15 septembre 2018

Dansez, dansez sinon nous sommes perdus

Dans le film de Pascale Diez présenté dans ce blog, la phrase citée sur l’affiche de Wim Wenders, Pina, dit : « Dansez, dansez sinon nous sommes perdus ». Les enfants discutent de cette phrase, disent ce qu’ils en comprennent, la prononcent à tour de rôle, puis font une liste de mots liés à « dansez » et à « perdus ». C’est une séquence qui m’a beaucoup intéressé. À mon tour, j’ai cherché des synonymes au mot « perdu ». Et je vous propose d’en faire autant. Puis, vous allez remplacer le mot... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 septembre 2018

Laisse turgeon royal

J'ai appris cette semaine que la reine d'Angleterre, Elizabeth II, possède tous les esturgeons, baleines, marsouins et dauphins du Royaume-Uni, par effet d' une vieille loi de 1324, éditée sous le règne d'Édouard II. Faut-il alors se dire : laisse turgeon royal ? Quand on souffre de brûlures d'estomac, il faut de temps en temps mettre l'estomac au repos. On se dit alors : laisse tomac (ou Thomas) tranquille. Au soleil, en été, il en est qui se dorent sur la plage. Qu'ils fassent ce qu'ils veulent, moi je conseille : laisse tivant... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
01 septembre 2018

Dans la rue

Il y a peu de temps, des ouvriers de la voirie collaient des lettres dans ma rue pour donner des indications aux piétons, aux automobilistes. Parmi ces lettres il y avait celles-ci :  D E E E I M N O P S T U Je vous propose d’y trouver autant de mots qu’il vous plaira et d’en faire d’autres indications que celle qui a été inscrite dans ma rue. Exemples  :   MOINS DE PET DUPONT SEME Vous le constatez, je n’utilise pas obligatoirement toutes les lettres. C’est à vous main tenant. Merci de poster vos consignes... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
25 août 2018

La chèvre de Monsieur Seguin

Il y a quelques jours, j’ai présenté ici le livre de Carole Fives, Tenir jusqu’à l’aube. La mère y dit lire à son enfant de deux ans l’histoire de la chèvre de Monsieur Seguin. Je l’ai relue à mon tour, cette histoire écrite par Alphonse Daudet, et j’y ai relevé les mots commençant par la lettre « c ». Les voici (je n’ai pas gardé toutes les fois où certains mots reviennent : chèvre, corde, corne…).   chèvres - cassaient - corde - caresses - comprenait -  caractère - consterné - cependant - cornes - charmant... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 août 2018

LIB...R.E

"Leslie la libraire volante", sur Facebook, a choisi la photo jointe à ce MESSAGE comme photo de COUVERTURE. Elle a été prise à Arles, haut lieu de la photographie, en devanture d'une LIBRAIRIE qui a fermé ses portes. On y voit le mot LIBRAIRIE dont trois lettres sont manquantes. Cela donne un nouveau mot : LIB...R.E Essayons avec le mot MESSAGE. Je retire ESS, cela donne un nouveau mot : M...AGE Avec le mot COUVERTURE. Je retire VER, et j'obtiens le mot COU...TURE Trois nouveaux mots avec lesquels je peux former une phrase : Le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 août 2018

Lenteur est Précipitation

Il y a quelques jours, dans ce blog, vous avez lu les slogans de Big Brother, cités par George Orwell dans 1984 : « Guerre est Paix - Liberté est Servitude - Ignorance est Puissance » Chacun est formé de deux noms communs reliés par le verbe être, l’un des deux noms en étant le sujet. En y regardant de près, on constate d’une part que ces deux mots semblent a priori contraires, et, d’autre part, que chaque affirmation aurait un sens différent si les noms communs étaient dans un autre ordre. « Guerre est Paix »... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:43 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 août 2018

Chez nous, de Géraldine Kosiak

Ce petit livre est rempli de prénoms : les arrière-grands-parents, les grands-parents, le père, la mère, l’oncle, la tante, le frère, les camarades d’école, les voisins… C’est que ce livre raconte la vie dans un village, et, bien qu’il n’y ait pas de date, on peut à peu près en situer l’époque : ici c’est le nom Renaud cousu dans le dos d’un blouson en jean, là c’est la mort de de Gaulle « en faisant une partie de patience dans sa bibliothèque »… Et les verbes sont à l’imparfait. C’était donc avant. Avant quoi ? Avant, ce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:33 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juillet 2018

Chalon dans la rue 2018 (5)

Dans les rues de Chalon, des affiches, des autocollants parmi lesquels j’ai vu ces deux-là : « NI VIEUX NI MAITRE » et « NI GUEUX NI MAITRE ». Il n’en fallait pas plus pour que je me mette à chercher d’autres slogans construits de la même manière : le premier mot se termine par « -EUX », le second se termine par le son « - AITRE » qui peut s’écrire de plusieurs façons (-être, -ettre, -aitre…). J’ai trouvé ceux-ci : NI MIEUX NI PEUT-ÊTRE, NI ODIEUX NI OMETTRE , NI CREUX NI FENÊTRE Vous en... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juillet 2018

Lettre à Ovide, de Camille Tsvetoukhine (détail)

Dans la vitrine de La Traverse, Centre d'art contemporain d'Alfortville (94) une exposition est installée pour l'été. Elle est faite de mots fragmentés sur des tissus ou des pièces de vêtements. On peut certainement reconstituer le texte de la lettre annoncée mais je n'en ai gardé qu'un sweat-shirt sur lequel on lit des mots tronqués dont on imagine assez aisément ce qu'ils seraient, reconstruits. Je vous propose d'écrire un texte intégrant ces mots recomposés. Exemple : sans préAMBULE, je vous expose mon IDEe. il suffirait... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 juillet 2018

Le feu d'artifice

Le village se réunit sur la placeLà même où s’est tenue la veille la noceEt où se tiendra bientôt le marché aux pucesOn attend, on s’impatiente, on se dit « qu’est-ce ? »Tous réclament le feu d’artifice  Cinq vers en rimes babébines (« les rimes babébines gardent l’identité de la consonne d’appui mais en changeant les voyelles », dit un Dictionnaire de la poésie française) pour le 14 juillet, le dernier se terminant par « feu d’artifice ». Vous n’êtes pas obligés de suivre quelque ordre que ce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,