28 décembre 2018

Le Monde sans les enfants et autres histoires (suite et fin)

Quand on est enfant, on ne sait pas si on sera un jour papa ou maman et à qui ressembleront les enfants, et si c’est important. Philippe Claudel me fait penser au personnage de son livre J’abandonne qui, finalement, décide de continuer, pour son enfant, plutôt que de fuir cette société. Comme le fait le gros Marcel, gonflé de photocopies et de savoir inculqué, et qui, une fois bien rempli, sera voué à la poubelle, parmi les détritus où des enfants, à qui l’école est interdite, « fouillent fouillent des heures durant ».... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 décembre 2018

Le Monde sans les enfants et autres histoires, de Philippe Claudel (suite)

Ces jours-ci, on met des enfants à l’honneur : cette fille qui s’adresse aux responsables politiques à la tribune de la COP 24, ce garçon qui vend ses toiles au profit des SDF, d’autres encore. C’est un peu comme cette Zazie qui travaille depuis son jeune âge pour inventer le vaccin qui rend gentil. Elle y parvient. Et croyez-vous qu’elle en soit fière ? Eh bien non, elle a autre chose à faire. À l’école une nouvelle arrive, sera-t-elle une bonne nouvelle ? Juju va en faire l’expérience. S’aimer soi-même, est-ce que ça passe par... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 décembre 2018

Le Monde sans les enfants et autres histoires, de Philippe Claudel

Imaginer un monde d’où les enfants auraient disparu parce que les adultes auraient à leur égard trop d’exigences. On entre dans ce recueil d’histoires courtes comme dans ceux de Bernard Friot : marre des histoires du Pépé, marre des histoires de fées… Les enfants veulent des histoires à l’image du monde ou à leur image : le cauchemar du pot-au-feu, les livres comme des refuges, toutes ces questions auxquelles on cherche une réponse qu’on ne trouvera que plus tard, et la guerre chez les presque voisins, là-bas, en Irak. Ce monde-là,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 décembre 2018

La tresse, de Laetitia Colombani

Que ce roman plaise, cela va presque de soi. Il met en scène trois femmes, dans trois pays différents, femmes que le sort frappe et qui vont y résister, et femmes qu’une histoire de cheveux va relier par-delà les frontières, les classes sociales, et le temps. Et cela semble plein de solidarité et d’espoir. Mais au-delà de cette symbolique des cheveux, coupés, offerts, et achetés en Inde, travaillés en Sicile et vendus très cher aux États-Unis, il ne faudrait pas oublier ce que représente ce commerce international qui ne change pas... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 décembre 2018

Brèves de plaisanterie, de Denis Donikian (décembre 2018)

Après les avoir publiées sur son site internet (suivre le lien dans la colonne de droite), Denis Donikian a publié ses Brèves de plaisanteries dans un ouvrage en juillet 2017. Dans sa préface, il en dit : « À y regarder de près, c’est l’improbable et la fragilité qui dominent dans ces variations intimes, extimes et parfois infimes du moi. (…) Le sourire importe autant que les armes. Mais l’interrogation est préférée aux certitudes, l’amour adulé plus que la peur. » Six de ces brèves (précédées du numéro qui les annonce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 décembre 2018

JR Momentum, la mécanique de l'épreuve - à la Maison européenne de la Photographie, à Paris

La photographie, pour JR, ce n’est pas seulement la prise de vue, c’est aussi l’installation qu’il en fait dans les villes et partout. Je me souviens d’un portrait géant semblant sortir d’une façade de la BNF à Paris. Et il y a eu cette installation de portraits de lecteurs à Alfortville (94), que vous avez pu voir ici. À la Maison Européenne de la Photographie, à Paris, les photos de JR nous invitent à entrer dedans. Un bateau rempli de passagers à Marseille : JR n’en est pas l’auteur mais il a conçu pour son exposition une... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 décembre 2018

Ordre alphabétique

Voici deux vers d’un poème célèbre, des alexandrins, dont j’ai classé les lettres par ordre alphabétique. Je pourrais vous demander de reconstituer les vers originaux mais cela n’aurait pas grand intérêt. Je vous demande seulement de construire avec chaque liste de lettres une phrase. Essayez d’utiliser le plus de lettres possible mais si vous ne pouvez tout utiliser, merci de préciser entre parenthèses les lettres restantes. A-A-C-D-E-E-E-E-É-É-G-I-I-I-I-J-L-N-O-O-P-Q-S-S-S-S-S-T-T-U-U-U-U-X ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2018

Gérard Cartier à la Rencontre poétique chez Tiasci-Paalam, en décembre 2018

Gérard Cartier nous invite à le suivre : trois à quatre poèmes de chaque recueil pour explorer son écriture et les chemins où sa mémoire, ses savoirs et son attrait pour la vie monacale nous entrainent. Robert Desnos, Tristan et Yseult, Bougainville, Brendan, voilà quelques-uns des noms que l’on rencontre dans ses livres où pas une page ne ressemble à une autre. Ses textes dessinent des silhouettes en creux : nous ne sommes jamais seuls. Le poète lui-même n’est jamais seul, il est toujours en compagnie, ici avec Desnos pendant les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 décembre 2018

Medusa project, de Lionel Guibout, à la Maison des Arts d'Antony (92)

Outre Jean-Michel Charpentier et Clarisse Griffon du Bellay, l’exposition présente des oeuvres de Gérard Rancinan (photos et vidéos) et de Lionel Guibout. Ce dernier, comme les artistes présentés les jours précédents, a travaillé plusieurs années sur le Radeau, déclinant pour sa part diverses oeuvres (peintures, sculptures, encres, lithographies, livre d’artiste) à partir du tableau de Géricault.     Et c’est ce qui fait l’intérêt de cette exposition : voir comment un tableau du XIXe siècle, peint à une époque de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 décembre 2018

Un radeau en héritage, de Clarisse Griffon du Bellay

Clarisse Griffon du Bellay a pour ancêtre un rescapé du radeau de la Méduse. Quelque chose en elle rappelle le terrible instinct de vie qui pousse des gens à sans doute se battre pour subsister, voire à manger de la chair humaine, ce qui s’est produit sur le radeau. Elle sculpte le bois, lui donne apparence humaine, y inscrit des traces d’érosion, le suspend comme dans un abattoir on accroche des carcasses ou des peaux (ou comme on en montre dans certains tableaux). Ce qu’elle exhibe ainsi, ce n’est pas la mort à l’oeuvre, c’est... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :