24 novembre 2010

Eugène Leroy à la Galerie de France, à Paris

Il faut trouver la bonne distance avec les toiles d’Eugène Leroy. Pour ma part, je m’en éloigne progressivement pour voir apparaître paysage, nu, couple, tête… L’exposition à la Galerie de France m’a procuré beaucoup de plaisir : pouvoir approcher l’œuvre tranquillement, prendre la mesure de son épaisseur, des creux et des bosses qui vont se révéler tout autres quand on parvient à embrasser du regard l’ensemble de la toile, car il s’agit bien de toile et de peinture, de ces matières qui, dans leur abondance, leur excès, recèlent des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

17 novembre 2010

Rencontres photographiques de Noisiel 2010

C'est dans les anciens réfectoires de Noisiel (77) que se tient cette année cette exposition. L'occasion de vous promener dans la Cité Menier, de vous documenter sur son histoire et sa chocolaterie, sur la Marne toute proche. Les photos exposées cette année, toutes au même format, sont le résultat de plusieurs rendez-vous proposés aux photographes, sur le thème de la rencontre ou au cours de marathons dans la ville. Initiatives heureuses qui permettent une belle lecture des images ainsi obtenues, les dimensions de la salle... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2010

Brune / Blonde, exposition à la Cinémathèque française, à Paris

O toison, moutonnant jusque sur l'encolure!O boucles! O parfum chargé de nonchaloir!Extase! Pour peupler ce soir l'alcôve obscureDes souvenirs dormant dans cette chevelure,Je la veux agiter dans l'air comme un mouchoir! La chevelure, que Baudelaire dessine, peint, caresse, sent, pèse, orne de bijoux, est sombre, brune, d’Asie et d’Afrique, langoureuse et brûlante, enivrante. Ce sont les cheveux d’une femme décrits par un homme.Pour nous guider dans l’exposition, nous suivons Shu Qi dans un couloir sans fin,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 novembre 2010

La photographie au scalpel, à la galerie IMMIX

La galerie IMMIX est située au premier étage du Centre Jemmapes, dans le 10e arrondissement de Paris.       Cinq photographes (Saïdia Bettayeb, Maya Touam, Eva Nielsen, Alice Lescanne, Constance Nouvel) y montrent des œuvres où la photographie n’est pas la simple image d’une réalité. Soit on y voit les jeux de la couleur comme la révèle une certaine peinture, cherchant plus à traduire des ambiances qu’à montrer des exactitudes. Soit la peinture est elle-même ajoutée à la photographie. Soit encore la photo est... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 novembre 2010

Living Dance, photographies de Yang Wang

Quand on regarde un danseur, on s’attache souvent au corps, aux formes qu’il dessine dans l’espace, aux mouvements qu’il y inscrit. Quand il est vêtu, ce corps déploie un tissu qui modifie son volume. Quand il est nu, il a quelque chose de la sculpture, de l’écriture. Jouant avec les mots, on pourrait dire d’un danseur que son corps est graphie. Yang Wang photographie des corps. Dans le hall de la Maison des Arts de Créteil (94), sur plusieurs niveaux, comme le permet l’architecture du lieu, il exposait Living dance, diptyques... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 octobre 2010

André Kertész, exposé au Jeu de Paume

C’est la construction des photos d’André Kertész qui m’a d’abord intéressé. La première de ses photos que j’ai vue était sur la couverture d’un livre de Jean-Christophe Bailly, La ville à l’œuvre. C’était une photo prise à Meudon en 1928. Au milieu de cette photo, au premier plan, un homme porte un tableau sans doute, emballé dans du papier journal ; à l’arrière-plan, un viaduc traversé par un train dont la fumée traîne un panache gris ; la rue est en pente, certains descendent, d’autres montent ; on sent bien que cette ville change,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 octobre 2010

FIAC 2010 aux Tuileries, à Paris

Quelques œuvres inhabituelles surprennent le flâneur dans le Jardin des Tuileries. La FIAC 2010, du 21 au 24 octobre, présente ainsi le travail d’artistes à découvrir. M’y promenant ce jour-là, j’ai rapproché : L’arbre des voyelles (Giuseppe Penone), qui est devenu pour moi une obsession, et à propos duquel j’ai pensé que, si on en prenait une vue aérienne, il perdrait son aspect d’arbre mort, les cinq arbres auxquels il est relié lui donnant une feuillage abondant, et vivant et l’arbre (Turn back time. Lets start... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2010

Mental Archaeology, au Credac d'Ivry-sur-Seine

Faut-il que l’art raconte des histoires ? L’exposition que l’on peut voir au CREDAC d’Ivry-sur-Seine le laisse penser. Mais les histoires peuvent être celles que les visiteurs vont créer eux-mêmes. Ainsi, en rapprochant les œuvres de Thea Djordjadze et celles de Jean-Luc Moulène, on peut voir dériver une pierre en équilibre instable et se mettre à penser à cette phrase de Francis Ponge : «Aussi bien, le galet est-il exactement la pierre à l’époque où commence pour elle l'âge de la personne, de l'individu, c'est-à-dire de la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 octobre 2010

Jef Aerosol, à la galerie Bailly Contemporain

D’abord un mot sur la galerie : sur trois niveaux, elle expose des artistes dont on peut voir des œuvres à travers un sol ou un plafond en partie vitré. Cela crée des jeux de reflets et de perspectives inédites et un dialogue entre les œuvres. Jef Aérosol y est exposé en ce moment. Portraits au pochoir, à la bombe, du gris, du noir, du rouge. Comme une familiarité avec les personnages saisis sur la toile, qui vous regardent, vous font signe, clins d’œil, sourires. Au point qu’on ne sait plus bien qui est le sujet de l’exposition :... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 octobre 2010

L'Enceinte, de Michaël Glück

Une œuvre de Piero della Francesca. A Monterchi, Italie. Je pense d’abord à Maryline Desbiolles, auteur d’un petit livre, Manger avec Piero. Une façon de remarquer l’œuvre d’art dans la vie quotidienne, de « l’encorporer ». Et il y a ce texte de Michaël Glück, découvert à l’occasion d’une soirée à la Librairie La lucarne des écrivains à Paris. La Madone enceinte, pour laquelle les femmes du village se sont mobilisées en 1944, corps de femme, de mère, peut-être évoquant la propre mère du peintre né ici même… Poètes, peintres,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,