23 septembre 2011

La guerre est déclarée, de Valérie Donzelli

Un amour qui affiche ses débuts au Café Chéri(e) et son épuisement au Train de vie, deux cafés parisiens dont les noms condensent l’histoire de Roméo et Juliette. Un train d’enfer, pourrait-on dire, tellement ce film relate une course pour la vie, même si le train de vie en souffre, si le couple y met toute son énergie, son temps et son argent, ne pouvant en garder pour lui-même. Il s’agit de sauver la vie d’un enfant, leur enfant, Adam, atteint d’une tumeur au cerveau. Il y a de grands moments d’émotion dans ce film, bien sûr, mais... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

09 septembre 2011

Variantes autour de Chienne d'histoire

D’abord, il y a un film de Serge Avedikian, un court-métrage primé au Festival de Cannes 2010, Chienne d’histoire. Les participants d’un atelier d’écriture (que j’anime) et d’un atelier de réalisation appelé Fabrique d’Images, se sont réunis pour visionner ce film, et chacun a écrit en adoptant le point-de-vue d’un des personnages du film : membre du gouvernement de Constantinople, spécialiste en hygiène urbaine, chienne, habitants de la ville, journaliste, marinier, oiseau, photographe, peintre… Et chaque texte est une approche... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 août 2011

Une séparation, film d'Asghar Farhadi

C’est l’histoire d’un couple qui se sépare alors que presque rien n’oppose l’homme et la femme. Presque rien, c’est vite dit ! Et ce qui va suivre va justifier a posteriori la séparation. Car il y va non seulement des relations entre cet homme et cette femme, mais aussi des relations entre les hommes et les femmes ; ou encore des relations entre le milieu où vit le couple et d’autres vivant plus pauvrement, plus difficilement ; également des relations entre les générations ; on pourrait continuer la liste :... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 août 2011

Biophilia, de Björk

On nous annonce, pour ce week-end, les Nuits des étoiles, avec une application pour Iphone. Or, j’ai téléchargé depuis quelques jours une autre application qui me fait voyager dans d’autres étoiles : celle de Biophilia, la création de Björk. Sur l’écran, je peux faire tourner les astres et entendre leur mélodie. Les compositions de Ligeti reprises dans 2001 Odyssée de l’espace me reviennent en mémoire. Les mouvements que je leur imprime modifient les sons que j’entends et de temps en temps je m’arrête sur la voix de Björk. Il me... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juillet 2011

Les Zaccros d'ma rue, à Nevers, 2011 (4)

On pouvait aussi choisir de s’enfermer quelques instants avec Raoul dans sa caravane pour un quart d’heure (peut-être plus, tellement le temps passait vite) de magie mentaliste bluffante. Il fallait voir les visages de chaque quinzaine de spectateurs à la sortie ! Ou d’entrer dans la cabine à trois sièges du cinéma dynamique artisanal de la famille Detritos où l’aventure projetée sur l’écran devant vos yeux devenait la vôtre à tel point que vous pouviez y perdre le contenu de vos poches (je n’y ai retrouvé la clé de mon hôtel... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 juillet 2011

Tu vas en vacances ?

Vacances. En 1936, il y avait ceux qui étaient en vacances (les riches) et ceux qui découvraient la mer et que les autres appelaient, avec une pointe de mépris, les « congés payés ». Un documentaire de Jean-François Delassus, récemment diffusé à la télévision, nous l’a rappelé : avant le Front Populaire, pas de congés payés, la semaine de 48 heures, le chronomètre du contremaître, etc. Savourons donc ces congés payés, méfions nous de ces discours qui prétendent qu’à travailler plus on gagnerait plus. Partons en vacances : à vélo,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:08 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juin 2011

The tree of life, de Terrence Malick

Des images trop belles, trop nettes. Une imagerie qu’on pourrait qualifier « d’Epinal », si elle venait de France. Une tentative de démonstration froide. Pas d’émotion dans ce film, mais un discours religieux qui dit à peu près ceci : Dieu a créé le monde (et je n’étais pas là à ce moment pour en témoigner), et toute vie appartient à Dieu. C’est un discours que porte en voix off un mort, qui se demande comment faire pour que les survivants le rejoignent dans son paradis. Plage où tous les âges de la vie se... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juin 2011

Tomboy, de Céline Sciamma

Céline Sciamma installe en quelques images le trouble. Et entraîne le spectateur dans son histoire. Elle ne le lâchera plus. Les conditions de l’ambiguïté sont justes : la prochaine naissance d’un enfant (un garçon) conduit la famille à déménager. L’arrivée dans un nouvel environnement provoque sans préméditation le jeu sur son identité de l’aînée, Laure (Zoé Héran). Il y a, dans la cité, un groupe de garçons qu’elle veut rejoindre ; une fille (Jeanne Disson) qu’elle croise la prend pour un garçon : Laure dit... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mai 2011

Women without men, de Shirin Neshat

C’est au cours d’une conférence sur l’art contemporain que j’ai, pour la première fois, entendu parler de Shirin Neshat. Et des images se sont donc associées à ce nom. Femmes couvertes d’un voile noir, dont l’image mouvante s’oppose aux paysages fixes où elles passent. Et c’est la première image du film. Une femme aux cheveux noirs, le voile sur les épaules, comme une apparition, sur une terrasse de pierres blanches. Le vent soulève le voile et les cheveux. Un frisson dans un univers figé. Pourtant tout bouge autour de son... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2011

1981, un été en rose et noir, de Virginie Linhart

L’anniversaire de l’élection de François Mitterrand approche. Il y a trente ans, et pour la première fois depuis longtemps, les Français élisaient un Président de gauche. Virginie Linhart a rencontré des gens qui ont vécu ces évènements et se rappellent l’émotion, une sorte d’ivresse ou de détresse selon le camp où l’on était, de ces quelques mois, de mai à août 1981, un été très particulier. Quelques images d’archives montrent la télévision, le Président, son Premier Ministre, les ministres communistes… et la réalisatrice a choisi... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :