10 décembre 2018

Soutenir la Librairie L'établi, à Alfortville (94)

https://www.ulule.com/librairie-etabli/ C'est le lien qui vous permettra d'aider la librairie à franchir un nouveau cap. À plusieurs reprises, les actions de la Librairie L'établi ont été présentées ici. Créée à peu près en même temps que le blog en 2009, elle a organisé de nombreuses rencontres, de nombreux évènements, dans son local, sur le marché dominical ou chez des partenaires associatifs ou institutionnels. Elle a déménagé deux fois en six mois (fin août 2017 et début février 2018) pour arriver enfin dans son nouveau... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 décembre 2018

Le prêche d'une chouette chevêche dans la crèche

Je viens de découvrir Les malheurs d’Arlette, la chouette, un livre de Catherine Fauroux et Olivier Mélano publié par L’école des loisirs. De très belles illustrations et un texte savoureux, truffé de rimes.  Pour en connaître l’histoire, mieux vaut vous adresser à votre libraire. Aujourd’hui, je vous invite seulement à utiliser des mots se terminant par le son -èche, -aiche, -eiche, -êche. Car Arlette est une chouette chevêche ! Et puis, on est entré en décembre et bientôt, il y a fort à parier qu’on parlera de la crèche… Je... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 novembre 2018

Un poème de Gérard Cartier

.Praecipitationes. Quartier de la Chapelle petite Sibérie Des tentes de fortune au milieu des neiges Malheur ! malheur ! un prophète malheur ! Demi-nu chancelant barbe hirsute hoquetant De terribles présages      et longtemps Un faune me poursuit dans les rues Boiteux soixante ans accouché au couteau Usurpant mon baptême et mon nom Qui jadis dans l’horreur des provinces Se rêvait en Rimbaud      l’instable Providence Nous fait un jour basculer hors du monde Et nous voilà... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 novembre 2018

Dames de fraises, doigts de fée, de Chadia Arab

C'est une migration saisonnière dont nous avons très peu entendu parler. Elle concerne des femmes, recrutées pour la plupart parce qu'elles étaient seules avec enfants, ce qui assurait leur retour au Maroc après la saison des fraises. Un travail difficile, des conditions de vie en Espagne théoriquement adaptées mais souvent dégradées. Il n'y avait pas que des Marocaines, mais celles-ci ont fait l'objet d'un accord entre le Maroc et l'Espagne, accord devant en principe garantir les bonnes conditions de cette migration spéciale.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 novembre 2018

Isabelle Bonté-Hessed2 exposait à la Galerie Hors-Champ

J’avais laissé Isabelle Bonté Hessed2 devant les mains d’ouvriers licenciés de l’usine PSA d’Aulnay, il y a quatre ans. Depuis, elle a expérimenté le feu, avec Bachelard d’abord, brûlant une à une les pages du livre La psychanalyse du feu et les conservant dans la paraffine. (à gauche, couverture du livre relatant cette expérience) Et il y a eu une année particulière où, chaque jour, Isabelle cueillait une fleur et la recouvrait de paraffine, écrivant à côté les circonstances de cette opération. "Je décide d'honorer chaque jour... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 novembre 2018

Nuit de la poésie à l'Institut du monde arabe, à Paris (3)

Dans la bibliothèque de l’Institut du monde arabe, les mots de Maram al Masri prennent corps dans le dessin de Zaü. Des mots que j’ai déjà lus dans un recueil, Par la fontaine de ma bouche, et qui emplissent l’espace d’une belle sensualité. « Je te donne un corps », chaque partie du corps, bras, mains, bouche, seins, ventre, dos, jambes, yeux, oreilles,  « (…) un corps fait de baiserssculpté de caresseshâlé de soleilqui désire qui embrasseet jouit »(…)« Je te donne une âme » Et le corps... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 novembre 2018

Nuit de la poésie à l'Institut du monde arabe, à Paris (2)

Après cette première lecture bilingue, je suis allé écouter et regarder la performance intitulée Traversée des frontières : trois poèmes extraits du recueil 120 nuances d’Afrique (Éditions Bruno Doucey) lus par Clémence Azincourt, dansés par Smail Kanouté et accompagnés par Batiste Darsoulant à la kora. C’était un moment de rencontre et d’échange de gestes, ceux du danseur, bien sûr, et ceux de la lectrice qui leur faisaient écho ou les rendaient possibles. Le musicien ne les perdait pas du regard. Voilà le passage des frontières :... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2018

Nuit de la poésie à l'Institut du monde arabe, à Paris (1)

La nuit du samedi 17 au dimanche 18 novembre, à l’Institut du monde arabe, à Paris, était la Nuit de la Poésie. Il y avait du monde, beaucoup de monde. Les salles où se déroulaient les lectures étaient, pour la plupart, totalement remplies. Mais on pouvait aussi croiser un magicien dans les couloirs, se faire lire des poèmes en tête à tête, ou flâner dans la librairie, acheter ce recueil dont on vient d’entendre la musique… Commencée à 19h, cette nuit s’est achevée avec un petit déjeuner oriental vers 7h le lendemain matin. Je n’y... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 novembre 2018

Brèves de plaisanterie, de Denis Donikian (novembre 2018)

Après les avoir publiées sur son site internet (suivre le lien dans la colonne de droite), Denis Donikian a publié ses Brèves de plaisanteries dans un ouvrage en juillet 2017. Dans sa préface, il en dit : « À y regarder de près, c’est l’improbable et la fragilité qui dominent dans ces variations intimes, extimes et parfois infimes du moi. (…) Le sourire importe autant que les armes. Mais l’interrogation est préférée aux certitudes, l’amour adulé plus que la peur. » Six de ces brèves (précédées du numéro qui les annonce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2018

La vérité attendra l'aurore, de Akli Tadjer

« Jamais, je n’aurais cru possible que mon pays mangerait ses enfants. » C’est le père de Mohamed qui parle, épuisé par un métier difficile, une épouse qui le méprise, peut-être parce qu’elle n’avait que dix-huit ans quand il l’a épousée, et la disparition de Lyes, le frère de Mohamed, en Algérie, tombé dans un piège tendu par les Combattants de l’Islam dans les années 1990. Il ne reste plus personne du temps de l’enfance et de l’adolescence ; Mohamed vend l’appartement familial à Gentilly. Lui-même est ébéniste passage du... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :