17 juin 2018

Mort d'un cheval dans les bras de sa mère, de Jane Sautière

« Dinde ! Oie ! Guenon ! Chien ! Truie ! Bourrin ! Bécasse ! Vautour ! Poule ! Linotte ! Grue ! Maquereau ! »etc. La liste est longue des noms d’animaux utilisés comme insultes, insultes dont un des synonymes est "noms d’oiseaux".« On pourrait presque tous vous nommer dans l’étrange arche de Noé de l’insulte. Tous, par le nom de votre espèce, celui que nous vous avons donné. Bête. » C’est vers la fin du livre de Jane Sautière qu’on lit ces lignes. Un livre fait de textes relativement courts qui nous font prendre... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 juin 2018

Le Bleu du temps, de Hubert Haddad

Un quartier en démolition en bordure de Londres. Au dernier étage d’un immeuble squatté par des gens qui ne semblent y habiter que pour faire le décor, vit un peintre, installé là sous un pseudonyme, comme si sa véritable identité était restée à Paris. Paris où vient de mourir son meilleur ami. Un suicide. La mort hante ce livre. Il faudrait s’en méfier dès qu’on ouvre la première page : le tunnel qu’il faut franchir pour atteindre l’immeuble, le policier qui interrogera bientôt les habitants à propos d’un meurtre qui y a été... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juin 2018

Brèves de plaisanterie, de Denis Donikian (juin 2018)

Après les avoir publiées sur son site internet (suivre le lien dans la colonne de droite), Denis Donikian a publié ses Brèves de plaisanteries dans un ouvrage en juillet 2017. Dans sa préface, il en dit : « À y regarder de près, c’est l’improbable et la fragilité qui dominent dans ces variations intimes, extimes et parfois infimes du moi. (…) Le sourire importe autant que les armes. Mais l’interrogation est préférée aux certitudes, l’amour adulé plus que la peur. » Six de ces brèves (précédées du numéro qui les annonce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juin 2018

Ça ne valait pas la peine, mais ça valait le coup, 26 lettres contre la prison, de Hafed Benotman

Dix-sept ans de prison pour des vols, ça fait de Hafed Benotman plus qu’un témoin de la vie carcérale en France, un acteur clé du combat contre une justice inégale selon que vous êtes braqueur de banque ou que vous vous appelez Maurice Papon, et contre la prison qui était pour lui « un territoire social et un espace de rencontres ». Le livre publié par ses amis de « L’envolée » — un journal et une émission de radio — réunit en vingt-six chapitres des textes où il dit ses combats, ses refus, son attention aux... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 juin 2018

Dorica castra

Michelle Grangaud a publié, en 2000, un livre intitulé Souvenirs de ma vie collective. Si le titre de ce livre d’une oulipienne me fait penser au livre d’un autre oulipîen, Georges Perec, Je me souviens, le procédé n’est pas le même. S’attachant à aligner des phrases relatant un souvenir partagé avec d’autres, Michelle Grangaud utilise une figure de style appelée dorica castra, qu’on retrouve dans la comptine « Trois p'tits chats, trois p'tits chats, trois p'tits chats, chats, chats / Chapeau d' paille, chapeau d' paille,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mai 2018

Forêt Thérapie, exposition au Centre d'art contemporain La Traverse à Alfortville (94)

Il faut avoir le sens de l’humour pour visiter l’exposition « Forêt Thérapie » du Centre d’art contemporain La Traverse. Première salle : en guise de forêt, ce sont des troncs d’arbres coupés sur lesquels sont posés des livres, le tout sur un lit d’écorces. Au fond une hutte dans laquelle un écran diffuse sa lumière et des propos de scientifiques explorant les secrets de la nature. Dès l’entrée, donc, l’exposition met en évidence le grand écart qui existe entre la nature et ce qu’en font les humains, grand écart souligné... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mai 2018

Danbé, par la Compagnie (Mic)zzaj

Le danbé, en malinké, c’est la dignité. « Le danbé ne nous demande ni obéissance ni même volonté. Il doit nous imprégner, nous modeler assez profondément pour s'imposer à nous. Il n'y a pas d'âge pour se conduire dignement, ni de circonstances qui vaillent ». Aya Cissoko et Marie Desplechin ont écrit l’histoire de la première, championne du monde de Boxe française et anglaise. La compagnie (Mic)zzaj en a fait un spectacle très particulier. Certes, la vie d’Aya Cissoko est marquée d’évènements dramatiques et douloureux. Mais c’est... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mai 2018

Fred Griot à la Rencontre poétique chez Tiasci - Paalam en mai 2018

Il y a d’abord la lecture, visage penché vers les feuilles, recherche du mot presque silencieux, du mot sur le papier, la blancheur du papier, « le vide papier que la blancheur défend » (Mallarmé) et nous devenons témoins de l’écriture même, l’écriture d’un journal (Refonder, édité par le Dernier Télégramme) : date, lieu, le temps qu’il fait. Fred Griot nous invite dans une yourte en Causse, nous fait ressentir le vent, écouter le capricorne, attendre et nous imprégner du silence. Puis il ferme la porte « aux deux... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2018

Brèves de plaisanterie, de Denis Donikian (mai 2018)

Après les avoir publiées sur son site internet (suivre le lien dans la colonne de droite), Denis Donikian a publié ses Brèves de plaisanterie dans un ouvrage en juillet 2017. Dans sa préface, il en dit : « À y regarder de près, c’est l’improbable et la fragilité qui dominent dans ces variations intimes, extimes et parfois infimes du moi. (…) Le sourire importe autant que les armes. Mais l’interrogation est préférée aux certitudes, l’amour adulé plus que la peur. » Six de ces brèves (précédées du numéro qui les annonce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 mai 2018

Le grand B.A.L., de Gilles Clément

« Ce que l’on voit n’a aucun intérêt, disait Robert, ce que l’on donne à voir est important. » Dans ce monde où règne le grand B.A.L. (Banques, Assurances, Laboratoires), la nature est entièrement sous contrôle. Toute la nature ? Ne reste-t-il aucun endroit sur la terre qui résiste ? En d'autres mots, un « tiers paysage » ? Un dernier très petit mammifère, témoin de la vie animale d’avant la Guerre des Nuages, a disparu. Les armes chimiques ayant été interdites sur la terre, il reste à l’industrie... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :