13 novembre 2010

Je me souviens

Georges Perec (photo ci-contre trouvée sur le blog de Vincente Alvarez) publie Je me souviens en 1978. Chacune de ses phrases commence par « Je me souviens » et évoque « des petits morceaux de quotidien, des choses que, telle ou telle année, tous les gens d'un même âge ont vues, ont vécues, ont partagées, et qui ensuite ont disparu, ont été oubliées (...) Il arrive cependant qu'elles reviennent, quelques années plus tard, intactes et minuscules, par hasard ou parce qu'on les a cherchées, un soir, entre amis ;... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:06 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 novembre 2010

Voyages en métagrammes

Un métagramme consiste dans le fait de passer d’un mot à un autre en changeant une lettre et une seule du premier mot, sans modifier l’ordre initial des lettres. Je vous propose quelques itinéraires, à vous d’en trouver le chemin. Les mots intermédiaires ne sont pas obligatoirement des villes ! Il y a toujours plusieurs possibilités, les courtes pour les pressés, les longues pour les flâneurs. Evitez de passer, au cours d’un itinéraire, deux fois par le même mot. Bonnes promenades ! Comment irez-vous de LILLE à ROUEN ? ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:05 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
30 octobre 2010

Désarguesienne ou presque

30 octobre 2010, on peut l’écrire 30/10/10. 30 peut aussi s’écrire (3x10). On aboutit donc à ceci : (3x10)/10/10. Vous constatez que ce samedi peut donc être décomposé en deux nombres : 3 et 10. Jouant avec ces nombres, je vous propose 10 lettres. Etablissez une liste de mots contenant chacun au moins 3 de ces lettres. Ecrivez ensuite une phrase de 10 mots (pas plus, pas moins) pris dans cette liste. Les 10 lettres doivent apparaître dans votre phrase. Attention : chacun des mots de votre phrase doit contenir... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:14 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
23 octobre 2010

Il a les réponses. Aurez-vous les questions ?

En faisant le ménage dans ses « vieilleries scolaires », Yves Pagès nous dit, sur son blog le 3 septembre 2010, avoir trouvé une feuille volante où étaient écrites les réponses suivantes. - 1. En s’armant d’un autre corps. 2. En s’improvisant un passé.3. En devenant n’importe qui. 4. En ôtant les aiguilles de toute montre. 5. En prenant un risque ultime. 6. En souriant à contresens. 7. En y perdant l’empreinte de l’argent. 8. En distribuant des rôles muets. 9. En rêvant d’un monde jamais clos. 10. En se -Il en cherche à présent... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:25 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
16 octobre 2010

Au feu !

J’ai imaginé un groupe d’hommes préhistoriques assis en cercle autour d’un grand feu, soufflant de temps en temps sur les braises en émettant un f prolongé. « Le mot " feu " commence par un f pour nous indiquer le moyen de l’attiser. » Je n’ai pu garder cette observation pour moi (…). Jean-Christophe l’a jugée intéressante. - Bien des mots associés au feu ont la même initiale, en français tout au moins, comme «flamme», «fumée», «four», «fièvre». (Le premier mot, Vassilis Alexakis) Je ne sais si nous... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:33 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 octobre 2010

Dix mots qui nous relient

Comme chaque année, dix mots ont été choisis par la France, la Belgique, la Suisse, le Québec et l’Organisation internationale de la Francophonie pour que nous puissions jouer à former des textes. Nous avons déjà joué ici avec les dix mots 2010. Pour 2011, ce sont des mots qui relient, qui évoquent solidarité et partage : accueillant / agapes / avec / choeur / complicecordée / fil / harmonieusement / main / réseauter Notre jeu, cette semaine, consistera à définir un de ces mots en utilisant les neuf autres. Par exemple,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:04 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

02 octobre 2010

Sans voix

Aphones ou privés de droits civiques, ainsi sommes nous quand nous sommes sans voix. Et pourtant nous nous exprimons encore. Je vous propose de modifier le poème ci-dessous, de Robert Desnos, en lui retirant la voix, c’est-à-dire en changeant tous les mots qui contiennent une ou plusieurs lettres du mot voix. Il vous faudra jouer un peu avec le sens, avec la forme du texte aussi sans doute, le masculin et le féminin, le singulier et le pluriel... A la fin, il n’y aura plus de v, de o, de i, ni de x dans le texte. Vous pouvez... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:22 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 septembre 2010

Autrefois, hier, demain

D’abord, trouvez des mots dont nul signe graphique* ne soit pareil. Puis faites en une phrase, et une autre, et d'autres si vous le pouvez. Bon courage. Amusez vous bien ! * (autrement dit, "aucune lettre") - Suivant ce conseil, j'ai écrit : Pouvait on, autrefois, avoir une vie simple et libre ? Voulait on, hier, un monde uniforme ? A qui ferons nous demain un salut cordial et sympathique ? - C'est le jeu du samedi sur ce blog. A votre tour de cliquer en bas de cet article et de poser dans le cadre qui... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:18 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2010

Un étouffe - quelqu’un

Un étouffe - chrétien est si difficile à avaler qu’il vous donne l’impression de manquer d’air. De manquer d’r. Par conséquent il ne peut y avoir d’r dans l’appellation, puisque c’est exactement ce qui manque. Appelons-le donc un étouffe - quelqu’un. Notez, s’il vous plaît, dans ce blog (en cliquant, comme d’habitude ci-dessous) une méthode visant à la conception d’un plat, méthode qui ne contienne jamais cette consonne. Attention : pas de four pour faire cuire mais un autoclave qui chauffe et ne calcine pas ! ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:04 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
11 septembre 2010

Les rillettes de Proust et autres fantaisies littéraires, de Thierry Maugenest

Dans ce petit livre, dont il faut couper les pages, l’auteur distille ses Conseils d’ami. Il ne craint pas une Concurrence déloyale, bien qu’il marque ici et là quelque Hési… tation. Et et et de nous renvoyer en Bas de page*, mais A quel titre ? C’est qu’il voudrait nous donner le Mode d’emploi. De quoi ? De l’amour ? Plutôt de l’écriture. Mais pourtant, d’ailleurs, n’est-ce pas un peu la même chose, si l’on en croit le Da Musset code ? Recherchez Le mot juste, L’incipit, et, pour cela, Vingt fois sur le métier, Le jour et la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:03 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,