06 avril 2019

Sortez de vos nymphées

Quelques mots, en français, se terminant par -ée sont au masculin : athanée, athée, athénée, apogée, borée, caducée, camée, coryphée, empyrée, gynécée, hyménée, hypogée, lycée, lépidostée, macchabée, mausolée, musée, nymphée, périgée, périnée, propylée, prytanée, pygmée, scarabée, semnothée, sigisbée, spondée, trochée, trophée, zée (liste trouvée sur wikipédia). Vous trouverez aisément dans votre dictionnaire la définition de ces mots, voire des synonymes. Par conséquent, vous saurez en placer quelques-uns (au moins trois) dans une... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

05 avril 2019

La tortue cosmophore

La lecture du livre d'Éric Chevillard m'avait rappelé l'image de la tortue cosmophore vue dans une exposition de la galerie Kugel. Passant hier au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, j'ai vu une oeuvre de Hans Schabus. Ces quatre tortues semblent avancer ; elles ne portent pas le monde entier mais seulement elles-mêmes. Et vont de par le monde (quand celle du livre d'Éric Chevillard, pourtant tortue de Floride, achetée quai de la Mégisserie à Paris, n'est pas sortie de son petit aquarium). Le titre de l'oeuvre de Hans Schabus... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2019

Festival du livre jeunesse, à Alfortville (94)

Comme les années précédentes, le Festival du livre jeunesse d’Alfortville a connu un grand succès. Des auteur.e.s, illustratrices, illustrateurs ont dédicacé leurs ouvrages : entre autres, Kei Lam, Christine Davenier, Sara, Zaü. Quelques jours plus tôt, c’était Sylvain Victor à la Librairie l’établi. Dans la salle de convivialité du !POC! ils étaient entourés d’œuvres remarquables réalisées par les enfants des écoles de la ville. L’intervention d’une classe du Conservatoire manifestait la qualité du partenariat local auquel il faut... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2019

L'explosion de la tortue, d'Éric Chevillard

Il ne faut pas prendre Éric Chevillard au premier degré. L’explosion de la tortue en fait la démonstration. Vous croyez lire la banale histoire d’un retour de vacances, quand le narrateur crève « la carapace fine et sèche » de la tortue de Floride qu’il avait laissée dans son appartement. Vous vous attendez, puisque le ton même du narrateur vous le laisse penser, à ce que de cette entrée en matière (!) le récit vous emmène loin, jusqu’à la création du monde et à la responsabilité des humains sur son évolution actuelle.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2019

Hammershøi au Musée Jacquemart André (suite)

Après les paysages, les intérieurs qui peuvent paraître austères, nous voici dans l'intime, dans la sensualité, le désir. La nuque offerte, le relâchement des épaules, et même la nudité. Mais pas de visage, pas de regard, pas de lèvres. Une certaine distance, toujours.
Posté par onarretetout à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2019

Hammershøi au Musée Jacquemart André (suite)

Il y avait beaucoup de monde quand nous avons fait cette visite. Le silence et l'attente qui me semblent dominer dans les toiles du peintre danois en étaient quelque peu troublés. On aurait voulu être seul dans ces paysages où les nuages semblent passer lentement. Seul dans ces pièces dont les portes ouvrent sur des espaces mystérieux. Certain.e.s semblaient y parvenir. Mon regard flottait sur les plaines, tentait de percer le secret derrière les portes.
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mars 2019

Hammershøi au Musée Jacquemart André

Le Musée Jacquemart André, à Paris, accueille une exposition d'oeuvres de Vilhelm Hammershøi, peintre danois (1864-1916). On pourrait penser que le bâtiment, s'il n'était pas si chargé de dorures et d'oeuvres diverses, s'était mis lui aussi à imiter le peintre.
Posté par onarretetout à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mars 2019

Ne restez pas sans sonnet

Deux sonnets ont été ci-dessous mélangés, l’un de Musset, l’autre de Baudelaire. Il ne s’agira pas de les reconstituer séparément mais d’en faire un troisième en mélangeant les vers de l’un et de l’autre. Quel que soit le moyen que vous prendrez, votre sonnet aura quatorze vers, des rimes.  Peut-être pourrez-vous commencer par rassembler les vers qui riment entre eux. Si, vraiment, vous n’y arrivez pas avec quatorze vers, faites-en au moins quatre, et encore quatre ; il n’en resterait que six à assembler.   A dans le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mars 2019

Alger Céleste, de Katia Bouchoueva

Hier, ici, je vous invitais à voyager avec Mathias Enard : de Beyrouth à Damas, de la Russie à l’Espagne. Aujourd’hui, c’est avec Katia Bouchoueva que nous allons de Moscou à Alger et toutes les rives de la Méditerranée.  Mais ce n’est pas un voyage, c’est plutôt la vie, celle qui pue parfois, il faut bien le dire, il faut bien la dire. Celle d’une ballerine, fille libre, fille-chat. Moscou quitté, « amour, oiseau, poisson, / ne finissons pas sur la table, / mais dans le vent », elle fait sienne cette injonction de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mars 2019

Dernière communication à la Société proustienne de Barcelone, de Mathias Enard

Le titre semble inviter à commencer par la fin du livre qui contient trois parties : Faire concurrence à la mort, Matière de la steppe, et Dernière communication à la Société proustienne de Barcelone. Mathias Enard est un voyageur, ses livres nous l’ont déjà montré. L’Orient l’attire : il semble y être tout le temps. Beyrouth, Pologne, Balkans, Biarritz, Bayonne, Barcelone… Des villes, des rues, des poètes. Des guerres, des alcools, des langues.  « Le bruit d’un livre qui s’ouvre font tes pas dans la neige    ... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,