11 mars 2021

Bilal Berreni

En 2009 et à seulement 18 ans, Bilal Berreni crée Zoo Project. Entre Stalingrad et le Père Lachaise, il arpente alors les rues pour marquer les murs de son style singulier : de grandes masses blanches encadrées par d’épais contours noirs. Il représente ce qu’il ressent et réinvente sans cesse son bestiaire chimérique (homme-oiseau, homme-mouton, homme-singe, etc.). “Pour moi, c’est à l’artiste de faire l’effort d’aller vers les gens et pas le contraire.” Zoo Project trouve la notoriété en 2011 lorsqu’il il se rend en Tunisie. Il... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 février 2021

Mouvements sur ARTE en scène

Trois moments sur ARTE en scène. La compagnie Massala danse un extrait de Näss devant La Fée électricité de Raoul Dufy au Musée d’art moderne de Paris. Huit hommes entraînés par le rythme qu’ils se donnent  eux-mêmes, certains instants s’inscrivant dans la fresque, d’autres trouvant leur sens au milieu de l’espace, tournant, tenus ensemble, ou déclenchant la relation d’un duo. Comme presque toujours dans la Compagnie Massala, les danseurs sont tous présents pendant la pièce, aucun ne sort du champ, l’énergie est commune,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juin 2020

Atelier du Plateau (Paris) et Animakt (Saulx-les-Chartreux), un jumelage

Le confinement n'a pas eu raison du projet de jumelage entre les deux associations, l'Atelier du Plateau dans le 19e arrondissement parisien et Animakt en Essonne, de l'autre côté du périphérique. Mais on est toujours de l'autre côté du périphérique ; il y a toujours un autre côté. Le projet initié, voilà qu'il faut rester chez soi. Qu'à cela ne tienne, entre Saulx-les-Chartreux et le 19e arrondissement, s'engage une correspondance qui débouche, ce week-end, sur ce jumelage. Une balade poétique dans le quartier qui jouxte les Buttes... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 janvier 2020

L’art involontaire (encore) 

Il y a près d’un an et demi, je présentais ici les propos de Gilles Clément donnant sa définition de l’art involontaire. Hier matin, j’ai vu cette planche suspendue à un échafaudage. 
Posté par onarretetout à 07:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 août 2019

Dans les rues de Chalon-sur-Saône

Après quelques jours dans le festival Chalon dans la rue, quelques images glanées dans la ville.
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 août 2019

Chalon dans la rue 2019 (7)

ObsolèteS, À demain j’espère / Compagnie Gravitation C’est avec une discrète référence à Chris Marker que ce groupe a choisi son nom. Choisir un nom, c’est déjà marquer son engagement. Et si le mouvement, à la réunion duquel nous assistons nombreux, s’appelait « Le Mouvement » ?  Il s’est déjà doté d’une charte dont l’article 1 affirme que « La parole est libre »… Ça commence comme ça. L’équipe organisatrice — car il en faut une, n’est-ce pas ? — a choisi d’impulser cette parole par des petits sketches,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 août 2019

Chalon dans la rue 2019 (6)

Quizàs, par la Compagnie Amare Ça commence par la diffusion sonore d’interviews, témoignages de vies amoureuses, d’élans, de ruptures… Une sorte d’ange vêtu de noir va et vient dans le public en semant ici et là des pétales de fleurs… Et puis une danseuse raconte son histoire d’amour, et de rupture. Les deux danseuses vont alors jouer ces élans, un peu comme si elles traduisaient en mouvements les Fragments d'un discours amoureux de Roland Barthes (dont le nom est cité). Il y a des longueurs, des clichés, mais aussi des moments... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 août 2019

Chalon dans la rue 2019 (5)

L’Alcazar, l’envers d’un music-hall, par la Compagnie Chap’de lune Des trois parties de ce spectacle, je n’en ai vu que la deuxième, choisie en fonction de son horaire et sans avoir remarqué, préalablement, ce découpage en trois temps. C’est sans doute dommage car la deuxième partie se déroule pendant le spectacle du music-hall et nous assistons en voyeurs aux retours des artistes dans la loge commune entre leurs passages sur scène. Malgré quelques effets attendus (la rivalité entre elles, l’évocation de l’attitude du... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 août 2019

Chalon dans la rue 2019 (3)

Vivants, par les Fugaces Quand on voit une deuxième fois Vivants, par les Fugaces, on ne voit pas le même spectacle. Ne suivant pas le même personnage, on adopte un tout autre point de vue. En effet, chacun.e est partie intégrante du personnage. La première fois, j’étais un peu de Samir. Cette fois, c’était une part d’Estelle. Je ne pouvais pas être un observateur extérieur, me dégager et n’être que ce regard désolidarisé qu’il nous arrive d’adopter au théâtre. Quand bien même je découvre peu à peu le personnage qui m’associe, j’en... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 juillet 2019

Chalon dans la rue 2019 (2)

La figure de l’érosion, par la Compagnie Pernette Dix ans que je n’avais pas vu la Compagnie Pernette. J’en gardais une forme de lenteur, un mouvement qui se grave en nous. Je la retrouve à Chalon, sous un soleil de plomb. Nathalie a dit à ses danseurs que le soleil frappe aussi les monuments, les statues dans les lieux publics. La durée du spectacle a cependant été réduite de dix minutes. La chorégraphe veille au confort du public et partage les conditions dans lesquelles sont exposés les danseurs. Comme si elle initiait les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,