05 mars 2012

Avant, de J.-B. Pontalis

Jamais, il me semble, je n’ai pensé « c’était mieux avant ». Mais ça vaut le coup d’aller y voir, de comprendre ce que ça pourrait signifier. Et J.-B. Pontalis, psychanalyste et romancier, en fait un livre. Il énumère ses souvenirs, non pas avec nostalgie, mais par « amour des commencements », et il ajoute : « Et maintenant, c’est maintenant. Maintenant, c’est hier, aujourd’hui et demain ». Ne pas découper le temps. De chapitre en chapitre, au moyen de paragraphes numérotés, pour en suivre la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 mars 2012

La saisie du modèle, au Musée Rodin (Paris)

Les premiers dessins saisissent le visiteur. Le mouvement est tout de suite là. Mouvement du modèle, mouvement de la main qui trace tandis que le regard suit le modèle. Et des teintes viennent rehausser le trait, recouvrir le fond, au point qu’on a l’impression que le dessin sort du papier. Une apparition, fragile. Et nous entrons dans les techniques : dessiner, découper, reproduire, déplacer, assembler. Le modèle saisi instantanément, il peut être repris, envahi d’aquarelle, de taches, souligné de rouge, de bleu, de couleurs... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mars 2012

Y

La vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet latin est le y, à qui Jean-Loup Chiflet consacre une page dans son dictionnaire inattendu, Oxymore, mon amour ! : « Voilà une simple lettre aux nombreuses « casquettes ». Inconnue en algèbre, seconde des coordonnées cartésiennes en géométrie, personne indéterminée (…). Dérivée du hic latin, ici, pronom adverbial, et aussi commune française de Picardie… » On la prononce i ou ii en français selon sa place dans la phrase ou dans le mot. Saurez-vous... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 06:32 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mars 2012

Baptiste Lecaplain se tape l'affiche, au Bataclan, à Paris

C’est de lui qu’il parle, Baptiste Lecaplain. De son prénom qu’il n’aime pas. De son corps peu musclé. De ses colocataires. Du sport qu’il a pratiqué dans son enfance… Et il fait des catégories dans son public : ceux qui sont venus pleins d’enthousiasme, ceux qui ont bu « de la verveine » et ceux qui sont venus sans l’avoir vraiment choisi et qui ont l’air de porter leur croix, ceux qui sont en colocation, ceux qui sont riches et se croient encore à l’époque où la noblesse se déplaçait à cheval, ceux qui sont... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mars 2012

Le lac des signes, ou la mécanique des bourrelets, par Stéphanie Djoudi

Mademoiselle Moni est convoquée pour une audition, le rôle rêvé d’une danseuse classique : Le lac des cygnes. Ici ce sera le lac des signes. Parce qu’on ne s’attaque pas à un monument sans impunité. Mademoiselle Moni, le spectateur a de la sympathie pour elle, mais qui, dans le public, croirait une seconde qu’elle décrochera le rôle ? Elle ne résiste pas à un bonbon au chocolat, elle ingurgite banane et chamallows, boit une fiole de whisky et une grande quantité d’eau. On ne se moque pas de sa fiole, notre rire est presque... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 février 2012

Ma Mor est morte, de Paul de Brancion

Hamlet, prince du Danemark, est un héros de la langue anglaise. Paul de Brancion n’est sans doute pas ce fils à qui le père demanderait vengeance. Il est fils d’une mère dont il dit à plusieurs reprises avoir ou avoir eu honte et d’un père qu’il nomme la plupart du temps le « vieux panard ». Et s’il avoue ne pas imaginer ses parents faisant l’amour, ce n’est pas seulement cette impossibilité commune, c’est qu’il ne les imagine pas du tout capables d’amour. Mais ce serait un faible argument pour ce livre. La douleur est si... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 février 2012

Detachment, de Tony Kaye

Un film sur l’éducation ? Oui. Sans doute plus que sur l’enseignement ou le malaise des enseignants. Un film où les parents sont absents, comme dans cette journée parents - profs où les seconds attendent en vain les premiers. Le seul père qu’on entende parler à sa fille, Meredith (Betty Kaye), n’apparaît pas à l’écran. Est-ce à dire que les parents ne s’intéressent pas à leurs enfants ? Le film n’apporte pas de réponse. Heureusement ! Il est déjà assez sentencieux ! Et ce serait oublier le personnage... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
27 février 2012

Henri Cueco à la Maison de la Poésie de Paris (2)

Henri Cueco en scène avec Pierre-Etienne Heymann, Mirtha Pozzi et Pablo Cueco, c’est aussi l’écrivain, le poète qui saisit la matière, les couleurs, qui sait écouter l’autre, partenaire de l’émission Les Papous dans la tête (France Culture), ou simplement l’enfant qui voit le matin se lever avec la publicité. Le rire arrive de cette aptitude à rendre compte du réel (dont l’origine latine, res, le rend proche du rien), un réel où le journal L’Humanité devient l’humanité et le journal Le Monde devient simplement le monde. Un réel où le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2012

Henri Cueco à la Maison de la Poésie de Paris (1)

Henri Cueco peintre, avec Claude Guerre, puis avec Marie-José Mondzain et Ernest Pignon-Ernest. Plusieurs fois, il dira (parole enregistrée par Pascal Lièvre, dans un Abécédaire, ou Laurence Drummond, Ingres/Cueco) que c’est son père qui lui a donné le matériel dès l’âge de cinq ans et, surtout, cette règle de vie : dessiner tout, chaque jour. Le dessin, la peinture, deviennent une obsession. Au point que l’artiste va chercher ce à quoi on ne fait pas attention, les queues de cerises, les pommes de terre, les brins d’herbe. Cette... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 février 2012

Les dix mots 2012

Chaque année, l'opération "dis-moi dix mots" invite à découvrir dix mots choisis entre partenaires francophones (la France, la Belgique, la Suisse, le Québec et l'Organisation internationale de la Francophonie). En 2011-2012, le thème de l'expression personnelle est à l'honneur : "Dis-moi dix mots qui te racontent". Les mots, cette année, sont : - âme - autrement - caractère - chez - confier - - histoire - naturel - penchant - songe - transports - Je vous propose d’écrire une phrase  composée d’une proposition... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:25 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,