03 janvier 2010

Marie Morel, à la Halle Saint Pierre

A l’étage de la Halle Saint Pierre, on entre dans l’exposition de Marie Morel par Les rats, une grande toile où des rats semblent attendre que les visiteurs soient sortis pour se répandre partout. Puis viennent un Hommage à Louise Michel et une Mémoire de la Shoah. Comme les rats, les figures de ces deux toiles sont dans des cases, et l’accumulation des corps de la Shoah crée un malaise que les mots qui les accompagnent soulignent. Marie Morel exprime dans ses toiles ce qu’elle vit, ce qu’elle pense. Car ce sont des œuvres qui... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 décembre 2009

Terre d'Exil, par le Théâtre de l'Ecume

Qu’est-ce qui pousse les gens à quitter leur pays, les amis, les voisins ? La guerre, la misère, la censure… Les deux personnages qui débarquent dans une gare parisienne sont de ceux-là. Ils ont emporté dans leurs valises leurs marionnettes, et vont nous raconter l’histoire de leur village. La première tentative n’est pas très encourageante. Les gens qui vivent ici sont pressés, passent sans regarder et ne s’arrêtent pas, n’écoutent pas. C’est pour les comédiens l’occasion de montrer la marionnette, à taille humaine, et que nous... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 décembre 2009

Trophées imaginaires et objets du pays des contes de fées

Vous entrez dans la salle d’exposition de la MJC de Corbeil-Essonnes (91). Face à vous, une sorcière jaillit d’un miroir brisé et vous attire… Ne croquez pas la pomme, elle l’a déjà été, et par Blanche Neige elle-même ! Vous êtes parmi les trophées imaginaires d’un certain Pearl R. Sacreluth, un bourlingueur qui, au cours de son périple à travers le monde des contes de fées, a accumulé des objets dont tous ont entendu parler et que personne n’avait jamais vus. Les moustaches du chat botté (et ses bottes !), les véritables... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 décembre 2009

Olivia Auffray et François Barbot, une exposition à Avallon

C’était à Avallon, aux anciens abattoirs, un beau bâtiment, fait de trois salles blanches, au plafond haut de briques rouges. Un système de rails y est maintenu, où des crochets de boucherie peuvent encore coulisser. C’est dans ce lieu qu’Olivia Auffray et François Barbot exposaient pendant environ trois semaines en novembre. François travaille depuis longtemps le bois et ce n’est pas sa première exposition à Avallon. Il a d’abord réalisé ses œuvres à partir de traverses de chemin de fer, ce qui a donné des formes allongées, le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
02 décembre 2009

Les chemins de l'art brut, à l'Institut National d'Histoire de l'Art, Galerie Colbert, Paris

La salle est petite, les œuvres peu nombreuses. Est-ce seulement une façon de mettre l’eau à la bouche de futurs éventuels amateurs d’art brut ? Ou bien faut-il croire le texte d’annonce qui prétend « présenter des oeuvres d’auteurs reconnus de l’art brut aux côtés d’oeuvres moins connues qui ont toutes joué un rôle déterminant dans l’histoire de la collection » ? Sans doute il y a des armes d’André Robillard (et une vidéo), des dessins de Henri Darger, et on peut allonger un peu la liste mais il n’empêche que je suis sorti déçu.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 novembre 2009

Villes rêvées, villes durables ? à la Fondation EDF

Durable, ce mot aujourd’hui est lié dans nos expressions à la dimension écologique de nos actions. Par opposition sans doute à ce qui ne dure pas, ce qui s’épuise, ce qui épuise les ressources naturelles, eau, air, terre, énergies. L’urbanisme est donc également confronté à cet adjectif. L’exposition présentée à l’Espace Fondation EDF (rue Récamier, Paris) est, comme c’est souvent le cas dans ce lieu, très intéressante, et aborde des questions bien documentées. Comment concilier le désir de vivre tranquille dans un environnement... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 novembre 2009

L'arbre des voyelles, de Giuseppe Penone, en novembre

Vous l'avez vu ici en juillet, le voici en novembre. Se révèlent les liens entre la sculpture de Penone et les cinq arbres qui y sont reliés. On est troublé par cette circulation entre la vie et la mort. Qui nourrit qui ?          Pour une analyse plus détaillée de cette oeuvre, cliquez sur la photo centrale.Pour voir d'autres oeuvres de Penone dans ce blog, cliquez ici et là.
Posté par onarretetout à 07:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2009

Eugène Leroy à Tourcoing

Musée des beaux-arts Eugène Leroy Tourcoing I N A U G U R A T I O N Laboratoire  Eugène Leroy 13 nov. 2009 >19 sept. 2010 Le Laboratoire Eugène Leroy est  la première étape de l'importante Donation Eugène Leroy, réalisée à l'été 2009, par les deux fils d'Eugène Leroy - né à Tourcoing en 1910. Elle s'accompagne de la nouvelle dénomination du musée : Musée des Beaux-Arts Eugène Leroy Tourcoing, MUba Eugène Leroy Tourcoing. Le Laboratoire Eugène Leroy est une plate-forme de rencontres... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 novembre 2009

Visages, à la Galerie de France

L’inconnue de la Seine, sculpture de Man Ray, nous accueille. Son sourire, la douceur de son visage aux yeux fermés, ont déjà fait couler beaucoup d’encre (notamment celle d’Aragon dans son livre, Aurélien), de peinture et d’eau sous les ponts. Présentée dans un triangle, pointe vers le bas, dessinant le V de Visages, titre de cette exposition de la Galerie de France, rue de la Verrerie, à Paris. Les œuvres de vingt cinq artistes ont été choisies pour montrer du visage humain des formes, des expressions très variées. Que... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 novembre 2009

Marianne Breslauer, à la galerie Esther Woerdehoff

De Marianne Breslauer, j’ai vu des photos à l’exposition de la Fondation Gulbenkian Au féminin. Women Photographing Women. Je n'en aurais pas raté une exposition personnelle. De cette jeune femme, née en 1909 à Berlin, on ne connaît de photos que jusqu’en 1938, après quoi elle fera, avec son mari, commerce d’art. Les photos exposées sont prises à Paris, dans le milieu artistique ou dans la ville. Belle qualité des tirages, des niveaux de gris d’une grande douceur. J’ai apprécié ses bords de Seine qui révèlent une ambiance... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,