22 mars 2014

Trois consonnes

J’ai récemment découvert un jeu, Le mot le plus court, édité par Asmodée. Il se joue avec des dés : trois dés ont suffisamment de faces pour faire apparaître les consonnes, et c’est essentiellement avec eux que l’on joue. Un quatrième dé n’a que six faces (5 voyelles et une face qui pourrait servir de joker) : c’est pour ajouter une possibilité de jeu. Celle ou celui qui, après le lancer de dés, trouve le mot le plus court marque autant de points que le nombre de lettres contenues dans ce mot. C’est un jeu de société. Nous... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 06:59 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mars 2014

Cinq fois cinq

Dans le livre déjà cité dans ce blog, Jacques Bens propose de composer des carrés sur le mode du carré romain, une sorte de carré magique. En lisant sa proposition, une autre idée m’est venue, celle de composer des phrases ne contenant que des mots de cinq lettres. Chaque ligne sera faite de cinq mots et votre texte final comptera cinq lignes. Sauf erreur, vous aurez un total de 25 mots. Citons Jacques Bens : « La langue française ne permet généralement pas de composer une phrase grammaticalement correcte avec (et avec... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:13 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mars 2014

Ecrire au féminin

« L’utilisation de la contrainte recentre l’écriture sur le travail d’artisanat du texte. L’écrivain redevient enfin un ouvrier conscient de ses gestes, de ses ruses et de ses esquives. On remplace, pour la bonne cause, le carcan psychanalytique par un carcan formel ! C’est l’un ou l’autre, l’écriture automatique de Breton ou le lipogramme en E de Perec (pour ce mot, lipogramme, suivre le lien de l'Oulipo dans la colonne de droite) ! D’habitude, on part d’une idée pour aller au mot. Avec l’écriture sous contrainte, c’est... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 mars 2014

Des jacinthes déjà saintes

Il y a quelque temps, j’écrivais dans ce blog : « Quand l’introduction du spectacle parle de « lutte éperdue », j’entends que la lutte est perdue. » Ces mots perçus comme étant d’autres mots, cela arrive souvent. Dès l’enfance, d’ailleurs. Et puis plus tard. Oenone, dans Phèdre, la pièce de Racine, dit « Ah dieux ! Pour la servir j’ai tout fait… ». Dans la mise en scène de Patrice Chéreau, j’entendais Christiane Cohendy, dans ce rôle, dire « j’étouffais ». On peut continuer cette... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:28 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
22 février 2014

La musique abolit les murs

C’était la phrase qui concluait récemment un article à propos d’Ethnofonik, formation un peu plus qu’européenne qui s’est déroulée à Villebon-sur-Yvette (91). La phrase est simple. On peut en répéter la structure à l’infini. Il ne faut garder que les initiales : un article reste un article, un nom commun reste un nom commun, un verbe reste un verbe. L… m… a… l… m… Exemples : Le malin avale les marrons. Les mains applaudissent la manifestation. C’est à vous main tenant. Ajoutez vos propositions dans les commentaires... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:57 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
15 février 2014

Jeux d'hiver

Voilà les vacances d’hiver. L’hiver a deux voyelles, le « e » et le « i ». Trouvez d’autres mots contenant l’une et/ou l’autre de ces deux voyelles. Par exemple, « je », « il » ou « elle » seront acceptés mais pas « nous ». On peut aussi trouver des mots « décisifs », « relever les sièges », etc. Une fois votre liste faite, faites-en des phrases. Exemple : Mercredi dernier, je pris le chemin des élèves vers les cimes enneigées. C’est exquis le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:16 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

08 février 2014

Cachez ces homonymes qu'on ne saurait entendre

En 2008, les éditions Horay republiaient un petit ouvrage de Jacques Bens. Une mine de jeux pour « champions de la matière grise », dit la quatrième page de couverture. Eh bien tirons la couverture à nouveau. L’auteur propose un jeu de société où on demande à une personne de sortir, le temps de choisir un mot qu’elle devra deviner au retour. Si le mot choisi par les autres joueurs est un mot à homonymes, la recherche sera plus amusante. Aux questions du chercheur, les réponses pourront l’égarer. Jacques Bens fait sa... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 06:57 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 février 2014

Codes barres

Un code-barres, ou code à barres, est la représentation d'une donnée numérique ou alphanumérique sous forme d'un symbole constitué de barres et d'espaces dont l'épaisseur varie en fonction de la symbologie utilisée et des données ainsi codées. Il existe des milliers de codes-barres différents; ceux-ci sont destinés à une lecture automatisée par un capteur électronique, le lecteur de code-barres. (lu sur Wikipédia) Voici un code barres à 13 chiffres.En rouge se sont les deux premiers chiffres du... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:58 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
25 janvier 2014

à la bourre

alabourre, tel est le pseudonyme utilisé par un participant aux jeux d’écriture du samedi sur ce blog. On sait ce que ça veut dire : être en retard. Mais je me suis amusé à en chercher l’étymologie. Certains disent que cela vient d’un jeu de cartes (la bourre), mais peut-être cela tient-il son origine d’un mot wallon (burir)… J’aurais pu dire aussi qu’il s’agissait du dernier moment où on remplissait de bourre les fauteuils avant de fixer le tissu. J’ai donc abandonné ma recherche sur Internet qui ne saura pas dire la vérité. ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
18 janvier 2014

Sor-ci-ères

Jadis, si je me souviens bien, ma vie était un festin où s'ouvraient tous les cœurs, où tous les vins coulaient.  Un soir, j'ai assis la Beauté sur mes genoux. − Et je l'ai trouvée amère. − Et je l'ai injuriée. Je me suis armé contre la justice. Je me suis enfui. Ô sorcières, ô misère, ô haine, c'est à vous que mon trésor a été confié ! Je parvins à faire s'évanouir dans mon esprit toute l'espérance humaine. Sur toute joie pour l'étrangler j'ai fait le bond sourd de la bête féroce. J'ai appelé les bourreaux... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,