18 septembre 2015

Naïf ? - par les Zampanos

Sur un fauteuil à trois roues, il s'engage dans les chemins du jardin. Curieux de tout, curieux de vous qu'il découvre, l'enfant - mais est-ce un enfant ? - questionne, entre en relation, et vous lui répondez spontanément. Son phrasé est doux, il vous invite à vous laisser aller. Il vous demande si vous aimez les couleurs, comment vous faites pour imaginer, si vous voyagez dans votre tête, et si c'est une image qui vous fait voyager. Il ferme les yeux, vous voyez qu'il fait un effort pour vous comprendre, et vous poursuivez le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 septembre 2015

La famille vient en mangeant, par la Compagnie Mmm...

D'abord, le titre m’avait accroché. Le spectacle m’a tenu un peu plus d’une heure, debout sous le soleil de Beauvais. Marie-Magdeleine est seule mais elle incarne 8 personnages (elle a écrit le texte avec Julien Marot). La performance est époustouflante. Chaque geste, chaque ton de voix permet de reconnaître instantanément chaque membre de la fratrie (deux frères, trois soeurs) et chacun des parents (père, mère et grand-mère). Il y a aussi un chat, gentiment ou lestement traité par chacun, selon ses humeurs, son âge, son... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 septembre 2015

Le cabinet de curiosités du Professeur K

Pourvu que ça tourne... Les manivelles actionnent des personnages et quelques animaux par la magie de chaînes et de rouages. Il me semble qu'on ne peut pas tout voir tant sont nombreux les objets, cages et spécimens installés provisoirement sour la tente du Professeur K. Un tour de manivelle et l'oiseau bat des ailes Qui tire les ficelles ? Il ondule et pourrait presque faire des bulles. J'ai vu cette installation au Festival Malices et Merveilles à la Maladrerie St Lazare de Beauvais.
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 septembre 2015

Métonymie, une installation de Lilian Bourgeat à la Maladrerie St Lazare, à Beauvais (60)

Qui est passé par ici ? Qui a posé là ses bottes ? Qui a retourné le caddie ? Qui s'est assis sur le fauteuil ? Qui mange à cette table ? Ces objets, pourtant de notre quotidien, semblent trop grands pour nous. Sommes-nous des Lilliputiens ou est-ce un géant qui vit là ? Dans quel conte de fées sommes-nous arrivés ? Lilian Bourgeat, qui a réalisé ces oeuvres, a peut-être la réponse.   L'exposition est visible jusqu'au 30 septembre 2015.
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 septembre 2015

Origami, de Satchie Noro et Sylvain Ohl

Un container posé en biais au bord de la Seine, au petit matin. Fluidité du fleuve, aspect massif du parallélépipède rectangle. Nuances des ondes, blancheur de la tôle ondulée. Quand le container s’ouvrira, il révèlera son contenu : une femme dont le mouvement silencieux fera le contrepoids à celui, grinçant, des câbles. Le titre conduit nos pensées à l’art du pliage mais, si je l’oublie, c’est celui de l’équilibre qui me vient à l’esprit : mouvement entre intérieur et extérieur, cacher et révéler, fragilité et force, pesanteur et... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
28 août 2015

Söndörgö en concert

Ils viennent de Hongrie et font entendre une musique vive comme une eau qui se jetterait sur des cailloux et en ferait jaillir mille éclats. Leurs sourires disent leur complicité : ils sont trois frères, un cousin et un ami. Nous intriguent leurs instruments, d’abord les cordes, tambura - petits luths à long manche - (alto, bratsch ou même cello), dans un ensemble où viennent naturellement des guitares, une contrebasse, et puis les flûtes (flûte de berger, kaval et hulushi), une clarinette, une trompette, un saxophone, un accordéon,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 août 2015

Leyla McCalla chante Vari-colored songs

Les découvertes d’une fin de dimanche après-midi, dans le 11e arrondissement parisien : un parc, dit « jardin de la Folie-Titon », une chanteuse, un poète.  Une Folie est une maison sous les feuilles (une résidence secondaire), et Titon est le nom d’un fabricant d’armes qui possédait le domaine au XVIIe siècle. Le parc, caché entre les immeubles, presque invisible de la rue, est à l’emplacement d’une manufacture de papiers-peints (qui fera faillite en 1840) où a été confectionné le ballon aérostatique, plus tard... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 août 2015

Pedalo Cantabile

Au coin d’une rue, un cycliste a posé son vélo. Trois ans de travail pour cet engin original, un karaoké de la rue. Et lui, assis sur la selle, fait défiler le texte de la chanson qu’il accompagne de sa guitare ou de son accordéon, texte d’un côté, dessin de l’autre. Et, bien sûr, le public chante, c’est le but de cette randonnée cycliste sur place. Une petite reine pour faire chanter le pavé. Des airs populaires et accessibles à tous : on ne peut pas les oublier, ces airs de Piaf, Boby Lapointe, Manu Chao, et d’autres pour le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 août 2015

Les Dames de France, par les Soeurs Goudron

Grand succès pour les Dames de France des Soeurs Goudron. Une élection comme à la télévision, une meneuse énergique, un homme à tout faire, et cinq jeunes femmes concourant pour être la meilleure. Les critères sont prétextes à donner de la voix (et elles chantent bien) et à tenir en haleine les spectateurs qui vont agiter des petits drapeaux tricolores au moment de donner la leur. Et, bien sûr, comme on élit une Dame de France, on aura droit au défilé en maillot ! Les clichés se suivent, qu’il s’agisse des préjugés que nous avons à... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 août 2015

Tombés du ciel, par la Compagnie du Ruisseau

Je l’avais perdue de vue. Qu’était-elle devenue, cette DJ Muzett' qui, masquée, faisait danser sur une place, dans un chemin, un coin perdu, un homme, un couple, sur un air que diffusait un électrophone des temps pas si anciens, et pourtant… J’y ai pensé à nouveau quand j’ai entendu que d’aucuns proposaient de danser, par solidarité avec le peuple grec, le sirtaki de Zorba… La voici, méconnaissable derrière les lunettes protectrices qui lui mangent le visage. La voici, tombée du ciel avec trois autres anges aux ailes blanches dans... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :