21 avril 2014

Jeunes Pousses, festival à Saulx-les-Chartreux (91) en avril 2014 (3)

Dans cette cour où nous sommes invités, quatre tabourets de cirque laissent penser que nous allons assister à un numéro de dressage. Les coquilles d’escargots au sol seraient-elles le résultat de sauts périlleux de ces drôles d’animaux ? Voilà un spectacle qui ne peut pas être présenté en hiver : les escargots hibernent. La Compagnie La Passante choisit la forme hélicoïdale et le parapluie pour nous initier à la lenteur, nous faire prendre conscience du toucher : les escargots ont ces antennes rétractiles sensibles au moindre... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 avril 2014

Loredreamsong, avec Latifa Laâbissi, Sophiatou Kossoko et Nadia Lauro

Je suis venu avec une idée de ce que j’allais voir, ayant il y a quelque temps écouté Latifa Laâbissi à propos de cette pièce. Et si j’étais a priori d’accord avec le propos, je dois avouer que le spectacle m’a troublé. Deux femmes sur scène, et une autre, fantôme blanc derrière les pendrillons noirs. Les deux femmes semblent complices, vêtues d’un drap blanc qui évoque les fantômes, les yeux devant et derrière la tête, ou le Ku Klux Klan, ou des personnages sortis d’un album de Tintin. Elles vont et viennent, entrent et sortent,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 avril 2014

Penthésilée(s), chorégraphie de Catherine Diverrès

Pour envahir le territoire du plateau, Catherine Diverrès y fait courir femmes et hommes , organise leurs combats, leurs rencontres, leurs séductions, leurs abandons. Trouvant chez Kleist et ses commentateurs les mots où s’affrontent, s’approchent Achille et Penthésilée, reine des Amazones. Gardant cette figure mythique pour évoquer la relation homme / femme, où est la limite qui les sépare, elle ouvre son propos. C’est un spectacle en deux parties. Dans la première, je retrouve un univers que je connais, des costumes noirs et... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mars 2014

Change or die, par la Compagnie Toujours après minuit

  "Les arbres voyagent-ils pour se procurer ailleurs des feuilles plus vertes et se montrer fanfarons à leur tour ?" Ce moment du spectacle de la Compagnie Toujours après minuit (Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna) est bouleversant. On nous a entraînés dans cette improbable recherche d'emploi (qui m'a fait penser à celle qu'on voit au début du film Huit fois debout) où les qualités et défauts mis en avant n'ont sans doute aucune valeur sur le marché du travail. Mais Robert Walser ne voulait sans doute pas s'adapter à ce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 mars 2014

Noir de boue et d'obus, par la Compagnie Difé Kako

Le général Mangin avait estimé que la France n’avait pas assez d’enfants pour mener une guerre et il avait promu l’idée d’une « Force noire » dès 1910, intégrée dans l’armée française pour en renforcer les rangs. Ce sont les Tirailleurs sénégalais, qui, en fait, venaient de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Les Antilles ont aussi été sollicitées et beaucoup d’Antillais ont payé « l’impôt du sang ». La première guerre mondiale a rassemblé « deux millions de fous (…) enfermés sur la terre, comme dans un... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 octobre 2013

Les mots d'amour, par les ateliers Flamenco de la MJC Centre social de Chilly-Mazarin (91)

Une biographie de Piaf ? Encore une ? Celle-ci modifie notre regard. C’est à travers le flamenco que nous allons retrouver cette femme, morte à 47 ans après une vie de malheurs et de bonheurs, une vie bien remplie, de passions et de combats. Quand elle arrive sur scène, Sophie Le Corre est Edith Piaf : un peu voûtée, vêtue d’une robe noire, et regardant autour d’elle, la troupe de danseuses de flamenco qu’elle traverse avec modestie et bienveillance, jusqu’à cet angle de la scène, à cour, où peu à peu viendront les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 octobre 2013

El Din, chorégraphie d'Hervé Koubi

Sur scène, il n’y a que des hommes, torse nu, pantalon blanc. C’est un peu la marque d’Hervé Koubi : la peau. Comme celle de lutteurs, comme celle de statues antiques. La peau pour exprimer quelque chose de la vérité, qui peut être, pour lui, une expression de la virilité ; c’est ainsi du moins que je l’ai rencontré, il y a quelques années, quand il créait Moon Dogs. Dans cette nouvelle chorégraphie, le mouvement est vif, tournoyant, collectif. Tout y participe : chacun et tous, les bras, la tête, le vêtement. Parfois... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 août 2013

Debout ! par Raphaëlle Delaunay

C’était un jour de pluies, fines, mais qui n’empêcheraient pas le spectacle. Après la pluie, il fallait sécher le tapis de danse. Le régisseur s’y est mis, bien sûr, mais Raphaëlle Delaunay aussi, utilisant son sweat-shirt, à quatre pattes ou debout ! « Debout ! », c’est d’ailleurs le titre du spectacle. Quelques phrases avec lesquelles elle nous fait entrer dans son travail personnel, son parcours de danseuse : Ballet de l’Opéra, Pina Bausch, Jiri Kilian et d’autres jusqu’au hip hop. Jamais tout à fait à sa... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 août 2013

Le soleil se lèvera trois fois, sur les Berges, à Paris

Mon réveil a sonné, ce matin-là, à 4 h 30. J’ai voyagé dans un des premiers RER du jour, attendu sur le quai de la ligne 14 le départ du premier métro, pris une correspondance à la station Madeleine. Descendu par l’emmarchement situé au pied du Musée d’Orsay sur les Berges de Seine. A 6 h, le soleil n’était pas encore levé et la voix de Eun-Hye Jung est montée du fleuve. Pendant une trentaine de minutes, cette voix heurtée raconte les préparatifs de l’astre qui va éblouir la lune et l’effacer du ciel. Mais ce n’est pas encore... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 août 2013

Partita 2, chorégraphie d'Anne Teresa de Keersmaeker, au Festival d'Avignon 2013

Des sifflets et des huées à la fin du spectacle d’Anne Teresa de Keersmaeker dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes d’Avignon, ce 23 juillet. Incompréhension. Agacement : certains spectateurs étaient déjà partis en manifestant leur mécontentement. La Cour d’Honneur : il suffirait d’avoir un nom, d’avoir rencontré un artiste associé au Festival (Boris Charmatz), pour y faire ce qu’on veut, au mépris des spectateurs (nombreux et qui ont payé cher leur place). Déception, donc. Il serait facile de reprendre les propos de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,