01 février 2018

Ils dorment, de Christiane Veschambre

Dès les premières lignes du livre de Christiane Veschambre, j’ai saisi qu’il y était question de Paterson, le film de Jim Jarmush. Ils dorment, c’est d’ailleurs ce qu’ils font sur l’affiche du film. Et l’heure au réveil, et le chemin pour aller au bus, et le banc, et la femme qui décore sa maison en noir et blanc. Et chaque jour de la semaine. L’émotion écrite par Christiane me rappelle celle que j’ai moi-même ressentie : celle d’un poème sur un écran, dans une salle obscure, partagée avec d’autres, inconnus pour la plupart. ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 janvier 2018

L'orthophoniste, de Mim et Jess Pauwels

Un orthophoniste héros de romans ? Mim et Jess Pauwels l’ont fait. Alex Morfème travaille jour et nuit et aide des patients peu ordinaires à trouver les prononciations, les mots, les sonorités adéquates. Il aide à lire les lettres que la fille du sorcier mélange : le b a un gros bidon et le d sort les fesses, c’est facile ! Mais, pour réussir, il doit subir des maléfices et des épreuves. Dans une autre histoire, il apprend à un petit dragon à prononcer les r sans cracher du feu.  C’est l’occasion de jouer avec les mots, de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 janvier 2018

POÉTIQUE : REMARQUES, de Jacques Roubaud - janvier 2018

« Ce volume rassemble un demi-siècle de réflexions dans une forme particulière de prose que j’appelle remarques. », écrit Jacques Roubaud (Photo : ® Théâtre des Bouffes du Nord). Il ajoute qu’il se compose de 15 sections de 317 remarques chacune. 15 sections c'est 12+3. Vous avez suivi en 2017, chaque mois, quelques Remarques de ce livre. À la fin de la douzième section, Jacques Roubaud écrit : 3803. L’idée de poésie que j’ai poursuivie dans ces remarques est condamnée. 3804. Il est peu agréable d’en venir à... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 janvier 2018

Quand les postiers auront des dossards

Dans un petit livre, Le livre de lecture, Gertrude Stein écrit :  « Au moment où les dattes sont mûres, au moment où les bananes sont jaunes, au moment où les olives sont vertes au moment où il n’y a pas d’entre-deux, au moment où le moment est venu de se lever et de somnoler au moment où tous les mots ont été écrits… »  Et ainsi de suite. Il y a dans son texte des choses qui peuvent arriver et des choses qui ne sont pas possibles. Ce à quoi je vous invite aujourd’hui, c’est d’écrire ces possibilités et ces... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:06 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 janvier 2018

Daniel Maximin à la Rencontre poétique de janvier 2018 chez Tiasci-Paalam

L’écriture poétique est à l’origine de toute la création littéraire de Daniel Maximin. Son désir d’écrire s’est d’abord heurté à une forme de modestie qui l’a conduit à écrire des romans, à inventer des personnages et, pour se mettre lui-même à distance, un personnage féminin. Et c’est L’isolé soleil, une anagramme parce qu’il faut jouer avec les mots. Puis viendra Soufrières et L’île et une nuit. Dans son propos, Daniel Maximin rappelle que la Caraïbe est faite de quatre continents : les apports de l’Afrique, de l’Amérique, de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 janvier 2018

Un arbre en mai, de Jean-Christophe Bailly

Cette année va voir sans doute une grande production éditoriale autour de mai 1968, « dans un pays qui est si friand en commémorations ». Le petit livre de Jean-Christophe Bailly en fait donc partie, « en l’ayant quand même esquivée ». Ce n’est pas tout-à-fait un récit historique, une analyse des « évènements », un retour critique, un coup de projecteur sur un demi-siècle d’histoire de France (voire du monde). C’est plutôt une tentative autobiographique, écrite en 2004 en même temps que d’autres... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 janvier 2018

Deux livres du Dr. Seuss

Le Nouvel Attila publie depuis un peu plus d’un an de nouvelles traductions des livres du Dr. Seuss. Créateur de personnages farfelus, auteur de textes rimés et d’histoires bricolées qui s’adressent aux enfants et aux autres, comme ces deux livres qui me sont arrivés entre les mains : Le Lorax et On cherche un bon copain. Le Lorax. Le Lorax a disparu. Pourtant, il n’a cessé d’alerter le Gâche-Pilleur qui utilisa les touffes fabuleuses des tuffulas pour fabriquer des snoufs, privant de leur espace naturel les barbalins, les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 janvier 2018

Tout change, écrivait Ovide

Marie Cosnay a traduit Les Métamorphoses d’Ovide, magnifique travail et magnifique ouvrage publié par les Éditions de l’Ogre. Elle met à jour les histoires de la mythologie, de la création du monde, des dieux, des héros. Tout, écrit Ovide au début de notre ère, change. Son immense poème ambitionne de rendre compte « du début du début du monde / jusqu’à mon temps ». Et au début du début règne le chaos. « Quand il y avait terre, il y avait mer et il y avait air, mais c’était terre instable, onde innavigable, air... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 janvier 2018

Palabres, de John Berger

Un second livre de John Berger est publié à nouveau en janvier 2018 par les Editions de l’Olivier : Palabres. Ce sont douze textes où l’auteur évoque des personnages importants à ses yeux : Rosa Luxemburg, Albert Camus, Charlie Chaplin dont une photo le fait ressembler à un autoportrait de Rembrandt. Et des amis : un peintre suédois, Sven, avec lequel il a échangé sur de nombreux sujets, politiques, culinaires, et bien sûr artistiques (on retrouve Rembrandt à cette occasion) - une chanteuse et le crayon de John Berger (quelques-uns... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 janvier 2018

De A à X, de John Berger

Ce sont des lettres envoyées par Aïda à Xavier, en prison. Elle lui dit ses journées, ses rencontres, les gens qui viennent à la pharmacie où elle travaille. Elle lui écrit qu’elle aimerait le voir, qu’elle a envie de le voir, de le toucher, mais l’administration pénitentiaire lui refuse les visites et rejette leurs demandes en mariage. On ne sait pas ce qu’il lui répond ; il écrit au dos des lettres les réflexions que lui inspirent le monde comme il va, les inégalités contre lesquelles il se bat, lutte qui lui vaut sa condamnation.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :