26 juillet 2017

GOLEM, avatars d'une légende d'argile - exposition au musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Selon la Bible, l’homme est créé à partir de la glaise façonnée par Dieu. C’est ce même geste qui amène l’homme à façonner le golem (dont le mot signifie « masse informe », embryon », « chrysalide », « sot », « rustre », « personne crédule », « personne dénuée de tact », « robot », « leurre à forme humaine »), être chargé de protéger mais qui, dans les récits qui le mettent en scène, devient souvent une menace pour son créateur même.  ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 juillet 2017

Quelques jours avec Jean-Pierre Vielfaure (3)

J’ai rencontré Jean-Pierre Vielfaure en 1981 quand il exposait à Corbeil-Essonnes des fragments de son Journal New-Yorkais. En 1985, nous avons publié Un bleu adamantin (éditions Arcam) et, sous un autre format, à sa demande, un livre d’artiste intitulé Vie, la voilà. Je lui en suis reconnaissant.
Posté par onarretetout à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juillet 2017

Quelques jours avec Jean-Pierre Vielfaure (1)

Dire de Jean-Pierre Vielfaure qu’il était peintre serait sans doute réducteur. Les premières oeuvres que j’ai vues inscrivaient déjà des mots dans ses dessins et sa peinture. C’était un carnet, un journal, son journal new-yorkais. Des lieux, des espaces, des murs, des objets trouvés dans ses déambulations. Ce qu’il a fait avant cette exposition, je ne le sais pas suffisamment pour l’évoquer ici. Je sais seulement qu’à partir de ce moment, Jean-Pierre a continué à explorer les territoires, réels ou imaginaires, réels et imaginaires,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juin 2017

Place de Tokyo, à Paris

Sortant du Musée d'Art Moderne, voici ce que nous avons vu, le 18 juin. Montage ou démontage ?
Posté par onarretetout à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juin 2017

Derain Balthus Giacometti, une amitié artistique - au Musée d'Art Moderne, à Paris

Quelquefois, les expositions collectives inventent des liens entre les artistes pour justifier leur rapprochement. Cette exposition au Musée d’Art Moderne s’appuie au contraire sur une amitié dont on peut suivre les traces réelles. Et les toiles exposées, plus qu’en montrer les similitudes, expriment les originalités de chacun des trois. Et c’est toujours intéressant de replacer ainsi les oeuvres dans leur contexte historique. Cela montre à la fois les références communes et la créativité de chacun. Ainsi, Giacometti n’est pas... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juin 2017

Miroir(s), une création de Bernadette Gruson

Alice passe de l’autre côté du miroir, comme si un autre monde existait quand on franchit ce seuil. Pierre Bonnard a peint des autoportraits dans le miroir d’une salle de bains, vers la fin de sa vie. Qu’est-ce qui apparaît quand on se regarde dans ces vitres de formes diverses ? Qu’est-ce qui réfléchit ? Une image de soi ? Un souvenir, comme un cinéaste dont j’ai oublié le nom voit y apparaître le visage de son père ? Soi-même comme un autre (pour reprendre un titre de Paul Ricoeur) ? Bernadette Gruson propose un dispositif où, du... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2017

Déshumania, une allégorie contemporaine

Invité par Nadine Bilong, j'ai participé le 25 mai à la Colonie (Paris 10e) à cette "discussion-performative" où nous avons échangé autour des questions que pose l'exhibition des corps de femmes noires au XIXe siècle et au début du XXe siècle : d'une part Sarah Baartman, venue d'Afrique du Sud pour être exposée dans des baraques foraines à Londres et à Paris, examinée et disséquée par Georges Cuvier qui dira d'elle qu'elle a tous les caractères de l'animalité et qu'elle est d'une éternelle infériorité, et d'autre part les soeurs... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juin 2017

Article 13

Le texte de l’article 13 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme (ci-contre oeuvre de Taysir Batniji) dit ceci : Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays. Je vous propose de réécrire ce texte en changeant les mots que j’y souligne mais en en gardant l’initiale. Un nom reste un nom, un verbe reste un verbe, un adverbe reste un adverbe. Exemple avec la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juin 2017

Tous, des sang-mêlés - Exposition au Mac-Val

Il y a d’abord, dans le vestibule, cette grande roue, une table ronde (Chen Zhen) où sont incrustées des chaises, toutes différentes, un peu comme un manège (cliquer sur la photo pour atteindre une courte vidéo) : y aura-t-il de la place pour tous ? Les chaises sont incorporées à la table au centre de laquelle est écrit, dans un carré, un extrait en chinois de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. De cette même Déclaration, l’article 13 se trouve dans la salle de l’exposition temporaire. À deux pas de cette inscription... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juin 2017

Odyssey, de Raphaël Barontini, à Alfortville (94)

Le nouveau monde est là, représenté sur les toiles, les voiles de Raphaël Barontini. Un monde métissé, un monde sorti de l’eau, d'île en île. Un drapeau est agité par le vent à l’entrée du Centre d’art contemporain La Traverse d’Alfortville (94). Quand on entre, les voiles et les cordages nous annoncent l’embarquement. Sur le port des camions passent. « J'étais insoucieux de tous les équipages, / Porteur de blés flamands ou de cotons anglais. / Quand avec mes haleurs ont fini ces tapages, / Les Fleuves m'ont laissé descendre où... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :