22 novembre 2017

Sensations fortes, de Nancy Huston

Neuf nouvelles à travers le temps, neuf histoires, vraies ou fausses, par lesquelles Nancy Huston nous emmène du Canada en Europe. La première, pourtant, se déroule en Europe, mais elle parle des grands-parents et situe l’histoire du monde dans ce mouvement d’allée et venue, non comme s’il fallait revenir d’où l’on est parti mais plutôt par des échanges entre ici et là-bas, entre là-bas et ici. Il n’y a pas toujours d’aller dans ces nouvelles : parfois le départ n’est qu’une intention qui se termine comme un radeau au fond d’un lac.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 novembre 2017

En principe

Denis Hirson signait jeudi soir son livre, Ma langue au chat, à la librairie Mots et Motions de Saint-Mandé (94). En voici un extrait : « En principe, ça coûte huit euros vingt, me dit le vendeur au marché. Il me sourit. Je lui souris. On se connaît. Il est libanais, c’est de la moussaka qu’il me vend, et nous savons tous les deux qu’il va me faire un prix. Entre-temps, je lui demande : En arabe, y a-t-il un équivalent d’en principe ? Après réflexion, il me répond que non. En anglais non plus, du moins pas dans ce cas-là. ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 novembre 2017

Belle merveille, de James Noël

Un tremblement de terre, « la grande secousse, le gourmand, le glouton goudougoudou » qui surprend les Haïtiens le 12 janvier 2010 a tout retourné. Et Bernard a vu mourir tant de personnes ! Il en fait pourtant partie, lui, de ce « peuple élu sur l’échelle de Richter », et il ne peut que constater le désastre. « Le ciel est analphabète », même raturé d’avions des ONG. James Noël nous entraîne à sa suite dans une ville dévastée, s’en prend au système, même au système solaire, et rencontre Amore qui lui... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 novembre 2017

Lettres de non-motivation, de Julien Prévieux, mises en scène par Vincent Thomasset

La première fois que j'ai vu, dans une exposition, une oeuvre de Julien Prévieux, c’était une lettre de non-motivation. J’y ai lu une forme de plaisanterie, ridiculisant les employeurs qui ne lisent pas les lettres des candidats et envoient pour toute réponse des courriers-types. On pouvait donc jouer avec ce rituel qui part de l’annonce, revient avec une lettre où le candidat est invité à afficher sa motivation et repart avec une réponse souvent écrite d’avance. Un jeu de dupes. Mais un jeu auquel nous sommes nombreux à avoir joué,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2017

Mercy, Mary, Patty, une lecture-concert de Lola Lafon (avec deux musiciens, deux chanteurs et une chanteuse)

Une lecture-concert du livre de Lola Lafon présenté ici était proposée à la Maison de la Poésie, à Paris. Les choix qu’a faits l’auteure ont orienté mon regard un peu différemment de ma lecture initiale. Elle s’est attachée à lire toute la première partie, ou presque, puis les dernières pages du livre. C’était donc assez résolument autour de Patricia Hearst que nous étions tournés. Bien sûr dans les derniers pages du livre, il est question des femmes enlevées par des Natifs aux États-Unis au XVIIe et XVIIIe siècles et qui ont choisi... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 novembre 2017

27e Salon de la Revue, à Paris

C'est en fin d’après-midi, ce dimanche, que je suis allé à la Halle des Blancs Manteaux, à Paris, pour le 27e Salon de la Revue. 900 exposants, c’est beaucoup et il était parfois malaisé de circuler dans les allées étroites où se serraient les tables présentant les numéros disponibles de toutes sortes de revues, universitaires, historiques, poétiques, scientifiques, théâtrales. Je me suis arrêté devant quelques tables,  échangeant ici avec une personne de la revue Kanyar présentée il y a quelque temps sous la Tonnelle de la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 novembre 2017

Histoires pressées, de Bernard Friot

Raconter des histoires, et encore des histoires… Les enfants en demandent mais pas des vieilles histoires auxquelles ils ne croient plus. Des histoires de rois, d’enfants abandonnés dans la forêt, d’un sommeil de cent ans… Alors, Bernard Friot a créé des histoires toutes neuves, mélangeant les ingrédients des anciennes à des situations actuelles. Ça fait déjà plus de dix ans qu’il s’y est mis et on ne s’en lasse pas. L’enfant qui se laisse surprendre par sa mère dans la lecture d’un livre d’horreurs pour justifier le cauchemar... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 novembre 2017

Le Yark, de Bertrand Santini, illustré par Laurent Gapaillard

C’est un auteur publié par Grasset qui vient d’obtenir le prix Renaudot. En voici un autre, publié chez Grasset-Jeunesse en 2011 : Bertrand Santini. Son titre : Le Yark. Un monstre que les dessins de Laurent Gapaillard rendent laid à souhait. Et qui ne mange que les enfants sages, les autres lui donnant des douleurs d’estomac et l’affligeant de pets malodorants et de souffrances terribles. Des enfants sages, de nos jours, quand on n’a plus peur du grand méchant loup et que les enfants sont « ce petit peuple bête et méchant,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2017

Dictionnaire des mots en trop, dirigé par Belinda Cannone et Christian Doumet

Ce Dictionnaire des mots en trop ne vise pas à supprimer des mots du dictionnaire. D’ailleurs, Marcel Bénabou y signale le livre Les disparus du Littré où Héloïse Neefs rassemble les mots qui ont été exclus du Littré. Il s’est agi, pour les initiateurs de ce livre-ci, de demander à des écrivains quels mots ils évitaient, quels mots ils ne pouvaient pas utiliser ou très difficilement, quels mots ils ne supportaient pas et pour quelles raisons. Il y en a 64. Le mot TROP a trois entrées : c’est trop ! Vous trouverez ABSOLU au début et... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2017

Deux livres de Delphine Perret

Moi, le loup... C’est tout simple : moi, le loup… Parce que le loup est un peu de moi. Moi, ce petit garçon qui cache un loup dans son placard et l’emmène avec lui partout où il peut, avec son Pépé, ou dans une cabane. Il y a donc des adultes, des vieux, qui peuvent admettre qu’un loup, même un GRAND MÉCHANT LOUP, on peut jouer avec, au jeu des sept familles par exemple, on peut admettre qu’il parle. Surtout quand ce loup ne peut pas être dissocié du moi, c’est-à-dire de Louis, ou de lui… Même si, quelquefois, il fait un peu peur. ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :