28 août 2017

Le grand marin, de Catherine Poulain

Comment raconter ? « On ne peut pas le dire aux autres, on ne peut pas expliquer à ceux qui n’ont rien vu de cela - oui -, les grands tenders dans la nuit, les énormes bateaux d’acier, avec leur nom de vie de mort et de saga… leurs moteurs vrombissants, les treuils qui grincent, des hommes orange qui s’acharnent dans le vent, visages ruisselant sous le feu des lampes à sodium… » L’aventure de Lili, partie de Manosque-les-Plateaux pour changer de vie, partie pour pêcher dans des conditions extrêmes, femme dans un milieu... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 août 2017

Voyages en contrepèteries pour enfants rêveurs, de Joël Martin

Il y a deux jours, je vous présentais Le porteur d'histoire, une pièce de théâtre dont un des personnages est nommé Martin Martin. Aujourd'hui, je vous propose de voyager avec un autre Martin, Joël Martin. Auteur d'un livre d’une quarantaine de pages « pour enfants rêveurs ». Des voyages pour terminer les vacances, voyages dans et avec les mots. Sans se déplacer soi-même, il suffit de déplacer les lettres. On peut prendre un bateau pour aller pêcher un trésor : « Un bateau dort sur un beau tas d’or ». Pas de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 août 2017

Le futur

« J’ai lu et relu La Promesse de l’aube : en plein mois d’août dans les Pouilles écrasées de soleil, le jour de Noël à Vilnius, dans la micro-République d’Uzupis, au coeur de l’hiver à Jurmala, sur les plages enneigées de la Baltique, et je l’ai même emmenée en trek au Népal, et j’en ai lu quelques pages, un matin, face à l’Annapurna. Je l’ai lue à toutes les époques, un peu partout, et pourtant, chaque fois qu’il m’arrive de la relire, cette « autobiographie entièrement authentique et nullement romancée », je suis... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 août 2017

Un certain M. Piekielny, de François-Henri Désérable

Le hasard fit un jour arrêter les pas de François-Henri Désérable à Vilnius devant une plaque indiquant que Romain Gary avait vécu son enfance dans cette maison. La mémoire de François-Henri Désérable lui rappela une phrase de La promesse de l’aube : « Au n° 16 de la rue Grande-Pohulanka, à Wilno, habitait un certain M. Piekielny. » Une simple phrase qui fut, si l’on en croit Romain Gary, prononcée devant les grands de ce monde : De Gaulle, la reine d’Angleterre, Kennedy, et d’autres sans doute. Une phrase qui sort de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 août 2017

Le porteur d'histoire, d'Alexis Michalik

Je n’ai pas vu ce spectacle qui a récolté plusieurs récompenses et continue de remplir les salles. Mais je viens d’en lire le texte qui se dévore comme un grand roman d’aventures. Traversant les temps et les frontières, il nous fait rencontrer des personnages réels et imaginaires, croiser la grande Histoire et les petites histoires. Mais y a-t-il vraiment des petites histoires ? Quand il semble que la colonisation de l’Algérie, par exemple, aurait été décidée dans un salon parisien, et que les croisades, initiées soi-disant pour des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 août 2017

Mercy, Mary, Patty - de Lola Lafon

Il n’y a pas de destin. Gene Neveva, de l’Université de Chicago, est connue pour ses recherches à propos de femmes enlevées par des Indiens et qui, ayant découvert leurs modes de vie, décident de rester avec eux. Patricia Hearst est enlevée par un groupe, le SLA, et, après quinze jours, déclare qu’elle a compris à quel point sa famille est scandaleusement riche et prend parti pour ses ravisseurs, changeant son prénom en Tania. Violette, qui choisit de s’appeler Violaine (« c’est important un prénom, c’est une deuxième... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 août 2017

Djam, film de Tony Gatlif

Pour réparer un bateau qui ne transporte plus de touristes, un homme (Simon Abkarian) envoie sa belle-fille en Turquie. Elle doit en rapporter une bielle qu’on ne produit pas en Grèce, et des couteaux et, au retour, passer par la maison de ses grands-parents. Djam (Daphné Patakia) semble n’avoir peur de rien et connaître Istanbul comme si elle y était chez elle. Pourtant, c’est en France qu’elle a vécu son enfance, comme elle le dit à cette jeune Française (Maryne Cayon) sans argent ni papiers qu’elle rencontre par... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 août 2017

Rimbaud, Roubaud

Mémoire Arthur Rimbaud I L'eau claire ; comme le sel des larmes d'enfance, l'assaut au soleil des blancheurs des corps de femmes ; la soie, en foule et de lys pur, des oriflammes sous les murs dont quelque pucelle eut la défense ; l'ébat des anges ; — Non... le courant d'or en marche, meut ses bras, noirs, et lourds, et frais surtout, d'herbe. Elle sombre, avant le Ciel bleu pour ciel-de-lit, appelle pour rideaux l'ombre de la colline et de l'arche. II Eh ! l'humide carreau tend ses bouillons limpides ! L'eau meuble d'or pâle... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 août 2017

Marne et Seine, et leur confluent

C'était un dimanche et c'était un lundi. Le dimanche je quittai le confluent vers la Seine. Le lundi j'en partis vers la Marne. Seine Confluent Marne Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Posté par onarretetout à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 août 2017

Fluvial

Une chanson de Lola Lafon s’intitule Anna Livia. De toutes les références auxquelles s’attache ce nom, je retiens celle de James Joyce, Anna Livia Plurabelle. C’est un passage de Finnegans Wake où l’auteur joue avec les noms de cours d’eau. Dans ce texte de Joyce, un autre nom m’a arrêté : Maisons Allfou. Comme cela ressemble à Maisons-Alfort ! À l’époque où l’auteur écrivait Finnegans Wake, Alfortville était déjà distincte de Maisons-Alfort. Deux cours d’eau marquent ce territoire : la Marne et la Seine, dont le confluent s’insère... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,