04 juin 2019

(NOUS), par la Ktha Cie

Après le spectacle de la Ktha Cie, (Nous), j’ai animé un atelier d’écriture auquel ont participé environ dix personnes et où j’ai écrit ce texte. Jusqu’où nous ? Après tant de questions, pas besoin de réponse. Comme l’un, l’une ou l’autre. Parmi. Sourire  surtout, sourire. Hors de chez nous, le pourrait-on ? « L’on ne sort pas des arbres par des moyens d’arbres »*. Je vous regarde. Je vous regardais. Par ce regard, j’étais avec vous et devant vous. Et toutes mes questions, au fond, étaient nos questions. Les avions... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 mai 2019

À Lille, le Mexique est à l'honneur

Il y a une semaine et un jour, j'étais à Lille. Sur le chemin de la gare Lille Flandres, rue Faidherbe, j'ai vu ces sculptures, les "alebrijes", animaux fantastiques nés de l’esprit de Pedro Linares López en 1936. La légende raconte que ce dernier, au bord de la mort, a rêvé d’un bois peuplé de ces créatures qui l’ont accompagné dans son retour à la conscience. Certains de ces monstres criaient “Alebrijes, Alebrijes”. C’est ainsi qu’il a décidé de nommer ses créations.    
Posté par onarretetout à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 août 2018

Chalon dans la rue 2018 (12)

Deux images vues à Chalon Cirque Rouages Musée Niepce
Posté par onarretetout à 07:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 août 2018

Chalon dans la rue 2018 (11)

D'autres images du Festival.  La Toupine   Compagnie Galmae, Juhyung Lee La Fausse Compagnie La Folle allure
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 août 2018

Chalon dans la rue 2018 (10)

Antipodi, par la Cie Dromosofista On nous annonce du théâtre de figures : masques, marionnettes, objets animés. Et musique vivante. J’ai déjà vu la Compagnie deux fois et jamais n'ai été déçu. Cette fois, les techniques mises en oeuvre, toujours aussi variées, sont mises au service d’une histoire de vie, de mort et de naissance. Les images qui nous sont proposées sont fortes, jouent devant ou derrière le rideau et réinventant l’art du mouvement montrent l’être humain en quête d’un ailleurs, d’un temps conquis, d’une enfance, d’un... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 août 2018

Chalon dans la rue 2018 (9)

Manoviva, par Girovago e Rondella Des marionnettes à doigts : la tête est sur le majeur, les mains sur l’index et l’annulaire, les pieds sur le pouce et l’auriculaire, voilà un personnage nu ou vêtu. Les artistes, vous les oubliez en concentrant votre regard sur ces petits acrobates prenant tous les risques du cirque : les équilibres, la danse, même le feu. Pas de mot, seulement des situations jouées en musique. Quand seront rangés les instruments du cirque, nos deux personnages joueront une petite histoire de rencontre amoureuse... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2018

Chalon dans la rue 2018 (7)

VibratO La Fausse Compagnie a construit un kiosque, tantôt ouvert, tantôt fermé, tantôt Volière, tantôt Baraques. Et vous y donne rendez-vous pour une expérience nouvelle, inouïe. Le premier mot qui me vient à l’esprit est « accueil ». Elle aligne des cailloux comme un message de bienvenue ; il me donne un morceau de pomme. Tous les musiciens sourient nous voyant installés, ou tournant autour de l’objet posé là comme une soucoupe venue d’on ne sait où. Les instruments inventés il y a plus d’un siècle par John Stroh ont... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juillet 2018

Chalon dans la rue 2018 (6)

Les médusés de Gorgopolitis, par la Compagnie des Enclumés   Ce sont d’abord des affiches dans les rues de la ville. Personnages étranges et proches pourtant. On pourrait s’arrêter ici, dans la partie basse, au niveau de la Saône, devant ces affiches. Mais c’est en haut, dans le quartier dit de la Citadelle, qu’il faut aller, le soir, pour découvrir les médusés, extraits de la gangue de fouilles à venir. Ces personnages révèlent, sortis de leur nuit, ce que sera peut-être notre civilisation dans quelques années, quelques... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 juillet 2018

Chalon dans la rue 2018 (5)

Dans les rues de Chalon, des affiches, des autocollants parmi lesquels j’ai vu ces deux-là : « NI VIEUX NI MAITRE » et « NI GUEUX NI MAITRE ». Il n’en fallait pas plus pour que je me mette à chercher d’autres slogans construits de la même manière : le premier mot se termine par « -EUX », le second se termine par le son « - AITRE » qui peut s’écrire de plusieurs façons (-être, -ettre, -aitre…). J’ai trouvé ceux-ci : NI MIEUX NI PEUT-ÊTRE, NI ODIEUX NI OMETTRE , NI CREUX NI FENÊTRE Vous en... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juillet 2018

Chalon dans la rue 2018 (4)

Je m’appelle, texte d’Enzo Cormann, par Garniouze INC. Cette « esquisse d'un mémorial des victimes d'un siècle de guerre (économique) mondiale » a été écrite en 1999. Un texte qui ne parle pas que du passé, bien que le premier à parler dise être né en 1912. L’énumération comme une litanie introduite pas ces mots « je m’appelle ». Puisque personne ne les appelle, ces hommes broyés par le travail, la guerre, la misère, la vie difficile, la prison, la surveillance permanente, la maladie et, malgré tout, cette... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,