09 septembre 2012

Tarace Boulba, au Parc Floral de Paris

Ils sont une trentaine, arrivent en fanfare, passent devant la scène avant d’y monter et d’inciter le public à se lever. Des enfants – puisque ce concert est programmé dans le cadre des Pestacles du Parc Floral – montent sur scène. Les Tarace Boulba sont là. Trois voix, Cathy la chef qui présente les musiciens du jour et donne les indications, des trombones, des flûtes, des saxophones, des trompettes, des percussions, une batterie, un stick, des musiques toujours signées de leur nom, et peu à peu le public se lève et danse. Et en... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 août 2012

Chalon dans la rue 2012 (12)

Il y a deux ans, Kawamata installait à Beaubourg son atelier de carton où les enfants venaient créer des structures. Cette année, à Chalon, il fallait passer le pont sur la Saône pour construire sous les instructions d’Olivier Grossetête ou simplement voir une maison et une tour faites de cartons. La pluie a ralenti la construction et, au matin du samedi, seul le toit de la maison et la tour voisine avaient résisté. Mais, quand même, ce qu’il a fallu d’ingéniosité et de coordination pour faire monter progressivement la structure,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 août 2012

Chalon dans la rue 2012 (11)

Monstre d’humanité, tel est le titre du spectacle de la Compagnie n° 8. C’est de nous tous qu’il s’agit. Tandis que les plus riches de la planète s’en fourrent jusque là, et même si Léo Ferré disait « Nous, on ne peut pas », nous sommes là à les applaudir pendant qu’ils jouent la fin du monde, la crise (depuis combien d’années, de décennies, parlent-ils de crise ?), les applaudir pendant qu’ils défilent, zombies couverts de boue, comme pour un défilé de mode. Ils se moquent de nous, laissent libre cours à la violence, à... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 août 2012

Chalon dans la rue 2012 (10)

Elles vivaient cachées, on ne sait pas trop pourquoi, chacune dans un tonneau, à l’étroit. Un peu comme ces personnages de Lutz Bassmann ou de Manuela Draeger. Pas étonnant qu’on retrouve dans le texte les accents de Maria Soudaieva, autre auteur post-exotique que diffuse Antoine Volodine. Mais d’où sortent-elles ? D’un monde où l’humanité a presque disparu. Les morts sont nombreux sous et sur cette terre où que je regarde, où que je place le cadre, ceux qui ont été tués, enterrés à la va-vite, oubliés. Le titre du spectacle est... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 août 2012

Chalon dans la rue 2012 (9)

Des frères… Ceux de Carnage Productions se disent les Demi-Frères Grumaux, descendants des Frères Grumaux, célèbres au XXe siècle pour des cascades qu’ils ont léguées à ces drôles de zigs. La peur, ils la connaissent pas, le talent ils l’ignorent, se plaisent-ils à raconter. Mais le public est là, nombreux pour leurs prouesses époustouflantes et leur humour à couper le souffle. Les mêmes qu’il y a une dizaine d’années, par d’autres à qui les premiers ont transmis le spectacle. Les arts de la rue ont un passé. Les arts de la rue ont... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 août 2012

Chalon dans la rue 2012 (8)

La nuit est tombée. A la limite de la ville, dans un lieu dont il faut chercher l’entrée, bien qu’on l’aperçoive de la rue, entre les bâtiments de l’Abattoir désaffecté, des baraques sont disposées dans un espace clos, et pour l’instant inanimé. Puis, comme une rumeur, on sent venir quelque chose, ça va commencer. On s’approche. Les Sœurs Langlais nous accueillent, annonçant, par l’intonation de la voix aussi bien que par le propos, que nous allons accéder au bizarre. Je ne sais plus combien de femmes, d’abord prostrées, puis levant... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 août 2012

Chalon dans la rue 2012 (7)

La Fanfare Jo Bithume fêtait ses 30 ans sur le parking Lapray, juste après que Quelques Fiers Mongols aient rendu hommage au groupe AC/DC, avec Be Angus, ange de souffle et de métal, machine intrigante qu’on pourrait être invité à faire tourner.   Chet Nuneta sort des théâtres pour faire sonner leurs voix et percussions sur une autre place. Voyage sonore qui prend appui sur les façades ; à sa fenêtre un homme se penche, curieux d’entendre ces trois voix féminines reprenant des chansons populaires d’ailleurs, de toute la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 août 2012

Chalon dans la rue 2012 (6)

Sébastien Lefrançois, de la Compagnie Trafic de Styles, arrive et pose son panneau ATTENTION TRAVAUX. Lui-même est habillé d’une sorte de combinaison de travail bleue, improbable danseur. Il va, jouant avec les lettres du panneau, déjouer notre incrédulité (sous le porche de la cathédrale St Vincent). C’est vif, rapide, et il faut faire attention : les sauts du danseur vont en bluffer plus d’un, qui n’en croient pas leurs yeux. Le dialogue s’installe lettre après lettre : un mot, un autre, une acrobatie incroyable, une... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 août 2012

Chalon dans la rue 2012 (5)

La Soupe Cie propose ailleurs, dans une des cours du Festival, d’autres plaisirs (à partir de 18 ans). Deux entresorts d’objets et d’érotisme vont vous séduire. Le premier se passe sous le jupon. Serez vous choisi(e) pour connaître avenir, présent ou passé ? L’avenir, le destin, se lit dans le dessin des cartes, le présent est écrit dans les lignes de la main, le passé se défroisse dans les plis du jupon, de la lingerie abondante et blanche qui donne du volume à la robe. Et c’est là que se cache l’origine de tout. Mystères et... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 août 2012

Chalon dans la rue 2012 (4)

La Madone des Sleepings sort son Kamishibaï, théâtre de papier que je vous ai présenté ici, mais cette fois, c’est dehors. La comédienne arrive à vélo et offre un plaisir évident à raconter les trois histoires d’un petit chaperon… J’avais vu ce spectacle dans une petite salle, je le redécouvre ici, la comédienne (Delphine Léonard) ouvrant plus largement le cercle, prenant l’espace et le public à bras le corps, faisant défiler les images, les mots et les couleurs comme si elle venait de les ramasser, là, dans l’herbe verte. La Soupe... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,