23 avril 2017

L’écorce des songes, poèmes de Antemanha

L’invitation qui nous est faite de nous laisser aller à la rêverie ne consiste pas à nous abstraire de la réalité. Les rêves se déroulent devant nous avec leur musique, des sons enregistrés, des mots décrochés de leurs phrases « fou, pas fou », des oiseaux, le son du cor de basset et du bansuri, souffles extraits des profondeurs. Profondeurs des reliefs enfouis d'une Méditerranée débondée qu’on traverserait à pied pour aller en Afrique. L’eau des rives des rêves ayant manqué revenue dans l’encrier, se mêlant à toutes... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 avril 2017

Lettres en vol

C’est dans le cadre du Printemps des poètes, dans le sous-sol d’un bar nommé « La pomme d’Ève », à Paris, que j’ai entendu, et découvert, quelques poètes : France Burghelle Rey, Pascal Mora, Mona Gamal El Dine, Claudine Bohi, Germain Roesz, Roberto Reséndiz Carmona venu du Mexique, puis Sylvestre Clancier a évoqué dans un poème Gaston Miron, et Rocío Durán-Barba a conclu en présentant son livre en hommage à Nelson Mandela. Arnaud Delpoux accompagnait au piano et à la guitare ces lectures. J’y reviendrai.
Posté par onarretetout à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2017

Tigran Hamasayan au Trianon

La salle est pleine, impatiente. Et, dès qu’il est assis devant son piano, Tigran Hamasyan nous emporte dans ses notes légères, ou dans ses rythmes sidéraux, sa voix qui s'élève quand il sort la tête des notes blanches et noires du clavier, des souffles, des percussions vocales, et à nouveau les envolées subtiles ou magnifiques. Nous planons dans une musique qui sait parler du silence, dans des images qui jonglent avec la lumière. Nous planons, nous plongeons, ses mains sont sans violence et trouvent sur les cordes du piano des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2017

Poétiques de Résistance à la Maison de la Poésie, à Paris

Derek Walcott est mort le 17 mars. Patrick Chamoiseau lui a rendu hommage par un poème qui nous fut offert ce dimanche soir-là, à la Maison de la poésie (Paris) : Que la mer mieux qu’Histoire te soit douce Qu’elle te fasse mémoire Que l’archipel mieux que pays te fasse collier Ces quelques vers, extraits de ce poème, font référence au titre de Derek Walcott : The sea is history. La soirée était organisée par l’Institut du Tout-Monde et l’association Sortir du colonialisme sur le thème :  Et se sont succédés des textes, des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 mars 2017

La petite musique de Sanseverino pour les 10 ans du Pôle culturel d'Alfortville (94)

C’était une grande fête ce jour-là, à Alfortville (94). Pendant et après l’atelier d'écriture, on pouvait assister à des moments musicaux ou à des lectures dans la Médiathèque ; un atelier de street-art se déroulait à l’étage du Pôle culturel.  Mais ce qui faisait l’originalité de cette journée et toute sa saveur, c’était la présence de Sanseverino au milieu du public, parmi les musiciens et les artistes amateurs de la Ville. Dès 10 heures, il accompagnait de sa présence attentive les différents moments de l’anniversaire,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2017

Ascension, chorégraphie de Denis Welkenhuyzen

Ils partent d’en bas, de la vallée, de là où nous sommes, et montent ensemble parce qu’ils sont deux et veulent porter là-haut la preuve de leur couple. Et les voilà grimpant en deux solitudes parce que l’un a un rythme différent de l’autre, mais ils se retrouvent, parfois longtemps après, pour s’appuyer l’un sur l’autre, sachant que « notre monde repose sur les épaules de l’autre ». Les mots d’Erri de Luca reviennent dire l’effort, l’altitude, la solidarité, l’amour, le danger, le vide et la surface. Nos yeux les suivent... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 mars 2017

Golden Hello, le rendez-vous - Concert-lecture avec Éric Arlix, Serge Teyssot-Gay, Christian Vialard

Golden Hello est le nom donné à une prime de bienvenue versée à un cadre dirigeant pour l’inciter à rejoindre une entreprise. L’écran où s’affichent ces deux mots montre un immeuble de bureaux aux vitres brisées. Hello good bye : le même dirigeant accueilli avec une prime peut aussi en partir avec une prime, dite golden parachute. L’important, on le comprend, c’est gold, évidemment. Ça n’est pas God même si certains n’hésitent pas à faire semblant de mélanger les deux mots. Un monde sans God, voilà ce que dit Eric Arlix dans des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 mars 2017

Satchmo, un poème de Guy Tirolien

non ne fermez pas l'oreille aux hoquets aux sanglots aux subtils glissandos à la stridence à l'insistance à la cadence des blues                –  swingués oh !                                       par la trompette de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
17 février 2017

Didier Malherbe, aux Rencontres poétiques chez Tiasci - Paalam, en février 2017

Didier Malherbe est venu comme il est : avec ses anches et ses toupies. Pour commencer, il nous joue d’un instrument thaïlandais, le khên, un orgue à bouche, fait de bambous reliés dans une pièce en bois et dont la particularité est d’être à anches libres. Le son entendu est proche de l’accordéon. Nous découvrons cette musique qui a commencé il y a peut-être vingt siècles et que Didier rend présente par son seul souffle, qu’il expire ou qu’il inspire.  Cette présentation dit beaucoup de notre invité : son intérêt pour les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 janvier 2017

La La Land, film de Damien Chazelle

Une comédie musicale… Peut-on réaliser un film de genre sans citer les réalisations précédentes ? On le sait, rien ne naît de rien. Mais alors, peut-on apprécier ce film sans avoir toutes les références ? Sans doute. Et, si vous voyez ce film, il y aura bien telle ou telle scène qui vous mettra en tête cette chanson d’Eddy Mitchell : « Il y a toujours un coin qui me rappelle… » Je ne connais d’Hollywood que des images filmées ou des photos. Ce que je vois sur l’écran, est-ce que ce sont des décors de studio ? Peu importe,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,