19 octobre 2009

Je suis heureux que ma mère soit vivante, de C. et N. Miller

Un film co-signé par Claude et Nathan Miller, co-produit par Jacques Audiard, dont le scénario est écrit par Alain Le Henry à partir d’un article d’Emmanuel Carrère partant d’un fait réel. Cette présentation ne dit pas tout, bien sûr, mais situe la démarche. Je peux écrire ce texte dans l’autre sens et commencer par le fait réel, mais je ferais de ce film un documentaire, ce qu’il n’est pas, même si les personnages sont campés avec un certain réalisme, même si, par moments, on se sent voyeur de situations qui mettent mal à l’aise. ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 septembre 2009

Non ma fille, tu n'iras pas danser, de Christophe Honoré

« Chaque soir les cinéastes devraient dans leurs prières remercier le cinéma d'avoir créé Béatrice Dalle. Chaque soir ils devraient se répéter que le cinéma, c'est l'adolescence retrouvée. C'est l'inachèvement, le sale et le beau, c'est l'utopie désespérée, la très grande force des corps et leur très grande vulnérabilité. Le cinéma comme adolescence, c'est le refus des adultes, refus de l'enfance, un territoire crâne et teigneux et affolant de désirs, c'est une idiotie et des fulgurances, un amour si pur qu'il disparaît le temps d'une... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 septembre 2009

The Reader

Le titre allemand du livre de Bernhard Schlink est Der Vorleser, traduit dans la version française publiée en 1996 par Le liseur. Il s’agit d’un lecteur à voix haute, d’un qui lit pour quelqu’un. Le film de Stephen Daldry s’intitule The Reader, ce qui me paraît moins précis que le mot allemand, plus fade ; et les livres dont on voit la typographie à l'écran sont en anglais… Je ne peux pas m’empêcher d’y trouver un regard américain sur la question allemande de la culpabilité. Michel Deville avait réalisé un film en... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
25 août 2009

Le temps qu'il reste, d'Elia Suleiman

Il est toujours là, silencieux, les bras ballants, regardant de son regard à la fois innocent, inquiet, engagé, un peu perdu aussi dans ce territoire qui ne ressemble plus à ce qu’il était. C’est Elia Suleiman, dans son film Le temps qu’il reste. Enfant, jeune, adulte, il ne dit rien, ses films parlent pour lui. L’histoire de Nazareth, occupée par l’armée israélienne. Les premières images témoignent de la violence de l’occupation (des morts, un suicide, une scène de pillage, de torture), puis le ton change. Le père d’Elia est resté à... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
23 août 2009

Marching Band

Trois réalisateurs pour un film de Claude Miller. Pour faire Marching Band, un seul réalisateur n’aurait pas suffi. Il faut entrer dans la musique, entrer dans le groupe, entrer dans la tête de ces jeunes composant l’orchestre dans un moment où beaucoup de choses peuvent changer pour leur vie, leur avenir, l’histoire. C’est l’élection de Barack Obama et ces jours qui précèdent le vote sont l’occasion de voir comment le peuple américain, et plus particulièrement la jeunesse américaine, vit ce suspense. La musique est une part... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juillet 2009

Gentille

Elle a quelque chose de très proche, une amie qu’on connaîtrait de longue date, ou une qu'on confond avec cette amie de longue date, et de très distant, pour ne pas dire inaccessible, ou une qu'on ne remarque pas. C’est sous la douche que cet aspect paraît le plus évident. Fontaine Leglou (Emmanuelle Devos) se regarde dans le miroir de la salle de bain, nue, ne portant que la bague qu’elle vient de découvrir, qui lui est destinée mais qui a été oubliée là par Michel (Bruno Todeschini), qui voudrait l’épouser. Et dans son jeu à ce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 juillet 2009

Un tour du monde en quelques jours

Ces derniers jours, grâce à ce blog que vous visitez aujourd’hui, vous avez eu la possibilité de faire le tour du monde : avec Jacques-François Piquet et ses villes dans le monde le 28 juin, Lucien Suel au Nord de la France le 29, Bob Dylan sur la route le 30, Denis Cuniot et son piano klezmer le 2 juillet, Muriel Barbery et le Japon le 3, Fernando Pessoa et ses nuages portugais le 5, un rond-point à Evry le 6 (allez donc voir aussi le rond-point d’Eglantine Colon, publié le 2 juillet, dans la rubrique « centrer », en suivant le lien... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 juillet 2009

Crossing the bridge

Fatih Akin vous emmène en voyage. Istanbul, ville où se croisent l'Orient et l'Occident, modes de vie et cultures. Musiques. Le réalisateur de Head-on et de Auf der anderen Seite (De l'autre côté), entre autres, nous embarque dans une ville où les personnages de Head-on nous avaient déjà conduits, mais, cette fois, le personnage c'est la ville elle-même. Le film date de 2005. Ses musiques m'accompagnent depuis cette année-là. Elles habitent le détroit du Bosphore. Allers et retours. (regardez, écoutez la bande annonce en cliquant... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juillet 2009

L'élégance du hérisson

Je ne peux pas sortir ces jours ci sans voir les affiches annonçant le film Le hérisson . C’est un film tiré d’un livre de Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, que j’ai lu il y a déjà pas mal de temps. J’avais lu de Muriel Barbery Une gourmandise dont je n’avais pas de mauvais souvenir. Mais ce second livre a tout effacé de cette première lecture et m’a exaspéré. Des phrases au hasard : « Kakuro parlait des bouleaux et, oubliant les psychanalystes et tous ces gens intelligents qui ne savent que faire de leur intelligence,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 juin 2009

Blowin' In The Wind, de Bob Dylan

La chanson vous a été mise en lien hier, avec l'article sur les terrils. En voici les paroles avec traduction. Blowin' In The Wind  How many roads must a man walk downBefore you call him a man?Yes, 'n' how many seas must a white dove sailBefore she sleeps in the sand?Yes, 'n' how many times must the cannon balls flyBefore they're forever banned?The answer, my friend, is blowin' in the wind,The answer is blowin' in the wind. How many times must a man look upBefore he can see the sky?Yes, 'n' how many ears... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 15:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,