16 avril 2017

Archipel, photos de Thierry Fontaine à Nanterre (92)

Posés sur la pelouse, des rectangles portent les photos de Thierry Fontaine, images mises en scène comme des îles, têtes couvertes de terre, perles, poissons et ballons de foot, évoquant les souvenirs mélangés, les rêves, les espoirs, non seulement du photographe, originaire de La Réunion, mais aussi des passants, des visiteurs, des personnes vivant ou travaillant dans les immeubles qui bordent les Terrasses de Nanterre. Sans doute, ces photos sont-elles ici prioritairement adressées aux habitants et aux employés qui en ont une... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 avril 2017

17 lettres

A C D E F G H I L M N O P R S T U Avec ces 17 lettres, on peut écrire les noms des onze candidats à la Présidence de la République française, en cette année 2017. Mais, avec ces 17 lettres, on peut aussi écrire des mots et des mots, en faire des phrases et des phrases. D’ailleurs, les discours que vous pouvez suivre sur vos télévisions ou vos réseaux sociaux en sont pleins. Je vous invite à écrire quelques phrases ne contenant que ces lettres. Les oulipiens désignent cet exercice sous le titre de « beau présent ». Il ne... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
14 avril 2017

Afriques Capitales, sous la Grande Halle de La Villette, à Paris

On franchit plusieurs contrôles (on ne s’en étonne plus, n’est-ce pas ?) et on entre sous les poutres métalliques de la Grande Halle de La Villette. On s’y sent tout petit, passant sous les Falling houses de Pascale-Marthine Tayou, près de la chambre de Poku Cheremeh et dans le Labyrinth de Youssef Limoud. Présenter la ville de toutes les villes, telle est l’ambition de ces Afriques Capitales. De quoi s’y perdre, s’y retrouver, verres brisés au pied du minaret de Moataz Nasr, tenture d’Abdoulaye Konaté en hommage à Alep, miroirs de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
13 avril 2017

Evangile pour un gueux, d'Alexis Ragougneau

Notre-Dame de Paris, un soir de Noël, est occupée par une poignée de SDF. Le père Kern, qui officie dans cet édifice les accueille tandis que, dehors, la police et des intégristes de tous poils s’amassent autour du monument pour en découdre. C’est le point de départ de ce roman policier qui, s’il est bien ancré dans notre époque, ne manque pas de faire penser au chef-d’oeuvre de Victor Hugo. Tout se déroule entre le Palais de Justice et le Musée de la Sculpture en plein air, au coeur d’un Paris touristique. Des portraits minutieux... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 avril 2017

Le printemps au Parc de Fourcherolles

L'Yvette passe au milieu de ce parc, situé sur les communes de Villebon-sur-Yvette et de Palaiseau, en Essonne, et qui accueille chaque année depuis 27 ans le Festival Guinguettes et Compagnies. Ce sera, cette année, les 3 et 4 juin.         Cliquer sur les photos pour les agrandir
Posté par onarretetout à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 avril 2017

Anquetil tout seul, d'après Paul Fournel, adapté et mis en scène par Roland Guenoun

C’était, me semble-t-il, en 1961. J’étais au Parc des Princes quand Anquetil a gagné l’épreuve. Le mécontentement du public, dans ma mémoire était associé à l’absence de Roger Rivière, qui avait gravement chuté l’année précédente et à qui, pourtant, Anquetil avait dédié son maillot jaune. Si cette anecdote n’est pas dans le spectacle présenté en ce moment au Studio Hébertot, à Paris, le souvenir du champion se réveille en moi avec ce voyage à Paris (je me souviens que mon père était du voyage) pour l’arrivée du Tour. Anquetil n’était... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 avril 2017

Prix des écoliers, à Alfortville (94)

Depuis plusieurs années, les écoliers d'Alfortville choisissent parmi plusieurs livres qu'ils ont lus en classe celui qui remportera leurs suffrages. À cette occasion, des auteurs rencontrent les enfants et on peut voir une exposition des travaux réalisés dans les écoles, un travail remarquable. Cette année, le thème était la métamorphose.    
Posté par onarretetout à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 avril 2017

Erri de Luca à la Maison de la Poésie, à Paris (5)

Pour conclure cette rencontre à la Maison de la Poésie, Erri de Luca revient à la Méditerranée, Mare Nostrum, notre mer. Il nous dit que chaque exilé sur un bateau est l’un de nous. Que nous sommes ces exilés. Que ces visages sont nos visages. Et il nous dit ce texte en italien, puis en français.  Mare nostro che non sei nei cieli e abbracci i confini dell'isola e del mondo,sia benedetto il tuo sale, sia benedetto il tuo fondale.Accogli le gremite imbarcazionisenza una strada sopra le tue onde,i pescatori usciti... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 avril 2017

Hypocoristique

J’ai lu, dans le livre de Thomas Clerc, Intérieur, qu’il qualifie un de ses manteaux de « bon ». Il écrit : « — Pourquoi dites-vous « mon bon manteau »? —Parce que je suis affectueux à l’excès ». Sa formule doit être dite hypocoristique. Selon le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales, est hypocoristique un terme qui exprime une intention caressante, affectueuse, notamment dans le langage des enfants ou ses imitations. Redoublement hypocoristique ; usage, valeur hypocoristique d'un mot.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
07 avril 2017

Erri de Luca à la Maison de la Poésie, à Paris (4)

Encore un mot, à propos de la beauté. Pour Erri de Luca, la beauté n’est pas du tout un élément de décoration de la réalité. C’est une force. C’est une poussée. Quand on entend ces mots, on ne peut s’empêcher de penser à ce qu’il nous a dit un peu plus tôt : les plantes, les arbres, le feu, la lave des volcans, la main d’Ève cueillant le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tout cela est beauté, poussée du bas vers le haut, le contraire de la gravitation. Dans l’Évangile de Marc, Jésus guérit un aveugle. Il lui met... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :