24 octobre 2015

Aujourd'hui, RUE LIBRE

Aujourd'hui, c'est Rue Libre, une initiative qui a lieu dans trois villes : Athènes, Neuchâtel et Paris. À Paris, le message de la Fédération des Arts de la Rue est : L'ART EST PUBLIC. Sur la photo ci-contre, prise par Jean-Michel Coubart, LE photographe des Arts de la Rue, vous pouvez voir ces lettres défiler dans une rue parisienne. Je vous propose de les assembler dans l'ordre qui vous plaira. Si vous ne pouvez pas les utiliser toutes, ce n'est pas grave, mais essayez quand même d'en assembler au moins sept (c'est un peu plus de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2015

Des anges

Puisque nous sortons d’une série d’articles à propos du Festival des Vendanges de Suresnes (92), après une série d’articles à propos de la Fête des Vendanges de Bagneux (92), je vous propose de chercher les anges qui se cachent dans le dictionnaire. Vous ferez une liste de mots contenant -ange- et vous en réunirez deux ou trois dans une phrase courte. Bien sûr, vous pourrez répéter l’opération autant de fois qu’il vous plaira. Exemple : arrANGEr - frANGE - démANGEaison J’arrange ma frange pour calmer les démangeaisons. C’est à... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
10 octobre 2015

Décors, modèles, actions, avec Édouard Levé

Édouard Levé s’est suicidé le 15 octobre 2007, soit il y a presque huit ans, après avoir déposé chez son éditeur le manuscrit d’un livre intitulé Suicide. Son éditeur, P.O.L. publie, en septembre 2015, en format de poche, un autre livre d’Édouard Levé, Oeuvres, publié une première fois en 2002. Ce livre contient 533 oeuvres, numérotées de 1 à 533, dont la première présente le projet : « Un livre décrit des oeuvres dont l’auteur a eu l’idée, mais qu’il n’a pas réalisées ». Parmi ces oeuvres, celle-ci, au numéro... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 octobre 2015

Octobre n'est plus huitième

Octobre serait le huitième mois de l’année, si celle-ci commençait en mars, ce qui était le cas dans le calendrier romain… À présent, c’est le dixième mois de l’année. Il s’est donc décalé, le huitième devenant le dixième, toute la fin de l'année depuis septembre ayant subi le même sort sans changer de nom. Imaginons que l’alphabet français se décale à son tour de deux lettres. Il commencerait au c et finirait au b. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z deviendraient respectivement :  c d e f g h i j k l m n o p... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:54 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
26 septembre 2015

Une longue histoire d'amour

Dans leur dictionnaire des mots d’origine étrangère, Henriette et Gérard Walter consacrent plusieurs pages aux échanges entre l’anglais et le français et racontent ces échanges comme une longue histoire d’amour. Standard vient du français étendard, mais challenge était un mot de l’ancien français ; sport, quand il était français, était deport (signifiant passe-temps) ; budget est la déformation de bougette, une petite bourse, et vintage est un beau raccourci pour « vingt ans d’âge »… Les échanges ne sont pas finis. Vous... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:56 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
19 septembre 2015

Diphtongue ou pas diphtongue ?

Une diphtongue est une voyelle dont le point d'articulation varie entre deux sons de base pendant sa réalisation. Selon la définition communément admise et qui est reprise dans tous les ouvrages usuels : « Les diphtongues n'existent plus en français moderne ». Les mêmes sources constatent que : « En français, ni les voyelles en hiatus  (exemple : chaos), ni les successions voyelle/semi-consonne (exemple : travail), ni les successions semi-consonnes/voyelle (exemple : oui) ne sont des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

12 septembre 2015

Poème express à la façon de Lucien Suel

Lucien Suel (suivre le lien dans la colonne de droite) publie chaque semaine un « poème express », qu’il réalise en prenant une page d’un livre et en n’en gardant que quelques lignes ou quelques mots, comme vous le présente l’exemple ci-contre publié récemment. Il y a quelque temps, il a donné sur son site la page 154 d'un livre pour que ses visiteurs essaient leur propre poème express à partir de celle-ci. Pour ma part, je vous suggère d’en extraire un haïku : d’abord cinq syllabes, puis sept syllabes et, enfin, cinq... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:44 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 septembre 2015

Les ailes aiment, très haut, les airs

Certains mots, noms communs, noms propres, adjectifs, adverbes, articles, pronoms, verbes, se prononcent comme les lettres de l’alphabet, ou presque. Il en va ainsi du A, qui désigne (suivi d'un chiffre) une autoroute, de ah!, une interjection, du bai, couleur de la robe d’un cheval, de la baie, ouverture pratiquée dans un mur, de la saie, manteau porté dans l’armée romaine antique, de c’est, pronom démonstratif élidé+verbe être à la troisième personne du singulier, de des, article partitif pluriel, du dé, petit cube à jouer, des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:35 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
29 août 2015

Il suffit d'écrire

Dans une nouvelle de Jorge Luis Borges, l’auteur « examinait la possibilité d’un langage (…) de verbes impersonnels ».   Sur le site Internet « Le français facile », on peut lire : Qu’est-ce qu'un verbe impersonnel ?                            Il a neigé toute la nuit. Les verbes impersonnels ne s'emploient qu'avec la troisième personne du singulier : IL.On appelle IL 'sujet apparent' car celui-ci ne désigne rien (ni chose, ni être... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 août 2015

Vingt-deux !

Aujourd’hui c’est le 22.  « 22, v’là le chef » est une expression qui viendrait des ouvriers typographes où le 22 serait l'addition des chiffres correspondant au rang des lettres du mot « chef » dans l'alphabet. c=3, h=8, e=5, f=6. 3+8+5+6=22. Mais 22, c’est aussi le rang de la lettre « v », comme vacances. Lançons-nous donc dans un tautogramme en « v ». Un tautogramme est un texte dont tous les mots commencent par la même lettre, ici donc le « v ». Exemple : Votre voisin... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:41 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,