08 juin 2015

Vive l’Art rue à Courcouronnes (91)

Vive l’Art rue, festival initié par l’Union départementale des MJC du Val-de-Marne, s’exportait dans l’Essonne le dimanche 24 mai pour une première manifestation dans l’espace public de la MJC Simone Signoret. Ce dimanche, le mail de Thorigny avait un caractère inhabituel. Le théâtre de plein air méritait son nom, accueillant tour à tour Francine Vidal, conteuse de la Compagnie Caracol, un jongleur, un groupe d’ados d’une MJC de Créteil, une chorale. Sur la place devant la MJC, des impromptus chorégraphiques de Frichti Concept, des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 juin 2015

Moqueuses, par la Cie L'échappée - Frédéric Lescure

Elles s’emmêlent les pinceaux, comme on dit, assises là, sur ce banc. Les pinceaux parce qu’elles jouent avec les couleurs et qu’elles semblent étirer leurs jambes et leurs bras, comme si elles se moquaient de la verticalité, de l’horizontalité. Tantôt quatre, trois, deux ou une, leur façon particulière ou collective de toucher le sol et de dessiner sur la façade des lignes et des arabesques donne du plaisir aux nombreux spectateurs qui semblaient n’attendre que ça. Elles sont capables d’essayer un mouvement, de l’essayer encore, de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 mai 2015

Garden party, par la Compagnie n°8

Ils sourient tout le temps, ils jouent, ils sont armés, ils meurent mais se relèvent. Se relèvent à chaque fois, on n’en finira donc jamais. Et quand ils se relèvent, ils fêtent ça au champagne. Champagne ! Ils viennent devant nous, qui contemplons leur jeu, en nous disant qu’ils ont la belle vie, ces hommes qui méprisent les femmes, ces femmes qui ont un certain sens de la supériorité de leur classe, ces amours exhibées, comme à la cour des rois et des reines. Bien sûr nous nous moquons quand celle-ci finit à la poubelle de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mai 2015

Limite de discrétion, par la Compagnie La Malaxe, à Massy (91)

La nuit arrivait sur le parking de l’allée de Dublin à Massy. Dans un appartement donnant sur le parking, une équipe de rugby attire les regards. Puis descend l’escalier de l’immeuble et traverse le public et commence à s’échauffer sous les indications d’une femme équipée d’un mégaphone. Ils sont neuf, des rugbymen, des vrais, de l’équipe de la ville, leurs courses, leurs pas, leurs mouvements dessinent l’espace au sol : des ronds, des carrés. Et les voici réunis en cercle, au centre. C’est alors que descend, au bout d’un fil, une... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mars 2015

Afectos, de Rocio Molina, Rosario la Tremendita et Pablo Martin

Je l’avais vue seule pour la première fois un petit matin d’été au bord de la Seine. La voici en trio dans la soirée d’une salle de spectacle à la fin de l’hiver. Elle était vêtue de blanc, elle est vêtue de noir et de couleurs. Les mêmes frottements des pieds, les mêmes frappes au sol, les mêmes frottements, les mêmes frappes des mains, quelques images alliées à la contrebasse de Pablo Martin, une guitare dont elle ne joue pas mais qu’elle étreint, et la voix de Rosario La Tremendita, les souffles accordés, les mots chuchotés… On... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 mars 2015

Exit / Exist, de Gregory Maqoma

Il porte en lui l’histoire de son ancêtre, mort en prison en 1873 pour avoir combattu le colonisateur anglais. Gregory Maqoma tremble, habité par cette épopée qui va nous faire traverser siècles et pays, plonger dans la terre d’où a disparu le bétail en même temps que changeait le monde. Ce monde ancien, s’il a disparu, laisse des traces indélébiles dans les corps d’aujourd’hui. Que le guerrier devienne danseur, qu’il partage l’eau et la nourriture, qu’il enterre ou exhume le passé, il se laisse pénétrer des souffrances et des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mars 2015

Chantal Loïal, Chevalier de la Légion d'Honneur

C’était le 11 mars 2015. Chantal Loïal a reçu du Président de la République, au nom de la République française, la médaille de Chevalier de la Légion d’Honneur. Sept récipiendaires ce jour-là, à l’Elysée : M. Maurice Benassayag, Mme Françoise Chandernagor, M. Jean-Pierre Coffe, Mme Nawal El Moutawakel, Mme Bibiane Godfroid, Mme Chantal Loïal, M. Michel Sainte-Marie et M. Gérard Unger, des hommes et des femmes engagés dans la vie politique, dans la littérature, la cuisine, le sport, la télévision ou la danse.  Plus... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2015

Torobaka, d'Akram Khan et Israel Galvan

Ils sont assis au bord d’un cercle, échangent des gestes, des paroles qu’on n’entend pas. Et les musiciens arrivent l’un après l’autre. Il faut tout cela - la lumière, les paroles, les musiques - pour que le spectacle puisse commencer. Il a déjà commencé avec nous. Mais nous n’avons d’autre projet que de voir ces deux danseurs évoluer ensemble. Nous avons des a priori : savoir ce qui les unit, ce qui diffère de l’un à l’autre, on les attend au tournant. Danseront-ils une chorégraphie ou des pas alternés ? C’est, bien sûr, la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 novembre 2014

BiT, chorégraphie de Maguy Marin

Le B et le T sont majuscules, le i est minuscule. BiT, est-ce le rythme, la mesure informatique, le Bureau international du Travail, ou quoi d’autre ? Le T, est-ce celui de Toulouse où s’est créé ce spectacle, où est née Maguy Marin, Born in Toulouse ? Premières questions quand le spectacle commence. Me reviennent très vite des images : celle de Turba, scène encombrée de tables ici devenues six plateaux inclinés entre lesquels passe la farandole, celle de Salves, vu dans cette même salle, et traversant l’histoire de l’art. Donc, la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 août 2014

Dancing Grandmothers, chorégraphie d'Eun-Me Ahn

Qu’est-ce que je m’attendais à voir ? Des grands-mères dansant ? Bien sûr, mais j’avais en tête la version de Kontakthof que Pina Bausch avait travaillée avec des personnes de plus de 65 ans. Pina Bausch, parce que Eun-Me Ahn, la chorégraphe de ce spectacle était présentée comme « la Pina Bausch de Séoul ». Trois grandes parties pour ce spectacle, suivies d’une quatrième : les danseurs de la Compagnie, jeunes et proposant des figures virtuoses et dynamiques, des sauts et des mouvements spectaculaires, sur une musique... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,