11 février 2013

Rétrospective John Lie A Fo à Saint Laurent du Maroni (Guyane)

L’exposition au Camp de la Transportation, à Saint Laurent du Maroni, révèle beaucoup des relations entre le Surinam, l’Europe, la Guyane même. C’est que John Lie A Fo traduit dans ses toiles, ses sculptures, son itinéraire non seulement artistique mais aussi ses origines, son existence, ses passions, ses engagements. Les œuvres sont vives, ne manquent pas de joie, même dans la souffrance, traversent les époques (Manet, Picasso, mais aussi d’anonymes créateurs de masques, des artistes haïtiens), posent dans un quotidien contemporain... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 février 2013

Quatre Vénus : Vénus hottentote

Vénus hottentote Moulage en plâtre peint du corps de Sarah Baartman, exhibée dans des baraques foraines à Londres puis à Paris, morte à la fin de 1815, date à laquelle a été réalisé ce moulage, à la demande de Georges Cuvier, alors Directeur du Muséum national d’histoire naturelle. Elle mesurait 1,40m.   Elle a fermé les yeux, s’est fermée au monde, elle est morte et pourtant elle semble prête à répondre à un appel. Ses bras s’ouvrent, ses mains vides vont s’élever. Voudrait-elle cacher son sexe ou ses seins ? Elle en est... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
31 janvier 2013

Quatre Vénus : Vénus callipyge

Vénus callipyge La Vénus callipyge est un type particulier de statue grecque représentant la déesse Vénus, ou plus exactement Aphrodite, soulevant son péplos pour regarder ses fesses, nécessairement superbes (καλός / kalόs = « bon, beau », πυγή / pugế = « fesse »), par-dessus l'épaule. Cette œuvre, copie d’une statue romaine, a été réalisée en marbre par François Barois entre 1683 et 1686. La draperie a été ajoutée plus tard par Jean Thierry (1669-1739). Elle mesure 1,76m de hauteur.   Est-ce pour... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 janvier 2013

Quatre Vénus : Vénus de Milo

Vénus de Milo La statue est mise au jour en avril 1820 à Milo, une île de la mer Egée. Elle date de l'époque hellénistique (grecque), vers 130-100 av. J.-C. La statue, en marbre, représente une femme plus grande que nature (hauteur sans la plinthe : 2,02 mètres), debout, en appui sur la jambe droite et la jambe gauche légèrement fléchie, le pied (disparu) dépassant de la plinthe. Le haut du corps est dénudé ; le bas est revêtu d'un himation roulé autour des hanches. Les cheveux sont relevés en un chignon maintenu par... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 janvier 2013

Quatre Vénus : Vénus de Lespugue

Quatre Vénus vous attendent sur ce blog aujourd’hui et les jours prochains, de la plus ancienne à la plus récente. Quatre regards sur la beauté, sur le désir. Que les humains expriment pour elles du mépris ou qu’ils en soient épris, elles sont icônes des siècles, des millénaires passés, hantant encore notre imaginaire contemporain.   Vénus de Lespugue Elle a été découverte le 9 août 1922 à Lespugue (Haute Garonne), elle est datée d'environ - 26 à - 24 000 ans. La statuette est en ivoire de mammouth. Brisée lors de sa... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 janvier 2013

Wim Delvoye

On le dit provocateur. Si cela signifie qu’il incite, qu’il fait réagir, qu’il étonne, ce qualificatif lui va. Car sa provocation n’est pas vaine. Je me souviens de sa collection d’étiquettes de Vache qui rit, qui, au moment où j’écris cela, me fait penser à Cueco et aux collectionneurs, qui ont en commun avec les conservateurs de musées une curiosité insatiable (au point que Cueco, par exemple, peut parler de « collectionneur de collections »). Anecdotique quand j’avais vu ces étiquettes, cette exposition m’est restée... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 décembre 2012

Quatre saisons

Aujourd'hui, nouvelle saison. On connaît les portraits d'Arcimboldo, on connaît moins ceux réalisés par Joos de Momper, que j'ai vus dans l'exposition de Lille, Fables du paysage flamand, et retrouvés ici et là sur internet, variations sur le thème du paysage.   D'autres images des saisons, variations sur le thème de Babel, oeuvres d'Eric de Ville, étaient visibles au sous-sol du Palais des Beaux Arts de Lille.
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 décembre 2012

Chemins de lecture à Sainte-Geneviève-des-Bois

Samedi fabuleux à la Médiathèque de Sainte Geneviève des Bois (91). Pas de limite à la créativité. Plonk et Replonk affichaient sur les murs leurs images d’Epinal du monde, faites de cartes postales revisitées avec un humour à couper au couteau… suisse ! Serge Buisson réinventait la création du monde, invitant les dieux et les planètes sur son vélo d’appartement chaînéreux. Les Fabuleux Blousy Bone Shakers accueillaient les visiteurs d’un air de guitares ou plutôt de « Cigar Box Guitars », un rêve américain qui gratte... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 décembre 2012

Body Language, photos au Centre Culturel Suisse, à Paris

Langage du corps ou corps-langage, les photos exposées au Centre Culturel Suisse sont dures comme un dessin qui marquerait la feuille, comme une toile dont la peinture serait creusée au couteau, comme ce qu’on regarde en se disant qu’on ne voudrait pas le regarder. Devant quoi on resterait interdit. C’est que les corps ici ne sont pas donnés même s’ils ont posé. Ils racontent des morceaux de vie, car ce ne sont pas des gisants cadavériques ici présentés. Allongés, ils invitent même au sommeil, à l’entrouvert de la chemise. Les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 décembre 2012

Vivement demain au Mac/Val de Vitry-sur-Seine (94)

De ma visite au Mac/Val, j’ai rapporté quelques images. Certaines ne sont pas ici : en particulier, dans une salle, Sanja Iveković associe les insultes prononcées à l’égard des femmes aux animaux que ces insultes évoquent ; elle en montre sans détour la violence. Est-ce que les œuvres présentées ici évoquent l’avenir ? Les craintes, les espoirs, les constats… Je ne saurais le dire. J’ai seulement laissé mon regard aller d’un objet à un autre, mon appareil photo d’un cadrage à un autre, considérant le lieu autant que ce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :