologies publiées à cette occasion par les éditions Bruno Doucey et Le Castor astral, près de deux cents poètes s’expriment à ce propos : la situation dans laquelle on nous tient pourrait nous faire penser que le désir doit être mis sous le boisseau. Mais il n’en est rien. En écoutant HK et les Saltimbanks, on se prend à vouloir « danser encore, voir nos pensées enlacer nos corps ». Une autre chanson du même groupe affirme : « la fin du moi... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,