26 novembre 2017

L'affranchie, de Pauline Moingeon Vallès, mise en scène par Elise Touchon Ferreira

Des voix, d’abord, enregistrées, celles par lesquelles l’histoire d’Alice s’ancre dans le théâtre. Alice, qui aurait pu se perdre dans les difficultés qu’elle a traversées dès le plus jeune âge. Pauline Moingeon Vallès nous la révèle, enfant, ado, jeune femme, mère, et se transforme elle-même, assise d’abord puis debout comme celles et ceux à qui on impose d’abord leur attitude et qui, à force de résister intérieurement, sont capables de s’assumer et de construire leur propre existence. Libérant, au bout de quelques minutes, ses... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

25 novembre 2017

À la sainte Catherine

On dit qu’à la Sainte Catherine, tout bois prend racine. Profitons-en pour réviser quelques verbes du jardinage. En voici quelques-uns : aérer, bouturer, cerner, drainer, empoter, fumer, greffer, habiller, inciser, marcotter, pailler, rabattre, sevrer, transplanter Chacun de ces verbes a plusieurs significations, selon qu’on l’emploie en jardinage ou dans un autre contexte. Et il y en a d’autres. Je vous propose de choisir trois de ces verbes (pris dans cette liste ou dans une liste plus large) et de composer un court texte où... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 novembre 2017

POETIQUE : REMARQUES, de Jacques Roubaud - novembre 2017

« Ce volume rassemble un demi-siècle de réflexions dans une forme particulière de prose que j’appelle remarques. », écrit Jacques Roubaud. Il ajoute qu’il se compose de 15 sections de 317 remarques chacune. 317 étant un nombre premier, comme l’est aussi 2017, ce sera notre rendez-vous mensuel : vous trouverez, chaque mois, quelques-unes des remarques de Jacques Roubaud dans ce blog, précédées du numéro qu’elles ont dans le livre. 3200. On distinguera trois états de mémoire, et non deux : à la distinction externe-interne,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 novembre 2017

Gauguin (Lettre à Jacques Brel), de Barbara

Il pleut sur l'île d'Hiva-OaLe vent, sur les longs arbres vertsJette des sables d'ocre mouillésIl pleut sur un ciel de corailComme une pluie venue du NordQui délave les ocres rougesEt les bleus-violets de GauguinIl pleutLes Marquises sont devenues grisesLe Zéphyr est un vent du NordCe matin-làSur l'île qui sommeille encore Il a dû s'étonner, GauguinQuand ses femmes aux yeux de veloursOnt pleuré des larmes de pluieQui venaient de la mer du NordIl a dû s'étonner, GauguinEt toi, comme un grand danseur fatiguéAvec ton regard de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 novembre 2017

Sensations fortes, de Nancy Huston

Neuf nouvelles à travers le temps, neuf histoires, vraies ou fausses, par lesquelles Nancy Huston nous emmène du Canada en Europe. La première, pourtant, se déroule en Europe, mais elle parle des grands-parents et situe l’histoire du monde dans ce mouvement d’allée et venue, non comme s’il fallait revenir d’où l’on est parti mais plutôt par des échanges entre ici et là-bas, entre là-bas et ici. Il n’y a pas toujours d’aller dans ces nouvelles : parfois le départ n’est qu’une intention qui se termine comme un radeau au fond d’un lac.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 novembre 2017

The Music of Light, exposition d'Adine Sagalyn à la Fondation des États Unis, à Paris

Adine Sagalyn expose quelques compositions photographiques à la Fondation des Etats Unis - Cité Universitaire, à Paris. À l'occasion de la visite que j'y ai faite, mes pas m’ont conduit ce jour-là dans le Parc Montsouris tout proche. Les compositions de la photographe évoquent la ville et son organisation comme on le ferait pour examiner la vie animale ou végétale. La répétition, l’agencement des formes, des traits sont à l’oeuvre aussi dans la nature. Si l’automne m’a permis de rapprocher les images d’Adine Sagalyn et celles des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 novembre 2017

Marina Skalova, à la Rencontre poétique chez Tiasci-Paalam en novembre 2017

Quand Marina Skalova commence à lire Atemnot (Éditions Cheyne), les oreilles cherchent à reconnaître le français d’une part et l’allemand d’autre part , les deux langues dans lesquelles ce recueil est écrit. Mais la lecture de Marina est faite de telle sorte que cette dissociation est vaine : les deux langues n’en sont qu’une pour elle, prononcées de la même façon, dans une diction qui ne les différencie pas. Pour elle qui est née en Russie et qui vit en France et en Allemagne depuis l’âge de 3 ans (actuellement en Suisse), la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 novembre 2017

Cahier d'Automne, MAC Paris 2017

Il y a deux jours, je vous présentais des oeuvres d’Anne Bothuon exposées au MAC Paris 2017. Voici d’autres oeuvres qu’on peut encore y voir aujourd’hui, dimanche, au Bastille Design Center, à Paris.   Fabrice Leroux travaille le temps. Dans son sablier, il a mélangé sable et cendres et le temps s’y écoule irrégulièrement. Un tourbillon dans un verre d’eau efface le mot écrit sur un papier : le papier sur lequel on écrit se dilue et l’encre colore mot après mot l’eau. Il arrête aussi le temps, figeant le pinceau ou empêchant la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 novembre 2017

En principe

Denis Hirson signait jeudi soir son livre, Ma langue au chat, à la librairie Mots et Motions de Saint-Mandé (94). En voici un extrait : « En principe, ça coûte huit euros vingt, me dit le vendeur au marché. Il me sourit. Je lui souris. On se connaît. Il est libanais, c’est de la moussaka qu’il me vend, et nous savons tous les deux qu’il va me faire un prix. Entre-temps, je lui demande : En arabe, y a-t-il un équivalent d’en principe ? Après réflexion, il me répond que non. En anglais non plus, du moins pas dans ce cas-là. ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 novembre 2017

Anne Bothuon expose au MAC Paris 2017, Bastille Design Center, à Paris

Le travail d’Anne Bothuon est troublant. Elle coud. Le fil noir sur un tissu dessine des visages. Les joues, le nez, les lèvres, les yeux, surtout les yeux peut-être. C’est ce que nous verrons tout d’abord dans cette exposition intitulée Cahier d'automne, au Bastille Center. Puis des personnages sculptés, fabriqués dans une matière textile et dont les articulations sont marquées par des fils. Des personnages cousus. Nous en trouverons d’autres au sous-sol, sous une tente. L’artiste nous incite à y entrer. Le sol est mou, il y a... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :