09 avril 2021

Et de l’herbe, et des fleurs, et de l’eau - par Les films d'argile

C’était en plein confinement, ce n’était que le début. Les lois ont changé tout le temps. Et toujours vers moins de liberté. Au nom de la sécurité sanitaire. Nous sommes en 2022. On ne peut pas attendre quinze jours pour voir ce qui va se passer. Victor pense, au début, que ça ne va pas durer. Anna exige, sans doute parce qu’elle sait comment les lois d’exception deviennent des lois quotidiennes, qu’ils se marient par mariage dématérialisé (!) pour qu’il puisse assister à l’accouchement de leur enfant. Et ça dure. Et il devient... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 mars 2021

« En thérapie », série réalisée par Éric Toledano et Olivier Nakache, sur Arte

Trois épisodes de la série « En thérapie », ça ne me permet sans doute pas de donner une opinion sur l’ensemble de la série qui en compte trente-cinq. Cependant, c’est d’abord la distribution des rôles et la direction d’acteurs qui donne une certaine crédibilité à ce qu’on voit. La séance d’entretien psychanalytique est toujours un peu secrète pour qui n’y assiste pas. Et souvent, ce qu’on en fait dans les films me paraît très éloigné de ce qui se passe « chez le psy ». Sans doute, ce qu’on voit ici n’est pas... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 février 2021

Kuessipan, de Naomi Fontaine (éd. Mémoire d'encrier)

Publié il y a dix ans par Mémoire d’encrier, voici la version de ce livre très particulier en poche, une collection nommée Legba, dieu des écrivains, précise l’éditeur, dans la mythologie vaudoue. Kuessipan signifie « à toi », « à ton tour ». C’est ce que s’est dit Naomi Fontaine avant d’écrire ce livre. C’est ton tour : le présent, c’est ton présent, nourri des souvenirs des ancêtres, si tu t’en souviens, mais ton histoire est la tienne, pas la leur. Dans une langue française accueillant des mots d’innu-aimun,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 janvier 2021

Une lettre à l'ancêtre

Amirul Arham, réalisateur lauréat des Etoiles de la SCAM, producteur, scénariste et poète originaire du Bangladesh, pour sa thèse sur L'oubli de la langue maternelle, a demandé aux enfants le prénom de leurs parents, puis des parents de leurs parents, puis des parents de ceux-ci, puis… Il est difficile, à moins d’avoir fait une recherche généalogique, de connaître les prénoms au-delà des arrière-grands-parents. Pascal Quignard, dans son livre L’enfant d’Ingolstadt, pose la question suivante : « Qui connaît le visage du... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:36 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 janvier 2021

Nar, film de Meriem Achour Bouakkaz

En Algérie, 19 migrants sont morts dans un grave accident de la route. Leur véhicule s'est renversé près de Tamanrasset, dans l'extrême sud du pays. Cette annonce est parue sur Franceinfo le 1er janvier 2021. La veille, j’ai regardé un documentaire de Meriem Achour Bouakkaz, intitulé Nar (Feu). La réalisatrice y montre des Algériens que le désespoir mène à ce geste terrible, violent, soudain, de l’immolation par le feu. Des images saisies au cours de manifestations, voire isolées. Des témoignages surtout : ceux de témoins, de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 décembre 2020

Autour du film Black Panther, de Ryan Coogler

AOC (Analyse, Opinion, Critique) publie des « imprimés » sous forme de carnets comportant deux textes. Il y a quelques jours, était présenté ici un texte de Bruno Latour. Cette fois, c’est autour d’un film réalisé par Ryan Coogler et sorti en 2018, Black Panther, film de super-héros, l’un des plus gros succès du box-office mondial. Si vous avez vu le film, l’analyse de Bérénice Hamidi-Kim vous en révèlera la complexité que l’action à l’écran risque de noyer par moments, et le propos d’Achille Mbembe vous permettra... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 décembre 2020

Les mistons, film de François Truffaut

Dans Le départ, film de Saïd Hamich présenté ici, la bande de copains d’Adil m’a fait penser à une autre bande de copains dont je ne connaissais que le nom-titre : Les mistons. C’est un court-métrage de François Truffaut, son premier film, paru en 1958, d’après une nouvelle de Maurice Pons. J’ai donc vu ce film où apparaît, aux côtés de Gérard Blain, Bernadette Lafont. Ces deux-là sont amoureux dans la lumière et les pierres du midi de la France. Ils sont au coeur du film, s’embrassant sans cesse, s’étreignant. Elle, nous la voyons... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2020

Le départ, film de Saïd Hamich Benlarbi

Une mère et son fils dans une campagne marocaine, main dans la main. Une bande d’enfants jouant ensemble dans cette même campagne près de la ville. Leurs jeux interrompus par l’arrivée du père d’Adil, revenant de France avec son fils aîné et la femme de celui-ci, une Française. Ces trois éléments vont être tressés dans le court-métrage de Saïd Hamich : le rapport à la mère, aux copains, au père. Et quelque chose va rompre l’équilibre qui semblait installé au début : le père ne dort pas dans le lit de la mère, la femme du frère... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 novembre 2020

Les vingt premières années du XXIe siècle vues par vingt écrivains - vingt phrases

Une phrase par texte. Vingt phrases donc. Peut-être résonneront-elles entre elles. « Nous serions pires que ce que nous sommes sans les bons livres que nous avons lus. » (Mario Vargas Llosa cité par Patrick Roegiers) L’oubli est un courant qui emporte les nageurs au loin, mais aussi sur les terres, sème ses ravages en offrant aux proies l’insouciance. (Oriane Jeancourt Galignani) « Il est faux de croire que l’échelle des craintes correspond à celle des dangers qui les inspirent ; on peut avoir peur d’un rat et pas... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 novembre 2020

Les vingt premières années (suite) - Revue le courage (éd. Grasset)

2014, on séquence 18000 génomes dans une année. Géraldine Kosiak aligne les chiffres auxquels on arrive avec les ordinateurs et la mode soudaine qui pousse près de 500 000 personnes à demander un test ADN, test qui risquait de conduire ces personnes à demander des interventions chirurgicales préventives. On trouve dans son texte les noms de Bill Gates et de Jeff Bezos (le PDG d’Amazon)… 2015, c’est l'année où l’on apprend que la sixième extinction animale de masse est en cours.  Claudie Hunzinger en imagine les effets sur un... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,