20 février 2017

Le parc de sculptures du LaM, à Villeneuve d'Ascq (59)

Un samedi, en hiver, juste avant la fermeture. Premier plan : Richard DeaconSecond plan : Maurizio Nannucci Pablo Picasso  Alexandre Calder Eugène Dodeigne Jacques Lipchitz Cliquer sur les photos pour les agrandir
Posté par onarretetout à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 février 2017

Printemps à Coconino, exposition de Hippolyte Hentgen

Est-ce parce qu’elles s’interdisent la première personne du singulier que les deux qui forment Hippolyte Hentgen semblent effacer les visages ou en substituer d’autres ? Les pièces présentées sous le nom de Vallauris, si elles rappellent dans ce lieu des animaux exposés par Jessica Lajard, sont caractérisées par la disparition des visages, têtes recouvertes de masques, de colliers de perles. Cette dissimulation prendra d’autres formes d’une salle à l’autre jusqu’à effacer complètement les traits, ou les remplacer. Tous les moyens... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2017

Where are we going ? - de Chiharu Shiota au Bon Marché, à Paris

Un an après Ai Weiwei, le Bon Marché expose Chiharu Shiota. Cent cinquante bateaux emportés par d’immenses vagues sous les verrières centrales du bâtiment. Une lumière blanche, faite de fils blancs entremêlés parmi lesquels se dessinent la forme noire des contours des barques. Comme si l’artiste reconstituait une page blanche et y traçait l’idée du voyage. Car il s’agit de voyage. Le titre de l’exposition l’indique : Où allons-nous ? Mais la question est large. Il ne s’agit pas seulement d’une métaphore de la vie. Les cartes prises... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 janvier 2017

La France d'Avedon - Vieux Monde New Look - exposition à la Bibliothèque Nationale de France

On pourrait aller visiter cette exposition pour ses portraits, puisque Richard Avedon a côtoyé quelques personnalités qui ont marqué la vie culturelle, intellectuelle, artistique, politique ou sportive française depuis les années 1950. Mais on nous y montre bien plus. À commencer par les images d'un film, Funny Face, dans lesquelles on nous invite à entrer avec Audrey Hepburn et Fred Astaire. Puis, par ces portraits dont chacun semble raconter une histoire, d'une part à travers l'attitude même de la femme ou l'homme sur la photo,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 janvier 2017

Le rêve de Sarkis, à Sélestat (67)

Dans l’exposition Le territoire à l’oeuvre, présentée hier dans ce blog, il y a le mur sur lequel Sarkis a installé des plaques de rues (autant que de rues existant à Sélestat au moment de la réalisation, plus quelques plaques vierges) où il a fait inscrire des phrases, des mots, citations empruntées à plusieurs auteurs. Cette oeuvre est intitulée Le rêve. En faisant quelques recherches sur Internet, j’ai trouvé un site de géocaching proposant une photo d’une partie de ce mur. Le géocaching est une sorte de course au trésor... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 janvier 2017

Le territoire à l’oeuvre - Galerie Fernand Léger à Ivry-sur-Seine (94)

Une exposition originale est à voir en ce moment dans la Galerie Fernand Léger : la commande publique d’oeuvres d’art dans l’espace public des années 1980 à nos jours. C’est la première fois, me semble-t-il, qu’une telle rétrospective a lieu, et que ce soit dans ce lieu et dans cette ville n’est pas anodin. Ivry-sur-Seine présente dans ses rues, sur ses places, dans son architecture même, des oeuvres que la fréquentation quotidienne pour les habitants ou plus irrégulière pour les voisins et les visiteurs de passage rend familières.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 janvier 2017

MEXIQUE (1900–1950), exposition au Grand Palais, à Paris

Un demi-siècle (et un peu plus) pendant lequel le Mexique s'est libéré de la mainmise de l'Europe, puis, à travers de multiples soubresauts, a construit son histoire. Les artistes, après avoir suivi les influences européennes, ont cherché, avec la Révolution mexicaine, dans le passé et le présent leur expression propre, ce dont témoignent notamment les fresques murales, la photographie et le cinéma. Des femmes fortes s'y distinguent dans une société où elles doivent lutter pour être reconnues. Deux oeuvres de Diego Rivera ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 décembre 2016

Poème court à terminer

Dans la collection d’Agnès b., il y a des écrits de Robert Filliou, trois feuilles de papier kraft d’une série intitulée « Longs poèmes courts à terminer chez soi ». J’ai choisi de vous présenter l’une de ces feuilles qu’il vous faudra continuer. Parfois (c’est le titre du poème) alterne des propositions contradictoires : Parfois je me vois grand parfois petit je me voisParfois je me vois richeparfois pauvre je me voisParfois je me vois généralparfois simple soldat je me voisParfois je me vois dans la glaceparfois dans... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 décembre 2016

VIVRE !! exposition de 70 oeuvres de la collection d'Agnès b. au Musée de l'Histoire de l'Immigration

Le Musée de l’Histoire de l’Immigration accueille une exposition d’oeuvres de la collection d’Agnès b. C’est l’occasion pour moi de revenir dans ce lieu que j’avais visité quand il était encore Musée des Arts d’Afrique et d’Océanie. Les thèmes de l’exposition correspondent bien aux thèmes que l’on retrouve dans le Musée : Cartes du monde - Jeunesse - Travailler - Mort - Amour - Danser - Qui est-on ? - Écrire - Guerre et révolte - Habiter. Mais n’est-ce pas simplement une déclinaison de Vivre (c’est le titre de l’exposition) ? Et... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 décembre 2016

François Camille expose à la Galerie de l'Escale de Levallois (92)

C'est la couleur qui attire. Et les formes. En approchant, on distingue les matières.    Et ce n'est qu'en sortant de la salle de théâtre, où j'ai vu une pièce évoquant Christophe Colomb, que j'ai découvert l'oeuvre intitulée Maya.
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,