12 mars 2021

Les Indes galantes, Jean-Philippe Rameau, Leonardo Garcia Alarcón, Clément Cogitore et Bintou Dembélé

Bintou Dembélé est de ces artistes qui font bouger les lignes, comme on dit. Elle propose des décalages, des changements de point-de-vue et sa danse vient nous toucher profondément. C’est en banlieue parisienne qu’elle commence à danser, seule fille dans un groupe de hip hop, et elle décidera de créer sa compagnie. Elle dit que dans la MJC où elle allait, elle côtoyait des jeunes de toutes origines et qu’elle a trouvé anormal que ce ne soit pas pareil dans tous les lieux culturels. En particulier à l’Opéra de Paris. C’est pour ça... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 février 2021

Mouvements sur ARTE en scène

Trois moments sur ARTE en scène. La compagnie Massala danse un extrait de Näss devant La Fée électricité de Raoul Dufy au Musée d’art moderne de Paris. Huit hommes entraînés par le rythme qu’ils se donnent  eux-mêmes, certains instants s’inscrivant dans la fresque, d’autres trouvant leur sens au milieu de l’espace, tournant, tenus ensemble, ou déclenchant la relation d’un duo. Comme presque toujours dans la Compagnie Massala, les danseurs sont tous présents pendant la pièce, aucun ne sort du champ, l’énergie est commune,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 janvier 2021

On t'appelle Vénus, 10 ans déjà

Il y a dix ans, jour pour jour, au Théâtre Aimé Césaire de Fort de France, était créé le solo de danse « On t’appelle Vénus ». Sur une idée originale de Chantal Loïal | Interprète et chorégraphe : Chantal Loïal | Chorégraphie : Philippe Lafeuille | Textes : Marc Verhaverbeke | Collaboration artistique : Paco Dècina | Costumes : Agnès Dat / Nicole Crampon | Création lumière et technique  : Stéphane Bottard.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 janvier 2021

Poésie 289, de Frank Smith, publié dans La correction (éd. Le dernier télégramme)

Frank Smith publie dans La correction un texte intitulé Poésie 289, composé de 289 bouts de phrases numérotés qu’on peut lire à la suite les uns des autres. Exemple : 1. supposons 2. qu’on soit d’accord sur ces points 3. il s’agirait etc. 289 est le carré de 17, c’est-à-dire 17 fois 17, 17 étant un nombre premier. Je relève ici les bouts de phrases 17, 34, 51, 68, etc. (…) 17. mais poésie de moins (…) 34. son développement (…) 51. des phrases (…) 68. hypermobilisation et désagrégation de la conscience (…) 85. avec d’autres que soi... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 août 2020

pèlerinage sur soi, de Sidi Larbi Cherkaoui avec Justin Morin (éd. Actes Sud)

Né en Belgique d’un père marocain (musulman) et d’une mère flamande (catholique), Sidi Larbi Cherkaoui témoigne dans ce petit livre de sa spiritualité, qu’il ne faut pas réduire à la religion. Il évoque ses créations chorégraphiques et ce qu’elles cherchent à exprimer : la foi, le temps, la distance, la rencontre… La particularité de cet ouvrage réside aussi dans le fait que l’écriture est partagée avec Justin Morin, lui-même artiste, « qui a fait de la broderie son moyen d’expression ».  C’est de leur échange que... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 août 2020

Chavirer, de Lola Lafon (éd. Actes Sud)

Lola Lafon écrit dans son époque. Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce, par exemple, se situait après l’élection d'un président de la République. Chavirer, c’est dans notre présent. Rapprocher les deux livres, c’est y trouver des lignes de convergence. C’est aussi regarder le chemin parcouru. La danse est dans les deux livres (« Faut que je danse, faut que je travaille en résistance », chante à l’époque du premier Lola Lafon). Le viol aussi. Mais, si dans le premier les accusations sont taguées sur la porte... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 avril 2020

Séquence 8, par la Compagnie Les 7 doigts

La Compagnie Les 7 Doigts propose de voir ou revoir Séquence 8, un de leurs spectacles enregistré à Graz en 2012 (regardez en cliquant sur le titre du spectacle : c'est bientôt le week-end). Je l’ai vu avec émotion.  D’abord, bien sûr, l’harmonie de ces mouvements me séduit. Et puis, je pense à la confiance qu’il faut dans ces acrobaties où le risque est toujours présent, faire confiance à l’autre, aux autres. Je me demande aussi à quel moment et comment il se fait qu’une femme ou un homme se dise « Je vais faire ce saut... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2020

Un aller-retour jusqu'à Aix-en-Provence

À Aix-en-Provence pour accompagner le spectacle de Chantal Loïal, On t'appelle Vénus, créé en 2011 et qui tourne toujours. La rencontre qui a suivi a, une fois encore, montré que ce qui fait ce spectacle exprime bien des préoccupations d'aujourd'hui. Merci à l'accueil de l'Université d'Aix-Marseille et de la Société Française des Études Victoriennes et Edouardiennes.             
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2020

Carrousel, de Vincent Thomasset

J’avais vu, il y a dix ans, James Thierrée marcher comme un cheval. J’ai vu, l’année dernière, la Compagnie Seydou Boro dans un spectacle intitulé Le cheval. Et voici Vincent Thomasset. Il s’agit pour ce metteur en scène de montrer quelque chose de l’apprentissage plutôt que la figure accomplie. Donc pas de mimétisme : l’application de règles. Et pour cela, remonter quelques siècles, rappeler que danse et art militaire sont bien proches, que le roi Louis XIV même avait dans ces domaines ses exigences. Il fallait se débarrasser du... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 décembre 2019

Comme ses pieds

Faut être bête comme l’homme l’est si souventPour dire des choses aussi bêtesQue bête comme ses pieds gai comme un pinson Ça c’est de Prévert, et puis il part sur autre chose pour revenir à la maison, qui n’est pas ma maison. Dans un livre intitulé Con comme la lune, Catherine Guennec et Jean-Jacques Delattre ont collecté cent expressions bâties autour de la conjonction « comme ». Prenons, par exemple, « bête comme ses pieds ». Ils cherchent d’autres expressions, dans l’histoire, la littérature, l’usage... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,