12 juillet 2020

marcher jusqu'au soir, de Lydie Salvayre (éd. Points)

Une nuit dans un musée. C’est ce que propose à quelques écrivain.e.s le Musée Picasso, à Paris. Seul.e dans le musée toute une nuit. Malgré ses réticences Lydie Salvayre a accepté l’invitation. Et elle en raconte l’épreuve dans cet ouvrage, son lit de camp ayant été installé près de la sculpture de Giacometti, L’homme qui marche, exposée là à cette période. Parce que l’art, peut-être, cette oeuvre en tout cas, ne peut laisser indifférent et va chercher au fond de soi, va faire monter en soi peurs et colères. Parce que la présence de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juillet 2020

Qu'est-ce que tu préfères ?

Philippe Dorin est auteur de théâtre. On le dit auteur pour la jeunesse mais j’ai toujours été touché par les textes qu’il écrit et par les spectacles que j’ai vus écrits par lui. En particulier, j’ai toujours eu le sentiment que lorsqu’un de ses mots arrive sur un plateau de théâtre, ce qu’il désigne existe instantanément. C’est le cas pour cette pièce, Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu, dont les premiers mots qu’on entend, dits par une petite fille, sont les suivants : Là, c’est la porte. Là, c’est... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 juillet 2020

Le journal d'Ava (éditions Points de suspension) - juillet 2020

Ava une femme préhistorique. On a négligé les femmes en travaillant sur la préhistoire. Jusqu’à Lucy, découverte en 1974, on en parlait très peu. La bande dessinée, par exemple, avait Rahan, « fils des âges farouches », mais pas de personnage féminin équivalent. Erolf Totort répare cette négligence avec ce journal d’Ava dont nous ferons notre rendez-vous mensuel.  Quatrième croissant montant du mois de la Croissance Je dessine des spirales sur le sable et je me demande jusqu’où elles iraient si je les déroulais.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 juillet 2020

Mère à mère, de Sindiwe Magona (éd. Mémoire d'encrier)

« Mon fils a tué votre fille. Les gens me regardent comme si je l’avais fait moi-même. » Ainsi commence ce livre de Sindiwe Magona, première écrivaine noire de sa génération, née en 1943, en Afrique du Sud. La jeune fille blanche, américaine, venue dans ce pays après la libération de Nelson Mandela et avant les premières élections réellement démocratiques a été tuée par ceux qu’elle venait soutenir. C’est à partir de ce fait qui s’est déroulé en août 1993 que l’auteure donne la parole à la mère de celui qui est accusé du... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juillet 2020

Par ici la sortie ! - Numéro 1 (éd. du Seuil) deux images

Deux des photos de Jean-Charles Massera publiées dans ce numéro de la revue
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 juillet 2020

Par ici la sortie ! - Numéro 1 (éd. du Seuil) autre suite

Dans une conversation à trois voix, Geneviève Azam, Christophe Bonneuil et Pablo Servigne abordent les risques nouveaux ou persistants qui menacent l’organisation de la vie terrestre. On y évoque l’anthropocène, le capitalocène et même le plantationocène pour tenter de mettre un mot sur un capitalisme dont le ressort est la compétition et les moyens la violence de la mise au travail des humains et des animaux et la simplification et la standardisation des assemblages (végétaux ou animaux). Parlant du capitalisme du désastre... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 juillet 2020

En montagne

Le Fonds Régional d’Art Contemporain à Paris présente jusqu’au 12 juillet La montagne invisible, de Ben Russell (image ci-contre). Passant devant sa porte ouverte il y a une semaine, je suis entré. Je ne l’avais pas prévu, il ne restait qu’une demi-heure, guère plus, et les conditions de la visite ont raccourci ma visite. N’aurais-je, cependant, pas dû être alerté par le titre de l’exposition ? La montagne invisible. L’artiste s’est inspiré d’un roman inachevé de René Daumal, Le mont Analogue. C’est un récit de voyage découvert... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:58 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juillet 2020

Par ici la sortie ! - Numéro 1 (éd. du Seuil) - suite

L'angoisse de l'étouffement « Au milieu des siens », le titre de Marie Cosnay vient d’une référence à Ovide citée dans l’article : « Aimer les siens, ou être au milieu des siens, écrit Ovide, c’est détester la vie, c’est-à-dire aimer ou choisir la mort, ou, pour traduire encore sans faire pâlir les propos, pour être au milieu des siens, il faut choisir de risquer la mort ». Parce que les proches, éventuels porteurs du virus, deviennent le risque, et tous les corps deviennent suspects. Et quelle angoisse nous a... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 juillet 2020

Par ici la sortie ! Numéro 1 (éd. du Seuil)

Une nouvelle revue est arrivée dans les librairies. Son titre : Par ici la sortie ! Sa périodicité : irrégulière. Le numéro 1 est fourni : plus de trente auteurs et de nombreux sujets abordés. Les deux premiers articles soulèvent des questions comme je ne me les étais pas posées. Dans « La valeur des vies », Didier Fassin part d’une observation : les gouvernements ont déclaré que leur priorité était de sauver des vies. Mais de quelles vies s’agit-il ? La vie biologique plutôt que la vie sociale, économique. Mais encore... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juillet 2020

Black-out, de Loo Hui Phang et Hugues Micol (Futuropolis)

Le H est-il trop haut ? est-ce qu’on tombe dans le O ? Et, finalement « LAND » disparaîtra un jour. Il ne manque à cette aventure du cinéma que WYLD, un acteur métis dont le grand-père était Comanche et qui pouvait incarner tous les rôles. Sans WYLD, pas d’holLYWooD, voilà le secret. Hollywoodland a pourtant tout fait pour effacer de son histoire et de celle de l’Amérique celles et ceux qui n’étaient pas blancs, qui étaient soupçonnés d’être communistes, celles et ceux pourtant qui faisaient l’Amérique, ont combattu dans... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,