08 mai 2010

Poème frais du jour

Peut-être irez-vous faire des courses aujourd'hui, jour pourtant férié ? Vous y êtes peut-être allé hier ? Faites donc de vos acquisitions un poème. Rien de plus simple : il suffit de recopier la liste de votre ticket de caisse (je ne vous oblige pas à donner le nom de votre magasin!)... Nous ferons ensemble le poème du commerce de proximité ou de la grande distribution. Ou seulement celui de la vie quotidienne. Chiche ? Cette proposition me vient à la lecture d'un « poème trouvé » publié par Lucien Suel sur son site, en septembre... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:40 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 mai 2010

Huit fois debout, de Xabi Molia

A voir la bande annonce, on peut croire que ce sera un film comique. Eh bien, on rit, oui. Mais ce n’est pas à proprement parler un film comique. Julie Gayet et Denis Podalydès nous entraînent dans l’histoire de deux marginaux, de deux inadaptés sociaux, encore que le mot « inadapté » ne convienne pas, il est trop négatif. Lui s’est mis hors du marché de l’emploi pour réfléchir, dit-il ; elle ne parvient pas à décrocher autre chose que des petits boulots non déclarés. Et pourtant ils ne se laissent pas déborder par ce que la société... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mai 2010

J'écrirai la paix sur vos ailes, par la compagnie L'attache-cœur

Ces histoires ont été vécues. La compagnie L’attache cœur les restitue à travers des marionnettes articulées, dont la manipulation fait souvent appel à plus de deux mains, ce qui leur donne, malgré un visage figé, des postures, une allure, une vie qui colle bien avec le récit croisé de leurs personnages : quatre enfants jetés dans la guerre (celle de 1939-1945), la guerre qui a tout brassé, Tunisiens enrôlés dans l’armée française, enfants embrigadés dans les jeunesses hitlériennes, Juifs déportés en camps de concentration, victimes... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2010

Trois arbres en leur printemps

Un savonnier de Chine, un arbre de Judée, et un ginkgo biloba,celui dont vous avez déjà suivi l'évolution dans ce blog.Trois façons de se mettre en couleurs à la sortie de l'hiver.
Posté par onarretetout à 08:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 mai 2010

Céramiques d'Edo, au Musée Cernuschi

Le Musée Cernuschi est situé en bordure du Parc Monceau, à Paris. On peut y voir en ce moment (jusqu’au 4 juillet) des céramiques de grès et de porcelaine du Japon (de la fin du XVIe siècle à nos jours). Les œuvres présentées témoignent des usages et de l’économie des différentes époques mais aussi des recherches esthétiques à travers les siècles. Ce seul aspect vaut d’ailleurs le déplacement, tant il est vrai que pots, bouteilles, assiettes, plats, statuettes ont des formes variées, que ces formes et les motifs alternent... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mai 2010

Bouche bée, tout ouïe, d'Alex Taylor

Aimer, « c’est bien le seul verbe de la langue française que vous n’avez pas trop envie de faire bien. Dites je t’aime et vous voilà précipités dans un lit beaucoup plus rapidement qu’avec le parcimonieux je t’aime bien. » Alex Taylor aime et fait partager son amour pour les langues. Son livre nous emmène en tous points du globe, dans des langues dont je ne savais même pas qu’elles existaient, dans des langues parfois parlées par une dernière résistante… Avec un humour qui passe les frontières, il nous fait découvrir le mot le plus... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 mai 2010

Layori

Son premier CD, Origin. Son nom de scène est suivi de trois apostrophes, trois incisions sur sa joue, scarifications rituelles ? Le visuel fait penser qu’elle serait une nouvelle ambassadrice d’Afrique, entre tradition et modernité. Ambassadrice chic. Elle a été mannequin et voyage depuis son enfance entre Afrique (Nigeria), Etats-Unis, Portugal, Allemagne, selon ce que raconte sa biographie. L’image stylisée de cette femme élégante marchant dans un désert et interprétant sa chanson Dada (la chanson que je préfère du disque) peut... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2010

... et des brouettes

S’il paraît évident que les clochettes du muguet sont des petites cloches, qu’une bûchette est une petite bûche, qu’une caissette est une petite caisse, qu’une savonnette est un petit savon, cela signifie-t-il que tous les mots en –ette réduisent la taille de certains objets ? La crevette, par exemple, est une déformation du mot chevrette (petite chèvre), au motif qu'elle se déplace par petits bonds... Mais qu’en est-il donc de la brouette, de la musette, de la gazette ? Cherchez des mots qui se terminent par –ette et donnez-en... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:30 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
30 avril 2010

Nous sommes tous des dictaphones, par le Théâtre du Menteur

Avec ce titre en forme d’affirmation-slogan, François Chaffin, qui se qualifie lui-même d’ « auteur en scène », nous conduit aux limites du théâtre. Les comédiens sur scène sont désignés par leur nom, Violaine de Carné est Violaine de Carné, Serge Barbagallo est Serge, Thierry Barthe est Thierry, et ainsi de suite pour Céline, Julien, Denis et François lui-même. De cette manière, l’espace entre le spectacle et les spectateurs est réduit au minimum. Moins pour que nous y voyions mieux, que pour nous mettre tous dans le même panier,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2010

La première fois que la nuit est tombée, par le Théâtre du Menteur

François Chaffin nous fait explorer trois chemins, celui des anges, celui des prophètes, celui des intimes. Les anges ne se posent pas de questions, ils attendent en admirant la lumière (« Que la lumière soit ! », est-il écrit dans la Bible). Les prophètes ne se posent pas de questions, ils n’ont qu’une vérité et l’assènent de toutes les façons possibles : par la prière, par la publicité (« Vous avez aimé la création ? vous aimerez la fin du monde ! »), par la ceinture d’explosifs. Les intimes, les femmes et les hommes, se posent sans... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,