17 février 2009

Adèle chante

Elle est belle, Adèle. Elle est légère, Adèle, coquine parfois. Dans son premier disque, elle avait mis du bleu, le bleu du ciel, les bleus à l’âme. Un peu jazzy, elle chantait les poils de Lucy. Un peu cabossée par la vie, elle disait « je veux pas t’aimer » mais elle attendait quelqu’un qui sonnerait à sa porte et à qui elle demanderait «habillez-moi». La revoici. Cette fois, elle voit rouge, elle change tout. Dans les mains, on lui lit les lignes. Elle demande toujours qu’on l’habille. Elle veut des hommes, des vrais, des rois... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 février 2009

Allain Leprest

Il a une voix que je n’ai jamais pu oublier. Une présence sur scène troublante (déjà à la fin des années 80, encore en 1999), incandescente. Du feu sur l’eau. En 2007 et 2008, sont sortis un disque Chez Leprest, interprété par plusieurs artistes (Sanseverino, Michel Fugain, Olivia Ruiz, Higelin, Daniel Lavoie, Nilda Fernandez, Enzo Enzo, Loïc Lantoine ou Jamait…), et un autre où il chante lui-même, Quand auront fondu les banquises. Allain Leprest est dans son temps, même s’il se pose la question (J’habite tant de voyages). Ce temps,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 10:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 janvier 2009

Julie dans ton oreille

Elle vit en Allemagne, à Münster. Elle a de multiples talents et vous pouvez écouter sa voix en suivant le lien dans la colonne de droite de ce blog. Au cours d'un de ses nombreux voyages en France, elle a visité le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris où Joanna l'a photographiée.
Posté par onarretetout à 09:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2009

Jeunesse lève toi

C'est une chorégraphie qui m'a fait découvrir cette chanson, ce chanteur. Et le triple album Varsovie-Alhambra-Paris que j'ai écouté tout l'été et qui accompagne encore beaucoup de mes heures. Des textes qui disent la douleur de la perte, mais aussi l'engagement (sans esprit partisan), l'envie de tout jeter et une forme d'apaisement ("Kasia c'est pas la fin, c'est juste nos destins"). Une voix particulière, une écriture dense et sans mièvrerie, des musiques justes. C'est Damien Saez. ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 09:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :