22 mai 2018

Blablabla Encyclopédie de la parole

De ce spectacle, Joris Lacoste, qui le co-signe avec Emmanuelle Lafon, dit : « On pourrait avancer que c’est du théâtre politique, dans la mesure où il nous fait entendre non seulement comment nous parlons, mais surtout comment on nous parle, comment on tente de nous influencer, que ce soit à la maison, à l’école, à la télévision, dans la publicité ou le cinéma. » C’est, d’abord pour nous, spectateurs, la formidable performance d’une comédienne, Armelle Dousset, prêtant sa voix à toutes ces petites phrases qui nous... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 mai 2018

Jacques Bonnaffé à Arras (62)

Le 1er Mai 2018, à Arras, Jacques Bonnaffé était au gueuloir, sur la Grand Place. Rendant hommage aux poètes d’ichi, parmi lesquels un autre Jacques, Darras, et Raoul de Godewarsvelde, pour finir avec Lucien Suel. De Raoul, il a raconté une escapade dans le midi, où le ciel est toujours bleu, et son retour au Cap Gris-Nez où il y a toutes les couleurs dans le ciel et sur la mer. Comment il s’est fait marin et, enchaînant avec un refrain de Charles Aznavour (« Emmenez-moi au bout de la terre »), il a imposé le refrain très... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mai 2018

Fred Griot à la Rencontre poétique chez Tiasci - Paalam en mai 2018

Il y a d’abord la lecture, visage penché vers les feuilles, recherche du mot presque silencieux, du mot sur le papier, la blancheur du papier, « le vide papier que la blancheur défend » (Mallarmé) et nous devenons témoins de l’écriture même, l’écriture d’un journal (Refonder, édité par le Dernier Télégramme) : date, lieu, le temps qu’il fait. Fred Griot nous invite dans une yourte en Causse, nous fait ressentir le vent, écouter le capricorne, attendre et nous imprégner du silence. Puis il ferme la porte « aux deux... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mai 2018

Trois banderoles, d'Emmanuel Régent

Des manifestations, ces derniers temps, nous en avons vues. Mais avez-vous vu et lu les banderoles portant un message, une revendication ? Les manifestants ont souvent passé du temps pour les élaborer, banderoles et textes, ces derniers destinés souvent à être aussi scandés. Seriez-vous capables de vous en souvenir ? Un artiste a réalisé une oeuvre, exposée récemment à la Galerie Jean Collet de Vitry-sur-Seine (94) et présentée ici il y a quelques jours. Trois banderoles, vides de tout texte, sont portées par des manifestants sur... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2018

Brèves de plaisanterie, de Denis Donikian (mai 2018)

Après les avoir publiées sur son site internet (suivre le lien dans la colonne de droite), Denis Donikian a publié ses Brèves de plaisanterie dans un ouvrage en juillet 2017. Dans sa préface, il en dit : « À y regarder de près, c’est l’improbable et la fragilité qui dominent dans ces variations intimes, extimes et parfois infimes du moi. (…) Le sourire importe autant que les armes. Mais l’interrogation est préférée aux certitudes, l’amour adulé plus que la peur. » Six de ces brèves (précédées du numéro qui les annonce... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 mai 2018

Le grand B.A.L., de Gilles Clément

« Ce que l’on voit n’a aucun intérêt, disait Robert, ce que l’on donne à voir est important. » Dans ce monde où règne le grand B.A.L. (Banques, Assurances, Laboratoires), la nature est entièrement sous contrôle. Toute la nature ? Ne reste-t-il aucun endroit sur la terre qui résiste ? En d'autres mots, un « tiers paysage » ? Un dernier très petit mammifère, témoin de la vie animale d’avant la Guerre des Nuages, a disparu. Les armes chimiques ayant été interdites sur la terre, il reste à l’industrie... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2018

Une promenade du dimanche

C'est une promenade que je fais souvent. C'était un dimanche. J'étais parti pour quelques pas le long de la Seine et j'ai prolongé jusqu'à la Marne, franchissant des ponts, des passerelles. Je me souviens, quand j'étais enfant, d'une promenade dominicale et familiale qui passait par un pont, le "pont rouge". Certes, l'Authie ne peut se comparer à la Marne et je ne prenais pas, à cette époque, de photos aussi facilement. Était-ce ce héron qui, quelques jours plus tôt, s'était posé près d'une mare dans le parc du Grand... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2018

186 feuilles, à la Galerie Jean Collet de Vitry-sur-Seine (94) - suite

Voilà six des oeuvres qui étaient exposées jusqu'au 6 mai. Julio Le Parc François Bouillon Christian Jaccard Ernest Pignon-Ernest Didier Mencoboni Emmanuel Régent
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2018

186 feuilles, à la Galerie Jean Collet de Vitry-sur-Seine (94)

La ville de Vitry-sur-Seine (94), depuis longtemps, cultive un goût prononcé pour les arts et notamment les arts qu’on dit actuellement visuels. Ce goût s’exprime aujourd’hui dans les oeuvres de street art qui sont partout dans les rues, sur les murs, dans les sculptures qui habitent les quartiers, au Mac-Val, musée départemental, et à la Galerie Jean Collet. Celle-ci présentait récemment 186 feuilles, dessins et photographies, collection de la Ville commencée à la fin des années 70 et enrichie chaque année, notamment à l’occasion... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 mai 2018

Abd-Al-Malik rencontre Albert Camus / L'art et la révolte, hommage musical

Ce n’est pas Camus qui est au centre de ce spectacle, c’est Abd-Al-Malik, du quartier du Neuhof à Strasbourg. C’est lui qui se raconte, se raccrochant à quelques oeuvres de Camus, certes, mais comme s’il y cherchait un prétexte. Mais je ne devais pas attendre de ce spectacle une analyse de textes. Le rappeur fait un concert de rap. Certainement, la construction de ce concert en trois parties, dont chacune est introduite par un texte de Camus en voix off, en fait un spectacle particulier, littéraire. Mais Camus, qu’il dit avoir lu à... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,